Doorzoek volledige site
21 september 2017 | CATHERINE DE WOLF

Plaidoyer pour plus de réutilisation dans la construction

Dr. ir. arch. Catherine De Wolf
Horta Grand Café et Salon Art Nouveau, Anvers Illustratie | Ian Caldwell
Maison du Peuple, Victor Horta, 1899, Bruxelles Illustratie | RIBA President's Medals
Exemple de profil environnemental pour l'acier structurel Illustratie | BRE lifecycle analysis, cited in Construction Materials Report Toolkit for Carbon Neutral Developments – Part 1, BioRegional Development Group, 2003
Exemple de profil environnemental pour le bois Illustratie | BRE lifecycle analysis, cited in Construction Materials Report Toolkit for Carbon Neutral Developments – Part 1, BioRegional Development Group, 2003

Le meilleur moyen de réduire l’énergie grise d’un bâtiment est la réutilisation d’éléments existants. Par exemple, même si en Europe l’acier est principalement recyclé, le processus de recyclage émet bien plus de CO2 que si on réutilisait une poutre telle quelle dans une nouvelle structure. Ceci peut aussi être le cas pour une poutre en bois. Le maintien ou l'augmentation de la valeur des matériaux de construction entraînera une réduction des déchets et de l'épuisement des matières premières. Une opinion du Dr. ir. arch. Catherine De Wolf.

 

Jusqu’au 19ième siècle, la réutilisation de composantes d’un bâtiment à l’autre était la norme. Quand un tremblement de terre ou une guerre détruisait un bâtiment dans l’Antiquité, les éléments étaient réutilisés dans de nouvelles constructions ou d’autres applications. Le fer des bâtiments Romains a même disparu car ils l’utilisaient pour la fabrication d’armes. Au Moyen Age aussi, les cathédrales étaient construites sur les fondations et les cryptes d’anciennes églises.

Un exemple plus récent en Belgique de la réutilisation de structures et bâtiments entiers est le Horta Grand Café et Salon Art Nouveau à Anvers. Les éléments structuraux viennent de la Maison du Peuple construite en 1899 à Bruxelles. Cette icône de l’architecture Art Nouveau conçue par Victor Horta a été démontée en 1965. La structure contient 600,000 kg de fonte. La plupart des composantes du bâtiment ont été dispersées à Bruxelles, mais une partie a été réutilisée pour couvrir les 800 m2 de surface du Horta Grand Café. Un autre exemple est le projet BedZED à Londres. L’acier structurel et le bois provenant de bâtiments démontés ont été utilisés. Malheureusement, ces exemples ne sont que des exceptions.

Les cinq principes de la réutilisation sont, par ordre de priorité, les suivants[1] : la prévention, la restauration, la réutilisation des éléments, la réutilisation des matériaux, et l’application utile. La prévention signifie que la quantité de matériau est minimisée par une conception efficace. La restauration signifie que les bâtiments sont bien entretenus. Un exemple de réutilisation des éléments est le Horta Grand Café. Un exemple de réutilisation des matériaux consiste à utiliser des briques usées pour construire un nouveau mur. Une application utile donne une nouvelle fonction aux bâtiments.

Les défis pour la réutilisation des structures comprennent le stockage des éléments désaffectés inutilisés, leur transport et la conception de nouvelles structures adaptées. Afin d'encourager une industrie de la construction circulaire, l'Union Européenne travaille sur le projet « Buildings as Material Banks » (BAMB). Un réseau d'intervenants travaille à la création de « passeports » des matériaux afin que nous puissions concevoir des immeubles démontables. BIM, les stratégies d’économie circulaire et les normes peuvent également nous aider. Le maintien ou l'augmentation de la valeur des matériaux de construction entraînera une réduction des déchets et de l'épuisement des matières premières.

 

 

Sources

[1] Bill Addis, “Building With Reclaimed Components and Materials. A Design Handbook for Reuse and Recycling.” Earthscan, London, Sterling, VA, 2006.

Buildings as Material Banks (BAMB) http://www.bamb2020.eu

Structural Xploration Lab (SXL) in smart living lab, at EPFL

AE Lab Buildings as Material Banks (BAMB) http://www.vub.ac.be/ARCH/ae-lab/projects/bamb