Doorzoek volledige site
01 juli 2015 | JEROEN SCHREURS

Pose de la première pierre du plus grand immeuble de bureaux passif en Belgique

Brussels Greenbizz, projet mixte logements-bureaux respectueux de l’environnement Illustratie | Neutelings Riedijk Architecten
Brussels Greenbizz, projet mixte logements-bureaux respectueux de l’environnement Illustratie | Neutelings Riedijk Architecten
Brussels Greenbizz, projet mixte logements-bureaux respectueux de l’environnement Illustratie | Neutelings Riedijk Architecten
Illustratie | Extensa
Illustratie | Goedhart Repro
Illustratie | Goedhart Repro
Illustratie | Goedhart Repro
Illustratie | Goedhart Repro
Illustratie | Goedhart Repro

Liesbeth Homans, numéro deux du gouvernement flamand, a posé le 1er juillet la première pierre du bâtiment HermanTeirlinck sur le site de Tour et Taxis. Cette nouvelle cité administrative flamande, qui abitera 2.600 fonctionnaires flamands à Bruxelles, a une superficie d'environ 46.000 m², ce qui fait d'elle le plus vaste immeuble de bureaux passif de Belgique. Le projet a été dessiné par Neutelings Riedijk Architecten, en collaboration avec CONIX RDBM et Bureau Bouwtechniek.

Après Anvers, Bruges, Gand, Hasselt et Louvain, c'est donc au tour de Bruxelles d'accueillir un nouveau bâtiment pour l'administration flamande. Homans s'est montrée élogieuse sur le projet : « 13 entités, actuellement dispersées dans plusieurs bâtiment, vont emménager ici en 2017. Cela permettra une économie de 29 pourcent sur les frais de fonctionnement, notamment au niveau de la gestion des bâtiments, du catering et des déplacements entre les bâtiments. Ce nouveau bâtiment deviendra en plus le plus grand immeuble de bureaux passif en Belgique. »

Avec sa tour atteignant presque 60 mètres de haut, la nouvelle construction marquera la skyline de la capitale. Le site est par ailleurs facilement accessible depuis les gares environnantes. A l'avenir, une passerelle piétonne sera construite dans le prolongement du boulevard Simon Bolivar et les trottoirs le long de ce trajet seront adaptés. « Le Gouvernement flamand est très fier de ce projet. Bruxelles reste la capitale de notre pays, nous n'abandonnerons pas Bruxelles », selon Homans.


Maquette en 3D

La Flandre se veut pionnière en matière d'impression 3D.  Cette expertise se retrouve dans l'ADN du bâtiment sous la forme d'une maquette imprimée en 3D scellée dans les fondations. De cette manière, toute personne travaillant à ce bâtiment pourra être inspirée par l'innovativité flamande présente dans l'âme du centre administratif.

 

Partenaires :