Doorzoek volledige site
07 juli 2015 | MARIJKE MARIS

Paris va voir pousser son premier gratte-ciel depuis les années 70

Illustratie | Dezeen
Illustratie | Dezeen
Illustratie | Herzog & de Meuron
Illustratie | Dezeen
Illustratie | Sciences et Avenir

Paris va avoir son premier gratte-ciel en 40 ans. Le bureau Herzog & de Meuron va pouvoir construire sa Tour Triangle, haute de 180 mètres. Le Conseil de Paris a approuvé fin juin ce projet controversé après l'avoir rejeté une première fois en novembre 2014.

Troisième plus haut bâtiment

Anne Hidalgo, la maire de Paris favorable au projet, a tweeté être "fière que Triangle puisse voir le jour à Paris", ajoutant que le projet créera 5000 emplois pour sa construction et 5000 emplois supplémentaires pour son exploitation. Une fois érigée, la Tour Triangle sera le troisième plus haut édifice de la ville, après la Tour Eiffel (324 mètres) et la Tour Montparnasse (209 mètres).

Entièrement financé par la société immobilière Unibail-Rodamco, le gratte-ciel accueillera un hôtel de 120 chambres, des espaces de bureaux destinés au co-working et des équipements culturels. Il sera construit dans le quartier de la Porte de Versailles, dans le XVe arrondissement. Herzog & de Meuron - bureau suisse connu notamment pour ses projets comme le Stade olympique de Pékin et le Parrish Art Museum à New York - affirme que le bâtiment remettra à l'honneur l'axe historique formé par la Rue de Vaugirard et l'Avenue Ernest Renan.


Polémique

Le projet a été fortement critiqué par les habitants du quartier, qui affirment que le bâtiment leur fera de l'ombre. Certains politiciens qualifient le projet d'infaisable. Malgré cela, un permis de construire a été accordé avec une courte majorité de 87 voix pour et 74 contre.

Ce second vote a eu lieu après que la maire de Paris Anne Hidalgo, membre du Parti scocialiste et grande supportrice du projet,  ait invalidé le premier vote. Selon elle, certains membres conservateurs du Conseil aurait enfreint les règles en révélant leur vote. Cette fois, le vote est resté secret.


Nouvelle règlementation

Herzog & de Meuron avait dévoilé le projet dès 2008. Depuis lors, le règlement parisien d'aménagement du territoire a été modifié pour rendre possible la construction dans les arrondissements de la ville de tours à appartements jusqu'à 50 mètres et de tours de bureaux jusqu'à 180 mètres. Plus tôt cette année a été livrée un tour des architectes français Hamonic + Masson & Associés et Comte Vollenweider Architectes qui, avec ses 50 mètres de haut, est le bâtiment résidentiel le plus élevé de Paris depuis 1970.