Doorzoek volledige site
18 mei 2016

Toiture en AZENGAR de VMZINC pour Docks Bruxsel

Docks Bruxsel ouvrira ses portes en octobre 2016, près du pont Van Praet, au nord de Bruxelles. Ce sera le premier centre commercial construit dans la capitale depuis l’an 2000 et le plus grand de ses 25 dernières années. Plus qu’une accumulation de magasins, Docks Bruxsel proposera un mix original de commerces, d’activités, de culture et de loisirs pour offrir aux visiteurs un cadre  de vie tout à fait singulier. Un mérite à mettre en grande partie au compte du bureau d’architectes ART & BUILD, qui a fait confiance pour ce projet au leader du marché en systèmes de toiture et de façade en zinc, VMZINC.

Une friche industrielle transformée en quartier urbain vivant

« Le projet Docks Bruxsel est un projet porté avant tout par une ambition et une vision, qui a nécessité une concertation intense avec les autorités », explique Lilia Poptcheva d’ART & BUILD. « Plus qu’un centre commercial ‘traditionnel’, le maître d’ouvrage – l’entreprise de développement et d’investissement immobilier Equilis, et nous-mêmes considérions Docks Bruxsel avant tout comme un projet de développement urbain, qui s’inscrit dans une vision long terme de l’aménagement du territoire. Tout était donc à inventer !

Docks Bruxsel devrait devenir un véritable quartier, accessible, à taille humaine, où toutes les facettes de la vie urbaine peuvent se déployer. Un quartier attractif, reliant naturellement le centre urbain à Schaerbeek aux berges du Canal, dans le prolongement des structures urbaines environnantes. Et, de surcroît, un quartier durable. Nous avions en effet l’ambition, avec Equilis, de démontrer qu’un projet commercial en Belgique pouvait aussi se soucier de son empreinte écologique, en tirant parti des ressources naturelles du site : l’eau du canal, la chaleur de l’incinérateur tout proche, le soleil …

Et même si nous nous trouvons actuellement dans la dernière phase du chantier, nous pouvons dire que nous avons relevé ce défi avec brio, le projet ayant été confirmé ‘BREEAM Excellent’, l’appréciation la plus élevée en matière de construction durable. Dans la phase actuelle, il s’agit d’une certification temporaire qui a trait aux techniques de construction qui seront appliquées. La certification définitive ne sera accordée qu’après l’inauguration du bâtiment. Néanmoins, il s’agit là déjà d’une belle première pour un centre commercial, et d’un fait unique en Belgique. »

 

Humain et affairé

« En tant que bureau d’architectes, nous ne pouvions pourtant partir de rien d’autre que de l’emplacement du site », poursuit Lilia Poptcheva. « Implanté entre le Canal et la Senne, le site de Docks Bruxsel a littéralement les pieds dans l’eau. Le projet empiète d’ailleurs partiellement sur l’eau car, pour consolider les berges, nous avons dû bétonner certaines zones critiques. Nous avons ensuite tout démoli, à l’exception du plus ancien bâtiment du site, l’ancienne salle d’exposition de Godin, surnommée la ‘cathédrale’ par les employés en raison de ses nombreuses colonnes en bois. Ce bâtiment, ainsi que le ‘familistère’ sur le terrain adjacent, devaient former un patrimoine à part entière. Ils sont dès lors devenus le point central du site, un lieu de rencontre, qui fait le lien entre le passé et l’avenir. A partir de là, le projet architectural s’est construit de façon très organique.

Nous avons prévu sur le site un ensemble de bâtiments présentant des identités architecturales différentes, caractérisés par leurs matériaux propres, avec de larges connexions, beaucoup de lumière naturelle, beaucoup d’espace et des lieux publics très variés. A l’image d’un quartier, le parcours est ainsi ponctué de rues et de places, bordées de bâtiments. Ces rues et ces places sont largement couvertes, pour être à l’abri des intempéries, même si, aussi souvent que possible, la large verrière s’ouvre généreusement sur le ciel.

Le cadre général, très rationnel, est ponctué d’accidents : des volumes organiques, des galets, qui sont autant de surprises dans la promenade, ayant chacun leur propre fonction, leur propre ‘look & feel’ et leur propre ambiance. Nous avons ainsi joué sur l’ensemble du site avec un mélange de matériaux, de lumière et d’ombre, multipliant les vues et les perceptions …

Cette implantation architecturale organique a pour but de transformer le site en un quartier chaleureux et humain, de raviver la dynamique et l’activité du passé industriel et d’inviter le visiteur à profiter d’un mix d’activités, allant du shopping aux réjouissances, en passant par le travail. Ce double objectif, l’aspect humain et l’aspect industriel, se reflète également dans le choix des matériaux. En fonction du type de lieu, nous avons eu recours à la brique, au béton, à l’acier corten, au bois, à la terre cuite ou au zinc. Autant de matériaux durables qui nous aident à obtenir la mention ‘Excellent’ de BREEAM mais surtout, autant de matériaux chaleureux et nobles, qui nous rappellent le passé industriel du site. »

 

Toitures en écailles VMZINC

« Les 3 galets qui ponctuent le projet, dont un en proue côté canal, sont recouverts de zinc, soit au total une superficie de 7.000 à 8.000 m². Ils abritent les activités de loisirs : salle événementielle et cinémas, et surplombent les façades des bâtiments à vocation commerciale recouvertes l’une de terre cuite, l’autre de bois et la troisième de panneaux en acier perforés. Il ne s’agit pas de toitures classiques mais de couvertures dans une forme très organique et douce, qui débordent à certains endroits comme des galets déposés délicatement sur une feuille de verre.

De par sa grande ‘maniabilité’, le zinc constituait le matériau idéal pour ces toitures. Nous avons choisi des petites plaques en VMZINC, en forme d’écailles, de dimensions très différentes en fonction de leur emplacement sur la toiture, afin de conférer un effet d’écailles chaud et naturel, à l’instar d’une peau, et de suivre les formes en pente douce de la toiture. C’est d’ailleurs exactement ce qu’elles font, grâce à la pose parfaite réalisée par Jacobs & Sohn – Mutsch et Fils que je considère comme de véritables sculpteurs de zinc, et grâce à l’assistance technique de l’équipe de VMZINC, de la préparation jusqu’au travail sur chantier. »

 

Un apôtre pour AZENGAR®                

« Le nouvel aspect de surface AZENGAR®, qui était alors en plein développement, nous a, lui aussi, totalement fasciné. Cet aspect, mat, hétérogène et très clair, voir lumineux, répondait à une attente. De plus AZENGAR rentrait parfaitement dans notre démarche environnementale. Car AZENGAR, tel qu’il nous a été présenté par VMZINC, a fait l’objet d’une démarche d’éco-conception à toutes les phases de son développement et de son industrialisation, ce qui en fait le zinc à aspect de surface présentant les plus faibles impacts environnementaux. Cette solution nous paraissait idéale pour trois raisons. Tout d’abord, parce qu’une grande surface de la toiture en écailles de zinc allait encore être recouverte d’une grande verrière et que cela aurait été dommage si elle prenait une patine différente des autres toitures en zinc, en contact direct avec l’air extérieur et les conditions climatiques. Cela aurait entravé le rôle de liaison que devait jouer le zinc entre les 3 ‘galets’ de Docks Bruxsel. Secundo, une toiture en AZENGAR présente un look brut et authentique, comme si elle avait bravé des siècles d’intempéries. Et enfin, AZENGAR présente de nombreuses nuances claires, voire mêmes blanches, à l’instar d’une structure rugueuse hétérogène. Il ressemble dès lors au zinc des toitures monumentales de Paris, dégageant une ambiance intemporelle et cosmopolite.

En tant que bureau d’architectes, nous avons donc été d’emblée séduits par AZENGAR. Cependant, il fallait aussi convaincre le client, ce qui a été une autre paire de manches (sourire). C’était d’ailleurs très compréhensible. VMZINC n’avait à l’époque aucune référence en AZENGAR. Mais une fois de plus, les collaborateurs de VMZINC nous ont vraiment soutenus pour vendre le choix d’AZENGAR® à notre client, notamment en fournissant quantité d’informations sur le procédé industriel ou encore, en apportant des échantillons… Avec succès d’ailleurs, car un magnifique projet comme celui-ci mérite sans hésitation la plus belle couverture de toiture que puisse s’imaginer un architecte, maître d’ouvrage ou visiteur. Par conséquent, » conclut Lilia Poptcheva d’ART & BUILD, « Docks Bruxsel mérite incontestablement une toiture en AZENGAR® de VMZINC ».