Doorzoek volledige site
19 september 2017 | SANDRINE BONMARIAGE

Créagora : l’architecture en harmonie avec l’innovation sociale

Illustratie | Atelier 4D
Illustratie | Atelier 4D
Illustratie | Atelier 4D
Illustratie | VMZinc
Illustratie | VMZinc

Sur les hauteurs de Namur, à Champion, la Mutualité chrétienne (MC) a inauguré cette semaine Créagora. Cette nouvelle infrastructure, dont le nom résulte de la contraction de Création et Agora, s’inscrit dans une volonté de regrouper les infrastructures de la MC dans un lieu unique et d’en faire un lieu de partage autour de l’innovation sociale. Le bâtiment, né de la collaboration entre les bureaux d’architecture Atelier d’Architecture et Atelier 4D, dégage une belle énergie.

 

Une agora pour faciliter les échanges

Outre une empreinte écologique réduite au maximum, ce nouveau bâtiment a été pensé et conçu pour favoriser les échanges formels et informels entre occupants : des plateaux larges, des salles de réunion, des espaces de co-working et de formations, le tout réuni par un axe central convivial qui deviendra, sans nul doute, une véritable agora. Le bâtiment se trouve dans une zone à la fois périurbaine, rurale et autoroutière mais son orientation nord-sud a permis de préserver la vue sur des zones vertes tout en réduisant l’impact pour l’environnement résidentielles existantes. Cette implantation permet également de structurer le terrain en préservant les zones de parking le long de l’autoroute et en privilégiant les modes de déplacement doux le long de la rue.

Tirer parti de la topographie

Le bâtiment présente un volume singulier et se profile comme une balise dans le paysage. Il exploite la topographie en offrant différents accès au niveau du sol. Le bâtiment est plus bas-côté rue et fortement ouvert sur la campagne. Un design remarquable par conséquent, et un bâtiment qui, au vu de sa surface, aurait pu être très massif. Le bâtiment a cependant un aspect très organique, comme s’il s’intégrait au terrain, et très léger, une fine peau,  grâce au bardage de façade en zinc dans l’aspect de surface PIGMENTO Rouge. Le zinc prépatiné et teinté suscite cette sensation de ‘terre’ et de ‘fine peau.”

Du zinc remarquablement plié

Les architectes en charge du projet ont choisi les solutions de bardage de façade de VMZINC. D’une part parce que VMZINC propose un vaste éventail d’aspects de surface et de teintes et d’autre part parce que VMZINC les ont incités à se montrer très créatifs avec les différentes possibilités de pose et techniques de zinc. Le bâtiment devant avant tout paraître vivant et dynamique, les architectes ont utilisé pour la majeure partie de la couverture de façade, du zinc plié, en alignement horizontal, au-dessus de la couche de construction inférieure, recouverte de dalles céramiques noires. Le service technique de VMZINC a d’ailleurs élaboré une technique de pliage spécifique sur mesure, en partant du VMZ Profil sinus. Cela a permis de marquer l’implantation rigide nord-sud du bâtiment et de susciter un effet de dynamique et de vitesse, ce qui donne nettement plus de caractère au bâtiment.  En outre, la solution est bon marché car le zinc plié se place très facilement, sans joints.”

Le zinc perforé : esthétique et fonctionnel

Le bâtiment devait être accueillant et dégager une ambiance de sécurité et de légèreté. C’est pourquoi le recours au zinc perforé s’est imposé pour le reste de la façade : près des baies vitrées comme protection solaire et, tout en haut, pour protéger l’étage en toiture, qui abrite les installations techniques, et créer un volume continu.  Grâce au jeu subtil d’ombre et de transparence créé par différents degrés de perforation, le bâtiment donne l’impression d’être enveloppé d’un léger voile. Pourtant, l’intérieur bénéficie de beaucoup de lumière, d’un grand dégagement et d’une belle transparence à travers le zinc perforé tout en disposant en été d’une protection solaire.