Doorzoek volledige site
14 augustus 2018 | PHILIPPE SELKE

Respiration et transparence rue Belliard

Illustratie | Art & Build
Illustratie | Art & Build
Illustratie | Art & Build
Illustratie | Art & Build

Connu de tous les navetteurs utilisant la voiture, le triste goulot de la rue Belliard a vu une partie de son espace public s’élargir au profit du piéton. L’immeuble de bureaux situé au numéro 40, à l’angle de la rue de la Science, a fait place à une élégante nouvelle construction vitrée et implantée en retrait par rapport à la voirie, pour ouvrir une vue sur un jardin en intérieur d’îlot au travers d’un atrium hors norme. Une appréciable plus-value non seulement pour les occupants de l’immeuble mais également pour l’ensemble du quartier. Même l’automobiliste coincé dans les files pourra en profiter.

 

Là où se trouvait un immeuble de bureaux de neuf étages, composé en réalité de trois parties reliées entre elles, se dresse à présent un édifice de 14 étages avec un atrium sur les cinq premiers niveaux. Un projet qui profite à l’utilisateur de la ville, comme le souligne Marc Thill, Associé fondateur de Art&Build Architect. Le projet architectural a en effet été modelé pour fabriquer un nouvel espace public, offrant une aération dans la rue Belliard.

 

En matière de protection solaire, il faut le reconnaître, c’est la qualité du vitrage qui fait que l’on évite les problèmes liés à un trop fort ensoleillement.  

 

L’urbanisme en sort grandi

Le projet, fait de trois édifices imbriqués dont une spectaculaire tour centrale, consiste en une savante interprétation des règles d’urbanisme en vigueur dans ce quartier presque exclusivement dédié à l’activité tertiaire et à l’automobile. Marc Thill : « Nous sommes impliqués dans ce projet depuis 2009. Aujourd’hui, près de 9 années plus tard, tout le monde est d’accord pour dire que la qualité environnementale de la rue Belliard a été améliorée. Mais pour en arriver là et obtenir le permis de bâtir, cela nous a pris beaucoup (trop) de temps. L’idée de Pierre Lallemand à l’époque était la suivante : prendre les 6 niveaux qui se trouvent sur le coin des deux rues pour créer une place de 20 m de profondeur et récupérer l’espace ainsi « perdu » en les ajoutant au-dessus de la partie centrale, pour atteindre 13 niveaux. En prime, laisser le socle creux pour en faire un atrium transparent qui donne aux passants la possibilité de voir le jardin à l’arrière. » Cette montée en gabarit en échange de la création d’espace public ne s’est pourtant pas faite toute seule. En cours de permis est également venue s’ajouter l’exigence d’allouer une partie de la surface à du logement. C’est ainsi qu’au final, on obtient un immeuble mixte offrant 17 410 m² de bureaux, 202 m² d'espaces commerciaux et 17 appartements (1770 m²).

 

Le vitrage COOL-LITE SKN 165 de Saint-Gobain Building Glass offre un confort optimal en toutes saisons.

 

Préfabrication extrême

La structure principale du bâtiment est en béton armé. Malgré des portées assez grandes pour obtenir une flexibilité maximale des espaces, le système constructif est assez classique.

 

Poursuivez la lecture de cet article sur le site de Belgian Building Magazine.

 

GERELATEERDE DOSSIERS