Doorzoek volledige site
30 augustus 2017 | SANDRINE BONMARIAGE

Autoportrait : Hervé Vanden Haute

Hervé Vanden Haute Illustratie | Denis Vasilov
Rénovation en profondeur d'une habitation à Glabais et nouvelle extension au niveau de la piscine située en partie supérieure du jardin d’où l’on jouit de superbes vues sur le paysage.
Villa minimaliste dont la volumétrie est dictée par les limites parcellaires obliques et le souci d’avoir un impact minimal sur l’étroite voirie publique. Illustratie | Denis Vasilov
Villa Am See en Suisse, du bureau d'architecture Ungertreina. Un Projet particulièrement réussi selon Hervé Vanden Haute parce qu'il joue magnifiquement avec le terrain et capte l'essentiel de son sublime environnement. Illustratie | Squaredplus

Basé dans le Brabant Wallon mais actif dans les trois régions, Hervé Vanden Haute est un architecte contemporain qui développe une architecture épurée et minimaliste. Le programme, l’orientation et l'environnement constituent le point de départ de ses projets. Ces contraintes sont enrichies de notions telles que l'espace, la lumière, les vues, le bien-être, etc., sans pour autant négliger les aspects fonctionnels et énergétiques ainsi que le budget, afin de former un ensemble cohérent et harmonieux qui tente à dépasser les attentes du maître de l'ouvrage.

 

Parmi les projets que vous avez réalisés, quels sont ceux qui vous procurent le plus de fierté ?

Une villa à Braine-l’Alleud pour son langage formel où rien n’est gratuit. Le projet se joue des contraintes. Il marque aussi un tournant dans l’expression architecturale utilisée par le bureau. Nous venons de terminer une rénovation et extension épurée d’une maison villageoise à Glabais. Des prescriptions sévères sont d’application dans ce joli village mais grâce à l’intégration du projet dans le site, nous n’avons eu aucune difficulté pour obtenir le permis d’urbanisme.

 

Pour quel projet en cours ou en préparation avez-vous des attentes élevées ?

Nous allons débuter en septembre la construction d’une villa dans la commune de Grez-Doiceau et début 2018 une autre villa à Wavre. Ces deux projets vont nous permettre d’aller encore plus loin dans notre recherche d’une architecture de caractère, intégrée à son environnement et qui dépasse les attentes des clients.

 

Quel projet d’un autre architecte belge vous semble particulièrement réussi ?

La maison de quartier Saint-Antoine par Faidherbe & Pinto architectes. Les matériaux utilisés dans ce projet ainsi que son insertion dans le tissu urbain en font un projet audacieux dont j’aimerais pouvoir m’inspirer.

 

Quels sont les architectes étrangers qui vous inspirent ?

Peter Zumthor parce qu’il est pour moi une référence pour l’architecture internationale.

 

Quel projet récent construit à l’étranger considérez-vous comme particulièrement réussi ?

La Villa Am See en Suisse, du bureau d’architecture Ungertreina . Cette incroyable demeure, digne de figurer dans le film d’un célèbre espion cinématographique, surplombe le lac des Quatre-Cantons. Le projet joue magnifiquement avec le terrain et capte l’essentiel de son sublime environnement. Un projet que tout architecte rêverait de pouvoir réaliser un jour.

 

Quel jeune architecte belge vous impressionne le plus pour le moment ?

OOA I office O Architectes pour leur villa MQ à Tremelo qui a gagné l’Hauser Award 2017 récompensant la maison la plus spectaculaire d’Europe. Sur plusieurs niveaux avec un design massif et organique, cette habitation se protège de la rue et s’oriente vers le jardin. Malgré son apparence monolithique et fermée, elle est baignée de lumière naturelle grâce à un subtil jeu d’ouvertures. Son escalier sculptural reliant tous les niveaux est magnifique.

 

Quels aspects du métier d’architecte trouvez-vous passionnants ? Inciteriez-vous vos enfants à vous suivre dans cette voie ?

La création, bien évidemment. Mais je peux aussi passer des heures sur chantier à regarder sortir de terre les projets. Quant à mes enfants, je les incite à se découvrir une passion et à aller au bout de leurs rêves. De ne pas se décourager malgré les obstacles.

 

Quelle rencontre fut décisive pour votre épanouissement professionnel ?

Je n’ai pas eu une rencontre décisive. Mais bien la chance d’avoir des particuliers qui m’ont fait confiance et qui m’ont et me permettent de me réaliser au travers de leurs projet.

 

Vous reconnaissez-vous encore dans le jeune étudiant ambitieux que vous étiez ? Le rêve correspond-il à la réalité ?

Mes études étaient le passage obligé pour faire ce dont j’avais toujours rêvé : construire des maisons. Aujourd’hui, j’ai la chance incroyable que mes clients me permettent de rêver leurs projets, sans jamais oublier toutefois que ce sont eux qui vont y habiter, pas moi.

 

Un peu de tout 

Quel autre métier auriez-vous voulu exercer ? Aucun ! Depuis l’âge de 12 ans c’était une évidence que je voulais exercer le métier d’architecte.

Où avez-vous suivi votre formation en architecture ? À l'ISA Saint Luc, Bruxelles. J’ai ai appris une certaine rigueur et rythme de travail ainsi que le souci de l’intégration des édifices dans leur environnement.

Chez qui avez-vous été stagiaire ? Chez l’architecte Karel Breda, spécialisé en la restauration de bâtiments historiques. Je ne suis pas un spécialiste en la matière mais les 7 années passées au sein de ce bureau m’ont permis de développer une sensibilité et un respect vis-à-vis des bâtiments anciens quand il s’agit de les rénover et de les transformer.

Quel était le titre de votre travail de fin d’études ? Galeries couvertes habitées, le renouveau d’un concept ? : comparaison entre les galeries couvertes habitées et les centres commerciaux et analyse de leur impact sur la ville. Les premiers ont clairement un impact bien plus bénéfique que les seconds.

Votre livre d’architecture favori : Le magazine Plan, qui offre un bon condensé des meilleurs projets réalisés en Belgique

Votre livre favori (hors architecture) : La tentation de l’innocence, de Pascal Bruckner

Votre film préféré : Récemment, j’ai beaucoup aimé Mr et Madame Adelman.

Votre programme tv préféré : Des Racines & des Ailes

Votre musique favorite : chanson française, mais rien de très commercial

Que faites-vous volontiers dans vos temps libres (si vous en avez) ? : Visiter des villes, des vieilles demeures et des châteaux, sources d’inspiration pour mes bâtiments contemporains.

La ville belge que vous préférez : Gand

La ville européenne que vous préférez : Rome

Dans quel pays auriez-vous voulu naître et grandir ? l’Italie

Etes–vous sportif, actif ou passif ? Quel sport ? ex basketteur amateur

Votre site d’architecture favori ? www.schellen.be

D’autres sites web que vous appréciez particulièrement ? En dehors de mes recherches de sources d’inspiration, je passe peu de temps sur le web.