Doorzoek volledige site
13 juni 2018

Le futur en images avec VG-Designs

Illustratie | VG-Designs
Illustratie | VG-Designs
Illustratie | VG-Designs
Illustratie | VG-Designs
Illustratie | VG-Designs
Illustratie | VG-Designs
Illustratie | VG-Designs

Architecture et projets immobiliers sans visualisation 3D sont d’un autre temps. Aujourd’hui, les images parlent plus que les mots. Un projet peut être « visité » avant que le bâtiment ne soit construit et les acheteurs potentiels peuvent rêver des belles images 3D de leur nouveau logement et imaginer leur vie future. Un formidable outil marketing.

Mais la visualisation 3D de l’extérieur et de l’intérieur est avant tout pratique. On peut visualiser et agir en conséquence quand quelque chose ne va pas et faire d’autres choix pour un matériau, une couleur, des mesures, la disposition etc, et corriger en fonction des besoins et des souhaits avant le début des travaux. Cela permet d’économiser du temps, beaucoup d’argent et des frustrations par la suite.

Le revers de la médaille, c’est aussi parfois la déception après. Le principe d’une visualisation 3D est de donner à l’acheteur potentiel une idée la plus fidèle possible de ce à quoi va ressembler le projet après sa réalisation. Mais les techniques et les outils actuels permettent aux développeurs 3D de se rapprocher très fort de la réalité (future) et même de la dépasser. C’est pourquoi il se peut que la visualisation 3D donne mieux que la réalisation effective de l’intérieur qui sera livré ou que la manière dont le client va l’aménager (dans le cas d’un intérieur).

C’est donc aussi la tâche de l’architecte et/ou du développeur immobilier, en collaboration avec le développeur 3D, de bien informer le client potentiel de ce qui est montré et de ce qui sera livré ou pas dans la réalité. Autrement dit, de déterminer les attentes exactes entre ce qui appartient au projet et ce qui est ajouté comme exemple au projet 3D.