Doorzoek volledige site
06 september 2017 | SANDRINE BONMARIAGE

Projet européen BAMB : la vision des partenaires

Illustratie | BAMB2020

L’expansion de nos villes engendre constamment de nouveaux besoins en matière de logement, de travail, de logistique et de mobilité. Nos bâtiments ne sont souvent conçus que pour remplir une seule fonction. Si les besoins sociétaux ou individuels changent, ces bâtiments deviennent alors obsolètes et se vident ou sont démolis prématurément. Que se passerait-il si nous changions notre vision et si nous construisions les bâtiments comme des banques de matériaux ?

Un investissement concret

Considérer les bâtiments comme des banques de matériaux reviendrait à les concevoir comme des réserves de matériaux de qualité pouvant être facilement démontés. Récupérer les matériaux lors de la démolition d’un bâtiment permet alors de les réutiliser dans la reconstruction ou la rénovation d’autres bâtiments et réduit dès lors l’extraction de matières premières. Le terme « Building As Material Banks » (BAMB) désigne également un investissement concret : le bâtiment devient un compte d’épargne temporaire de matériaux. Ces derniers pourront être récupérés pour un autre bâtiment ou une autre application. Considérer ces ressources de matériaux comme un moyen d’investissement laisse la porte ouverte à un large éventail de business modèles circulaires dans lesquels les valeurs environnementales et économiques sont conservées tandis que des services voient le jour pour améliorer la vie quotidienne des utilisateurs finaux.

Des changements systémiques

La transition vers un environnement de construction circulaire requiert cependant certains changements systémiques afin de développer les opportunités, d’éliminer les obstacles et de dépasser les innovations techniques. Des changements qui seront encouragés par la mise en place d’une vision commune et d’un ensemble d’activités à long et à court terme. Cette vision est un outil de communication vivant, qui sera adapté au fur et à mesure que les enseignements sont recueillis sur le terrain au travers de projet pilotes dans le cadre du projet BAMB. Trois grands changements systémiques reflètent la vision des partenaires du projet : un changement dans la culture de la conception, un changement dans la définition de la valeur et un changement dans la collaboration entre les différents acteurs.

Etat des lieux du projet

Un état des lieux décrit le contexte actuel du projet BAMB ainsi que son potentiel et ses obstacles pour le secteur de la construction circulaire. Les principaux aspects techniques, économiques, financiers, environnementaux, légaux, spatiaux et logistiques du projet y sont examinés : la chaîne de valeur de la construction, la diffusion de l’information entre les différents acteurs, l’identification des méthodes de rénovation et d’entretien des bâtiments, la question des déchets de la construction et les solutions et entraves à leur réutilisation, l’évaluation du recyclage des bâtiments et des matériaux, l’analyse des initiatives existantes, des règlementations et des modèles économiques et financiers soutenant ou condamnant la réutilisation des bâtiments et des matériaux. L’état des lieux complet peut être consulté sur le site http://www.bamb2020.eu/topics/state-of-the-art/.