Doorzoek volledige site
12 mei 2017 | PHILIPPE SELKE

Le centre PEREX 4.0 : à la pointe de la technologie

Illustratie | ATELIER DE L'ARBRE D'OR/ALTIPLAN
Illustratie | ATELIER DE L'ARBRE D'OR/ALTIPLAN
Illustratie | ATELIER DE L'ARBRE D'OR/ALTIPLAN
Illustratie | ATELIER DE L'ARBRE D'OR/ALTIPLAN
Illustratie | ATELIER DE L'ARBRE D'OR/ALTIPLAN

Situé au cœur du réseau autoroutier près de Namur, dans l’échangeur de Daussoulx, le centre PEREX assure actuellement la gestion et la surveillance du trafic sur les autoroutes et les principales routes wallonnes. Inauguré en 1999, ses équipements ne sont plus aux normes. Il a été décidé de les moderniser en accueillant désormais aussi le contrôle et la surveillance de l’état du réseau fluvial et de ses ouvrages d’art hydrauliques (écluses, barrages, ascenseurs, ...). L'Atelier de l'Arbre d'Or et Altiplan Architects sont, avec Greisch, à la barre de ce projet sans équivalent.

 

L’objectif de ce nouveau centre consiste à développer de façon moderne et efficace un concept de « réseaux intelligents » permettant de gérer les infrastructures (auto)routières et fluviales en temps réel, avec comme priorités l’amélioration de la sécurité et de la mobilité, ainsi que l’information des usagers.

Le nouveau complexe permettra d’accueillir dans les meilleures conditions de nombreux services, dont la Direction générale des Routes du Service Public de Wallonie, la Direction générale des Voies hydrauliques du Service Public de Wallonie, l’Agence wallonne de la Sécurité Routière (AWSR) ; une nouvelle salle de gestion des trafics qui regroupera l’ensemble des services et qui comprendra un poste de contrôle opérationnel en cas de crise.

 

Attribution du marché

La première étape dans la construction de ce nouveau complexe a été franchie fin février 2017. La SOFICO vient en effet d’attribuer le marché de conception, de construction et de maintenance du bâtiment. Ce marché, ayant fait l’objet d’un appel d’offre européen, porte sur :

  • la construction du nouveau bâtiment ;
  • le reconditionnement du bâtiment PEREX actuel, y compris les liaisons avec la nouvelle infrastructure ;
  • l’aménagement des abords immédiats et des parkings ;
  • la maintenance du bâtiment pour une durée de 5 ans.

Les offres ont été évaluées selon : le coût du projet remis, la qualité du parti d’aménagement, le délai d’exécution, ainsi que les performances énergétiques en vue d’une meilleure prise en compte du développement durable. Après analyse, le Conseil d’Administration de la SOFICO a décidé d’attribuer le marché à l’association momentanée regroupant l’Atelier de l’Arbre d’Or et Altiplan, la SA Franki, le bureau d’études Greisch et la SA Imtech Belgium, pour un montant total de 9.509.725 € HTVA de travaux et d’honoraires, avec un délai de réalisation de 406 jours calendrier pour les phases d’étude et de réalisation. Un montant de 1.100.990 € HTVA  a été par ailleurs prévu pour la maintenance pendant 5 années.

 

Le nouveau bâtiment

La nouvelle structure sera composée de 5 niveaux. Chaque plateau recouvrira une surface moyenne de 800m², ce qui représente au total de +/- 4000 m² pour l’extension. Ce nouveau bâtiment sera doté d’une structure en béton armé répondant à l’Eurocode 8 (risques sismiques) et sera habillé à l’extérieur par de l’aluminium sous plusieurs déclinaisons : caissons, panneaux pleins ou déployés et les châssis. Le traitement des façades et des volumes permettra de mettre en avant les différentes fonctions du bâtiment : en effet, chaque niveau se différenciera par son matériau de façade et par une avancée ou un alignement de son volume.

Au point de vue énergétique, le nouveau bâtiment, passif, bénéficiera d’une isolation thermique poussée et d’une étanchéité quasi parfaite. Il correspondra aux standards NZEB - Nearly Zero Energy Building (Bâtiment à consommation d'énergie quasi-nulle). 

 

L'ancien bâtiment et les abords

L’ancien bâtiment bénéficiera quant à lui d’un sérieux « lifting » qui permettra d’offrir une vision globale et unifiée des bâtiments : changement des châssis actuels par des châssis aluminium du même type que l’extension, nouvelle enveloppe extérieure par le placement d’un crépi sur isolant, … Grâce aux interventions sur son enveloppe extérieure ainsi que sur ses équipements de chauffage et de ventilation, cet ancien bâtiment correspondra aux standards énergétiques actuels des maisons unifamiliales. 

Au niveau des abords extérieurs, 120 nouveaux emplacements de parkings seront aménagés et seront dotés d’équipements pour les vélos ainsi que pour les voitures électriques.

 

Calendrier

Le dépôt du permis unique pour l’extension et la modernisation des bâtiments doit intervenir au printemps 2017 et le début des travaux est prévu pour fin 2017, avec un aboutissement estimé pour fin 2018-début 2019 sous réserve des procédures administratives, techniques et météorologiques. Suivront dans un second temps l’implémentation des équipements à l’intérieur du bâtiment ainsi que ceux y étant connectés tout le long des réseaux routier et fluvial, par phases successives et en tenant compte des plans d’entretien actuel, ainsi que de la future mise en œuvre du « Plan Lumière ».