Doorzoek volledige site
12 juni 2018

Un édifice en béton rouge apparent au cœur de la ville

Illustratie | © Filip Dujardin
Illustratie | © Filip Dujardin
Illustratie | © Filip Dujardin

Herstal connaît un nouveau pôle urbain, conçu par MULTIPLE architecture & urbanism et couronné au Grand Prix d’Architecture de Wallonie 2015. La gare flambant neuve joue aujourd’hui un rôle central dans l’aménagement urbain. Le choix du béton donne un caractère monumental au projet.

Le projet traite de la requalification d’un îlot constitué d’un parcellaire typique des cités ouvrières, en état de délabrement avancé et définissant des rues étroites et sombres. L’ancienne gare était déconnectée de la ville pour deux raisons : elle se trouvait à l’arrière de cet îlot (de l’autre côté des rails), et était en hauteur par rapport au tissu urbain à revitaliser.

La demande du Maître d’ouvrage consiste à reconsidérer ce quartier comme un nouveau pôle urbain, en repensant la gare et en créant un nouvel espace public - une place - ainsi qu’en définissant des nouvelles implantations pour du logement, du commerce de proximité et de l’horeca.

Le projet de la nouvelle gare la définit comme un bâtiment-place, saisissant l’opportunité de connecter les espaces publics, de recréer une relation avec le paysage de coteaux mosans, tout en manifestant une identité forte et une lisibilité dans le tissu urbain en mutation. La nouvelle gare s’implante côté ville par rapport aux quais, afin de la reconnecter directement au nouveau pôle urbain, tout en lui donnant une adresse sur la nouvelle place en contre-bas.

Le béton, un matériau à l’épreuve du temps et des usages

La durabilité a été un critère prépondérant dans le choix des matériaux face à l’usage intensif de l’espace public. Capables de répondre à ces exigences, différentes applications de béton ont été mises en œuvre afin de profiter des avantages respectifs des différentes techniques en fonction des enjeux esthétiques et techniques recherchés pour chacune des applications.

Pour répondre aux enjeux urbains et architecturaux du lieu, le projet du bâtiment de la gare a été conçu avec une expression brute et sobre. Le béton est le matériau principal incarnant cette expression. De manière à soutenir la verticalité créée par la tour de la gare, l’idée de travailler avec une surface de béton texturée à motif vertical s’est manifestée très tôt.

Nul doute que la haute qualité esthétique des bétons est un élément prépondérant pour la réussite du projet. En l’absence de cadre normatif au moment de la conception du projet, une méthodologie spécifique a été mise en place afin de répondre aux critères de haute qualité, et ce, durant les différentes phases du projet. Ces critères concernent autant les phases de conception que de construction.

Choix d’un béton coulé en place

Comme déjà évoqué, l’intention architecturale initiale était d’obtenir une expression monolithique. Naturellement, le choix s’est donc rapidement porté sur l’utilisation d’un béton coulé en place. En effet, les avantages de cette technique sont multiples : aspect de surface unitaire sur les deux faces du voile, structure et surfaces monolithiques avec peu de joints de reprise. Ce dernier élément était aussi nécessaire pour la stabilité de la tour haute de 9m, du fait de l’absence de planchers stabilisateurs aux étages supérieurs. Le béton coulé en place a également facilité la réalisation de détails d’angles et de connections pour maintenir le caractère massif et unitaire du bâtiment.

Pour en savoir plus sur ce projet, consultez le bulletin (Architectuur n11) de FEBELCEM.

GERELATEERDE DOSSIERS