Doorzoek volledige site
15 juni 2018 | PHILIPPE SELKE

Un écrin neuf pour les étudiants du Pôle Santé de l’ULB dès 2019

Illustratie | Art & Build
Illustratie | Art & Build
Illustratie | Art & Build

Ce jeudi 31 mai, sur le campus Erasme de l’ULB, a été posée la première pierre du nouveau bâtiment W du Pôle Santé (ULB). Dès la rentrée 2019-2020, les étudiants et étudiantes des facultés de Médecine, des Sciences de la motricité et de l’École de Santé publique occuperont des locaux flambants neufs situés le long de la rue Meylemeersch sur le campus Erasme. L’équipe de maîtrise d’oeuvre de conception et d’exécution est composée des architectes d'Art & Build, de l'entrepreneur Valens (Eiffage Benelux) et du bureau d'études Pirnay Engineering.

 

Le bâtiment comporte 4 auditoires (1 grand auditoire de 772 places avec régie et 2 cabines d’interprètes, 1 auditoire de 328 places avec régie, 2 auditoires de 146 et 148 places) ainsi qu’un grand foyer de 700 m² comprenant espaces de convivialité, d’étude et de réception, tandis que les vestiaires, espace catering, espaces sanitaires et locaux techniques sont adaptés à l’organisation de congrès. Le tout sur 4 niveaux, pour une superficie totale de 5.013 m², couronné par un étage technique de 807 m².

 

En bordure d'espace naturel

« La volonté est de proposer un bâtiment tourné autant vers l’intérieur du campus que vers la zone naturelle Vogelzang, souligne l’architecte Alain Wouters, associé du bureau Art & Build ».
« C’est ainsi, poursuit-il, qu’un parvis sera aménagé côté Nord par lequel transiteront la plupart des usagers venant du campus et se rendant vers les auditoires Ce parvis Nord devient l’articulation entre le nouveau bâtiment et l’ensemble du campus. Du côté Sud, la façade sera largement ouverte pour profiter au maximum de l’espace vert semi-naturel classé du Vogelzang qui se trouve de l’autre côté de la rue Meylemeersch. Ceci permet de créer un environnement propice à l’étude mais aussi à la détente et à la contemplation, avec une zone d’espace vert entourant l’ensemble du bâtiment ».

 

Un bâtiment fonctionnel et lisible

Du point de vue urbanistique, le bâtiment est volontairement simple : un parallélépipède aux angles arrondis dont les faces Nord et Sud présentent une ouverture sous forme de faille, percées visuelles entre le campus et le paysage du site du Vogelzang. Les activités académiques s’articulent au départ du foyer, coeur du projet, espace d’accueil, de distribution vers les auditoires mais également d’étude, de rencontre et de détente.
Le volume du foyer occupe toute la hauteur du bâtiment. Il est l’interface du parvis et l’espace formant lien et passage obligé entre les auditoires et le campus. Le foyer se prolonge en échappée visuelle vers la site semi-naturel classé du Volgelzang. Un escalier accroché à la paroi courbe des auditoires emmène les utilisateurs vers tous les niveaux. Cet escalier donne l’occasion aux utilisateurs d’appréhender le volume entier du foyer.
Structurellement, le bâtiment est organisé autour d’un noyau sous forme d’un quart de cylindre contenant tous les auditoires. Les espaces périphériques de circulation ou fonctionnels sont répartis autour de ce noyau.
Les façades Nord et Sud sont largement ouvertes et constituées d’une résille dans laquelle s’insèrent des panneaux de vitrage tantôt clairs, tantôt opaques, créant un filtre entre l’intérieur et l’extérieur.
Les entrées se font via des sas surbaissés, créant un effet de surprise lorsque l’on découvre le vaste espace du foyer.
La conception du bâtiment intègre un nombre restreint de matériaux afin de donner au bâtiment une lisibilité architecturale forte et clairement identifiable :

  • du béton naturel pour le socle,
  • du métal nervuré thermolaqué pour les façades,
  • de l’aluminium thermolaqué pour les châssis et les murs rideaux,
  • des panneaux métalliques de teinte rouille pour les parties opaques des murs rideaux.

 

Environnement et développement durable

La conception du bâtiment vise à minimiser son empreinte écologique, au travers de l’utilisation de matériaux biosourcés et recyclables, et la réduction des coûts d’exploitation et de maintenance.
La grande toiture couvrant le foyer est traitée en toiture verte extensive. Un niveau plus haut, la toiture couvrant le local technique est intégralement recouverte de panneaux photovoltaïques.
Les 2 failles vitrées, l’une en façade Nord et l’autre en façade Sud, sont constituées d’un jeu de plein et de vide (30 % de plein en façade Nord et 50 % en façade Sud) afin d’assurer la maîtrise des déperditions et des surchauffes.
Une attention particulière est accordée au développement de la biodiversité, aux abords immédiats du site semi-naturel classé, avec :

  • L’utilisation de plantes indigènes, rustiques, adaptées aux sols et au climat de notre région ;
  • Le choix de plantes mellifères et plantes hôtes afin d’offrir à la faune une réserve de nourriture et un lieu de refuge pour la reproduction.
  • L’intégration des principes de la « gestion différenciée », mode de maintenance favorisant une gestion plus écologique, moins intensive, moins interventionniste et plus respectueuse de la nature et de ses cycles.

Une partie de l’eau de pluie est récupérée pour l’entretien des abords et les sanitaires du bâtiment.

GERELATEERDE DOSSIERS