Doorzoek volledige site
29 mei 2017

Autoportrait : Michel Wiseur

Michel Wiseur
La Place de Lille à Tournai, avec notamment l'ancien Hôtel "Aux Armes de Tournai" et l'Eglise Sainte-Marguerite, deux projets de réaffectation signés Michel Wiseur Illustratie | Marcel Van Coile
Sainte-Marguerite : des appartements de très grand standing au septième ciel Illustratie | Marcel Van Coile
Projet d'hôtel pour Sainte-Marguerite Illustratie | Michel Wiseur
Construction d'un immeuble à appartements Boulevard Delwart à Tournai Illustratie | Michel Wiseur
Construction d'un immeuble à appartements Boulevard Delwart à Tournai Illustratie | Michel Wiseur

Architecte tournaisien de 53 ans, Michel Wiseur s'est fait connaître du grand public par la réaffectation spectaculaire de l'église Sainte-Marguerite en lofts de très haut standing. Lors des dernières journées du Patrimoine, des centaines de personnes se sont déplacées pour découvrir ce qui avait été fait de 'leur' église, à l'abandon depuis 1968. Pour l'architecte, cette réaffeaction prend place au sein d'une série de projets tous situés Place de Lille, qui retrouve une seconde jeunesse. Et l'aventure n'est sans doute pas terminée...

 

Parmi les projets que vous avez réalisés, quels sont ceux qui vous procurent le plus de fierté, et pourquoi ?

Probablement le réaménagement de toute la place de Lille via le projet de l’église Sainte-Marguerite et les bâtiments avoisinants. Ce projet a redynamisé tout un quartier à l’entrée de la Ville de Tournai. Je suis non seulement content d’avoir pu sauver une ancienne église qui tombait en ruine mais également très content d’avoir participé, comme un architecte peut le faire, à la renaissance d’un quartier en pleine renaissance. C’est une sensation très agréable que de voir les gens se réapproprier un endroit délaissé depuis longtemps.

 

Pour quel projet en cours ou en préparation avez-vous des attentes élevées ?

Dans le même quartier, je réalise une résidence hôtelière qui prendra place en partie dans la tour de l’église. Je greffe un ascenseur extérieur à cette tour de style gothique tournaisien, une intervention architecturale que je ne veux pas rater ! Cela dépasse toutes les responsabilités habituelles. Ce projet doit être réussi pour tous, à la fois pour le public mais aussi pour le patrimoine et les décideurs. Il faut que ce soit un « exemple » qui puisse servir de tremplin pour d'autres projets et surtout pas de contre-exemple !

 

Quel projet d’un autre architecte belge est selon vous un coup dans le mille ?

Beaucoup de belles choses sortent… de petits projets magnifiques comme de plus gros. Il m'est donc impossible de citer un projet en particulier…pourvu que l’on continue à construire de belles choses, grandes ou petites, tant que la réponse reste juste et jolie.

 

Quels architectes étrangers sont pour vous une grande source d’inspiration ?

Belges ou étrangers, peu importe….Beaucoup réalisent de beaux projets. Beaucoup sont aussi obligés de faire de moches projets... N’oublions pas qu’un beau projet nécessite un bon client, une bonne administration et toute l’audace et la compétence de son architecte. J’avoue que Jean Nouvel m’intéresse beaucoup au travers de ses projets mais ce n’est qu’un exemple parmi d’autres. Dans son approche, Frank Gehry me fait marrer aussi... mais tant d’autres m’intéressent vraiment !

 

Quels projets récents construits à l’étranger considérez-vous comme particulièrement réussis ?

Je n’ai pas un seul projet en tête mais une multitude. Alors pourquoi en citer un !

 

Quel jeune architecte belge vous impressionne le plus pour le moment ?

C’est plutôt une question de projets que de personne…je ne sais pas répondre.

 

Quels aspects du métier d’architecte trouvez-vous passionnants ? Inciteriez-vous vos enfants à vous suivre dans cette voie ?

C’est un métier passionnant qui touche à tout. De la création à l’esthétique…un bon architecte, c’est celui qui arrive à faire rêver le client et l’administration et à bien réaliser ce qu’il a dessiné…C’est assez rare d’avoir un métier qui part de ce postulat et qui se concrétise jusqu’au bout avec un seul personnage au centre de toute cette aventure : l’architecte !

Mon fils a fait ses études d’architecte. Je ne lui ai ni conseillé ni déconseillé. Je lui ai dit que c’était de belles études, fabuleuses et passionnantes…et qu’il verrait bien ensuite. Il travaille à présent à Gand.

 

Quelles rencontres furent décisives pour votre épanouissement en tant qu’architecte ?

la rencontre avec quelques-uns de mes clients qui à présent me donnent carte blanche et me recommandent. C’est très agréable que d’être consulté pour être écouté…ça change de certains maîtres de l’ouvrage… Dommage pour eux, parce que c’est le même prix !

 

Vous reconnaissez-vous encore dans le jeune étudiant ambitieux que vous avez été ? Rêve et réalité se sont-ils rejoints ?

Depuis que j’ai ± 48 ans (et j’en ai bientôt 53) je revis au bureau grâce à la 3D, les images de synthèse. Les projets se bousculent. C’est vraiment grisant et très agréable. C'’est un peu ambiance student avec le bon côté professionnel en plus. La 3D nous permet de mieux communiquer avec tout le monde : d’abord avec nous-même (nous contrôlons mieux nos propositions), ensuite avec l’administration et avec les clients (nous sommes bien plus convaincants).

C’est une réalité qui amène le client et l’administration à plus d’écoute et à être plus perméable à notre langage. C'est à se demander comment on faisait avant !

 

 

Un peu de tout

Quel autre métier auriez-vous voulu exercer ? Moniteur de ski, de kite surf, musicien ou ingénieur civil

Où avez-vous suivi votre formation en architecture ? Saint-Luc, Bruxelles

Chez qui avez-vous été stagiaire ? Chez Jean-François Stichelbaut, architecte à Lille et André Beghin, architecte à Tournai. Aussi chez Roland Muyle,  entrepreneur

Quel était le titre de votre travail de fin d’études ? Utopie, architecture et bande dessinée

Votre livre d’architecture favori ?  L’architecture comme métier, de Giorgio Grassi

Votre livre favori (hors architecture) ? Les papas du dimanche, de François d'Epenoux

Votre film préféré ? Saw 1, Seven, Hannibal, ... mais aussi plein d’autres.

Votre programme tv préféré ? J'ai un petit faible pour Top chef car j’adore la cuisine.

Votre musique favorite ? Le jazz et de préférence avec une basse qui groove... Marcus Miller, Richard Bona,…

Que faites-vous volontiers dans vos temps libres (si vous en avez) ? Je fais du kite surf, de la musique (contrebasse et basse), …

La ville belge que vous préférez ? La mienne...Tournai

La ville européenne que vous préférez ? Paris

Dans quel pays auriez-vous voulu naître et grandir ? Je suis bien ici.

Etes–vous sportif, actif ou passif ? Quel sport ? Le kite surf reste mon sport favori.