Doorzoek volledige site
06 juli 2016

Les éléments de toiture SW HPUR d'Unilin comme base de construction modulaire

Construire de manière accessible est l’un des plus grands défis des années à venir. L’architecte Toon Vermeir a réalisé, à la demande de Stijn Heirbaut et Anneke De Vleeschauwer, une habitation modulaire qui n’est pas seulement accessible financièrement, mais qu’ils peuvent aussi construire eux-mêmes. Le concepteur a trouvé la solution dans les éléments de toiture SW HPUR d’Unilin Insulation.

Au bord de la zone de développement Hoedhaer à Lokeren, Stijn et sa famille ont déniché un terrain à bâtir. La parcelle est située en retrait de la route, directement connectée au parc qui se situe derrière. La commune a fixé comme exigence de bien respecter une distance de 8 à 10 mètres à partir des bords de la parcelle. Ce qui peut être considéré comme un avantage : la vie au vert, loin de la foule, mais proche de la ville. «​ De l’étude d’incidences initiale, il ressortait que nous étions parfaitement en accord avec le programme de construction requis, dans la zone disponible de 12 mètres sur 12 », explique Toon Vermeir.

 

Une habitation compacte

Deuxième défi : une formule de construction abordable, que les clients peuvent réaliser de leurs propres mains. «​ Au départ, ils pensaient à une habitation dans des containers. Mais je les ai invités à prendre connaissance du concept de construction modulaire sur base de panneaux sandwiches en bois. Pendant ma formation, j’ai appris à connaître ce concept et dans la pratique, je l’ai appliqué pour Solar Decathlon. J’étais tellement convaincu que j’ai eu recours aux éléments de toiture Unilin dans ma propre maison. En outre, j’ai aussi utilisé les éléments de toiture comme panneaux isolants auto-portants (SIP) », précise Toon Vermeir. 

L’architecte a conçu une maison de plain-pied de 144 m², basée sur le module des éléments sandwiches. Le volume se divise en 3 zones. Le long de la façade sud-ouest entièrement vitrée se trouvent le salon et la cuisine ouverte. De l’autre côté, il y a 3 chambres à coucher. Entre ces 2 espaces, se trouvent les fonctions secondaires, comme la salle de bain, une pièce de rangement, un bureau et un espace polyvalent. L’agencement est tel que les relations et les perspectives surgissent entre ces 3 zones. «​ Ce qui est intéressant, c’est que la circulation est réduite à son minimum. Cette architecture sans fioriture correspond parfaitement au fait que l’espace doit être maximisé. Tout espace résiduel peut et doit être utilisé pour une utilisation plus verte qui limite l’impact d’une nouvelle construction dans un environnement urbain », explique Stijn Hierbaut. L’utilisation de panneaux Unilin a induit un minimum de déchets. «​ C’est la grande plus-value de ce projet. Nous n’avons pas choisi une architecture soixante-huitarde, mais bien des matériaux modernes, contemporains, qui répondent sans compromis aux normes de plus en plus strictes en construction neuve », se réjouit Stijn Hierbaut.

 

Un système de construction très rapide

L’enveloppe extérieure du bâtiment est entièrement construite en panneaux SW HPUR d’Unilin Insulation. «​ Surtout en raison de la taille standard des panneaux », insiste Toon Vermeir. « La stabilité dimensionnelle des panneaux et les évidements automatiques autour des panneaux étaient importants pour pouvoir monter l’enveloppe du bâtiment rapidement et sans erreur. Stijn et Anneke ont monté la structure en maçonnerie en à peine 3 jours avec l’aide d’amis et de la famille ». Le projet n’a pu être réalisé que grâce à la forte implication de Toon Vermeir, qui, pendant le montage, était présent avec un casque et une machine à vis. Le montage a été entièrement manuel. Les murs intérieurs ont été montés selon le principe du squelette en bois.

 

Une étanchéité à l’air parfaite

Un atout supplémentaire des panneaux SW HPUR, c’est le concept ‘Easy-Airtight’. «​ Grâce à la languette de bois tendue entre 2 panneaux contigus, les joints sont immédiatement étanches à l’air et à la vapeur, que ce soit dans les murs ou dans le toit. Des tests ont démontré qu’il n’est plus nécessaire de coller les joints pour garantir une étanchéité à l’air et à la vapeur », explique Pol Van Acker, ingénieur chez Unilin Insulation.

Grâce à cette étanchéité à l’air, à cette enveloppe isolante de 18 cm de PUR et au volume compact, Toon Vermeir pose les bases d’une habitation économe en énergie. Les futurs propriétaires poussent cette philosophie encore plus loin en investissant dans les énergies renouvelables. «​ La maison sera chauffée par une pompe à chaleur air-eau et des panneaux photovoltaïques livreront de l’électricité verte ».

 

Un look contemporain

Un autre critère motivait l’architecte et l’entrepreneur à construire avec des éléments de toiture : ils ne sont pas seulement autoportants, isolants et étanches à l’air, mais ils offrent aussi une finition intérieure immédiate. «​ Nous avons choisi le SW HPUR contre-plaqué multiplex. Le but est de laisser les panneaux apparents. Ils ont juste reçu une couche de vernis. Le choix de ces finitions de base s’applique à toute la maison. C’est aussi ce qui explique le fait qu’elle soit abordable. Les poutres restent apparentes et certaines conduites aussi, mais de manière soignée et intégrée », explique Toon Vermeir. La forte présence de bois confère à la maison une atmosphère contemporaine et chaleureuse. La façade extérieure a reçu une finition en ardoise naturelle. Le toiture est un toit végétal extensif, pour absorber l’eau de pluie. «​ Nous avons choisi les matériaux en conséquence. En partant du principe : what you see is what you get. Nous n’essayons pas de dissimuler un matériau de construction derrière une couche de peinture ou autre. C’est aussi l’une des raisons pour laquelle le timing très court a pu être respecté. C’est un choix esthétique », explique le client.

 

Une période de construction courte

Aussi bien l’architecte, l’entrepreneur et le fabricant sont très satisfaits du projet. L’objectif -  construire vite et de manière abordable - est atteint. «​ Mais cela ne veut pas dire que nous avons réalisé un produit de consommation. Une telle manière de construire dépend d’une conception réfléchie et d’un client qui ne réchigne pas à la tâche », précise Toon Vermeir. En ce qui concerne la rapidité, le timing est presqu’imbattable. Il a fallu 6 mois pour que la maison soit habitable. Une entreprise de construction clé-sur-porte ne fait pas mieux. «​ La grande différence, c’est que nous travaillions pendant les week-ends et les vacances ».

GERELATEERDE DOSSIERS

GERELATEERDE ARTIKELS