Doorzoek volledige site
14 december 2016

Autoportrait : André Schreuer

André Schreuer
Rénovation lourde d'un bâtiment de ferme en logement, à Stoumont Illustratie | Elevations - A. Schreuer
Rénovation lourde d'un bâtiment de ferme en logement, à Stoumont Illustratie | Elevations - A. Schreuer
Transformation et agrandissement d’une pharmacie à Verviers Illustratie | Elevations - A. Schreuer
Transformation et agrandissement d’une pharmacie à Verviers Illustratie | Elevations - A. Schreuer
McLaren Technology Center à Woking (Angleterre), par Foster & Partners. Illustratie | McLaren Automotive
Vue sur Stavelot Illustratie | A. Schreuer

Architecte actif dans cette belle région de l’est de la Belgique dont on parle trop peu souvent, André Schreuer est président de la Société Royale des Architectes de Verviers et Environs et administrateur de l’Union Wallonne des Architectes. C'est lors des réunions du comité de rédaction de la revue Architrave que j'ai le plaisir de le cotoyer. Pour Architectura, il s'est prêté de bonne grâce au jeu de l'autoportait.

 

Sa vision de l’architecture

Parmi les projets que vous avez réalisés, quels sont ceux qui vous procurent le plus de fierté, et pourquoi ?

Ø  Une rénovation lourde pour un ancien bâtiment de ferme, transformé en logement à Stoumont (Chevron). Les nouveaux espaces ont été modelés à l’intérieur du gabarit existant à respecter. En continuité du corps de logis d’origine, l’expression architecturale de l’ensemble retrouve une harmonie qui assume le contexte existant et révèle la nouvelle affectation. Le bardage bois apparait en complément du parement en moellons de pierres, dans une composition avec les quelques nouveaux percements de baies.

L’intérieur développe des espaces semi-ouverts, articulés autour d’une cage d’escalier centrale. En dehors des murs extérieurs, l’ossature bois a servi de mode constructif pour l’ensemble des nouveaux éléments. Pour qualifier les espaces, le bois a été choisi comme principal matériau apparent…

Ø  La transformation et l’agrandissement d’une pharmacie à Verviers (2016) : Conçu sur un fond de parcelle de forme inédite et enclavée, le projet aboutit après une demie année de travaux.

Il a été réalisé avec des corps de métiers qui ont accepté de mettre en oeuvre des solutions inédites, à la mesure du lieu : un mur végétal qui appelle le visiteur à s’aventurer plus avant dans l’officine, là où sont présentés les produits qui pourront l’intéresser, un jeu de courbe au plafond qui suggère la présence du serpent d’Asclépios, un volume rehaussé formant un puit de lumière, pour amener la lumière naturelle jusqu’au cœur de l’espace intérieur.

 

Pour quel projet en cours ou en préparation avez-vous des attentes élevées ?

Une habitation pour laquelle le maître d’ouvrage s’implique de manière positive, avec pour effet que l’architecture y gagne en qualité, pas d’abord pour elle-même, mais surtout pour le bonheur de ses occupants.

 

Quel projet d’un autre architecte belge est selon vous un coup dans le mille ?

Alors que la promotion immobilière accorde trop souvent bien peu de place à une véritable démarche architecturale, l’immeuble à appartements conçu par le bureau Crahay & Jamaigne et actuellement en cours de réalisation à proximité de l’église de Stavelot révèle une approche à encourager.

 

Quels architectes étrangers sont pour vous une grande source d’inspiration ?

Quelques grands maîtres, qui ont su dépasser l’enjeu initial d’un programme, pour développer véritablement une solution innovante, unique, qui donne du souffle. En particulier, Frank Lloyd Wright, Frank Gehry, Norman Foster.

 

Quels projets récents construits à l’étranger considérez-vous comme particulièrement réussis ?

Le McLaren Technology Center à Woking (Angleterre) réalisé par Foster & Partners.

 

Quels aspects du métier d’architecte trouvez-vous passionnants ?

Inventer une solution originale, adaptée à un contexte spécifique. Donner une plus-value à l’espace proposé, en exploitant les éléments construits et la manière de les exprimer.

 

Quelle rencontre fut décisive pour votre épanouissement en tant qu’architecte ?

Celle de Georges Deffet, architecte de Dison, au moment de faire mon choix d’études supérieures. Celle d’Emile-José Fettweis, architecte verviétois et professeur d’architecture. Celle d’André Rouelle, architecte à Ciney, professeur d’architecture.

 

Vous reconnaissez-vous encore dans le jeune étudiant ambitieux que vous avez été ? Rêve et réalité se sont-ils rejoints ?

Il faudrait assurément arrêter tout de suite de pratiquer le métier d’architecte, si le rêve et l’ambition ne pouvaient plus le modeler !

 

Un peu de tout

Quel autre métier auriez-vous voulu exercer ? La question ne s’est jamais posée à moi, mais la création de spectacles m’impressionne, en particulier face à l’enjeu de divertir les gens, tout en exprimant des idées qui les emmènent dans une réflexion…

Où avez-vous suivi votre formation en architecture ? A l'ISA Saint-Luc, Liège

Chez qui avez-vous été stagiaire ? Chez André Rouelle (Ciney)

Quel était le titre de votre travail de fin d’études ? La dimension sacrée dans l’habitation

Votre livre d’architecture favori : Les pierres sauvages (Fernand Pouillon) et Les murailles de Samaris (Schuiten – Peeters)

Votre film préféré : Intouchables et  Imitation Game

Votre programme tv préféré : L’actualité et les grands prix de F1 (en direct !).

Votre musique favorite : L’ensemble de l’oeuvre de Roger Waters, en comprenant Pink Floyd, ainsi que, en chanson française, Pierre Rapsat.

Que faites-vous volontiers dans vos temps libres (si vous en avez) ? : Des activités en famille, des voyages, du jardinage…

La ville belge que vous préférez : Stavelot, où j’ai choisi de m’établir.

La ville européenne que vous préférez : Barcelone

Dans quel pays auriez-vous voulu naître et grandir ? Dans un pays de montagne et de grande nature.

Etes–vous sportif, actif ou passif ? Quel sport ? Le jogging.

Votre site d’architecture favori ? J’épinglerais ceux de deux associations professionnelles : la SRAVE et l’UWA.

D’autres sites web que vous appréciez particulièrement ? www.nasa.gov/mission_pages/station et www.architrave.be