Doorzoek volledige site
05 oktober 2017 | SANDRINE BONMARIAGE

Rudy Ricciotti visite le chantier du Phare à Andenne

Illustratie | Gillion Construct

Architecte et ingénieur, Grand Prix national d’architecture en 2006, Médaille d’or de l’Académie d’architecture, membre de l’Académie des technologies, Rudy Ricciotti fait partie de cette génération d’architectes qui allient puissance créative et culture constructive. Pionnier et ambassadeur du béton, il sublime les bétons innovants dans des réalisations marquantes telles que le MuCem à Marseille ou le département des Arts de l’Islam au musée du Louvre entre autre. C’est en collaboration avec son associé belge Gil Honoré de l’atelier d’architecture AIUD, qu’il a imaginé le Phare, le bâtiment qui deviendra le pôle culturel d’Andenne en août 2018. En visite sur le chantier, il nous parle de sa vision du projet.

 

Revalorisation du patrimoine

« Ce qui m’a plu c’est d’avoir été amené sur une expertise qui n’est pas la mienne mais celle de Gil Honoré et en même temps ce n’est pas un vrai territoire, ce n’est pas une ville hors sol, on n’est pas comme à Bruxelles, c’est comme à Liège, on a des vrais gens, une vraie ville, un vrai panorama urbain, un paysage extrêmement romantique, une mémoire industrielle.» explique Rudy Ricciotti.

La valorisation du patrimoine est le dada des 2 architectes. Ce bâtiment, qui date des années 30 et qui abrite encore un piscine art-déco les a séduit. C'est ce qu'explique Gil Honoré :  « On était tous les deux très intéressés par la valorisation de la piscine et puis, au fur et à mesure du chantier, on a remarqué une poutraison assez intéressante, on va la traiter et laisser des choses apparentes pour qu’on comprenne les qualités de ce bâti ancien. »

« Ce n’est pas la première fois qu’on intervient sur le patrimoine et c’est très important de redonner une vitalité au patrimoine parce que le patrimoine est la mémoire de la cité, c’est la mémoire du travail », ajoute Rudy Ricciotti.

Les œuvres de Rudy Ricciotti sont connues dans le monde entier mais malgré son aura internationale l’architecte reste humble. Pour lui, les vraies stars ce sont les hommes de métier :

« Ce que nous avons en commun c’est l’amour des métiers c'est à dire l’attention portée aux autres, aux maçons, aux ferrailleurs, aux couvreurs, … " "Nous, ce que nous partageons c’est l’amour du métier porté par les autres parce que nous ne sommes rien sans eux, on leur doit tout". "J’ai fait une école d’ingénieurs en Suisse, une école d’architectes en France mais je n’ai rien appris, j’ai tout appris en entreprise, je leur doit tout »

Cœur du nouveau quartier durable

Ce nouveau pôle culturel s’inscrit dans la dynamique du développement de la ville d’Andenne. Il s’intègre dans le projet de quartier durable qui se développe depuis 2013 pour redynamiser le centre-ville d’Andenne et qui comprend logements, parking, bureaux ainsi qu’une place publique et un parc. Le Phare sera érigé sur la piscine de l’ancienne école normale, une des trois dernières piscines art-déco de Wallonie. Le bassin de natation sera conservé et surmonté d’un plancher vitré sur lequel sera déposée la bibliothèque. Les étages supérieurs seront dédiés à des fonctions muséales. Totalement intégré au nouveau quartier, le Phare sera le point de convergence de la nouvelle place publique multifonctionnelle. Comme son nom l’indique, Le Phare offrira une vue imprenable sur la ville et devrait attirer les touristes.

GERELATEERDE ARTIKELS