Doorzoek volledige site
30 oktober 2017 | SANDRINE BONMARIAGE

Autoportrait : Nicolas Devuyst

Illustratie | Nicolas Devuyst
Illustratie | Nicolas Devuyst
Illustratie | Nicolas Devuyst
Illustratie | Nicolas Devuyst
Illustratie | Nicolas Devuyst

Nicolas Devuyst aime concevoir des maisons contemporaines accueillantes, lumineuses et modulaires. Ses réalisations sont rythmées par une recherche de la lumière naturelle, des vues vers l’extérieur ou encore de la perméabilité intérieur/extérieur. Des jeux de toitures qui permettent à la lumière du soleil de rentrer dans la maison toute la journée. Des revêtements de sol et des faux-plafonds qui se prolongent en terrasse pour agrandir visuellement l’espace et le transformer au gré des besoins de ses occupants.

 

Parmi les projets que vous avez réalisés, quels sont ceux qui vous procurent le plus de fierté ?

Nicolas Devuyst : Tous!! Même si je conçois un projet d'architecture aussi comme un objet à voir de l'extérieur, il est avant tout un objet  à vivre, cette objet n'a de sens que si les clients en sont totalement satisfait. C'est dans leur témoignage positif alors que je tire la plus grande satisfaction. Je suis par conséquent fier de notre maison dans laquelle nous vivons à 6 et travaillons tous les deux, ma compagne dans son salon de coiffure  et moi-même, dans mon salon, de l'autre côté du mur. De l'extérieur, la maison est aux lignes affirmées et assumées  et se traduisent à l'intérieur par des jeux de lumières, naturelles, contrôlées qui rythment notre vie toute au long  de la journée et des saisons. C’est une maison qui a déjà fait ses preuves de sa flexibilité: d’une maison 3 chambres avec garage, elle est passée à une maison 5 chambres, avec salon de coiffure et bureau d’architecture, sans aucune modification de structure, ni agrandissement. Nous nous y sentons tellement bien qu'il nous arrive très souvent de nous y sentir comme en vacances...

Pour quel projet en cours ou en préparation avez-vous des attentes élevées ?

ND : Il s'agit d'un projet de maison unifamiliale en cours de gros œuvre à Rixensart. La surface d'implantation est  réduite, bordée de deux voiries et le terrain est en  forte pente dans deux directions.. de fortes contraintes qui ont nourri et servi le projet. Maintenant que le gros oeuvre est presque terminé, on perçoit déja que les volumes s'implantent parfaitement dans l'environnement et on imagine que les futures pièces de vie offriront aux occupants un cadre de vie...  surprenant.

Quel projet d’un autre architecte belge vous semble particulièrement réussi ?

ND : Sans hésiter, une maison située à Rixensart réalisée par l'architecte Olivier Delhaye. Un très bel exemple d'intégration pour ce qui est de l'expression architecturale et une expérience maitrisée de la modularité des espaces. Pour moi, une habitation doit être évolution et modulable   de sorte  que chaque occupants ( successif ou non) puisse se l'approprier.

Quels sont les architectes étrangers qui vous inspirent ?

ND : Tadao Ando pour les lignes pures et le rapport aux matériaux et à la lumière. Mais, il y en a tellement: Zaha Hadid, Jean Nouvel, Norman Foster, Herzog & De Meuron, Frank Ghery, Rem Koolhaas, Renzo Piano,...

Quel projet récent construit à l’étranger considérez-vous comme particulièrement réussi ?

ND : La “Casa Eliptica”  par Mario Martins, située au Portugal.  Son architecture se vit autant de l'extérieur que de l'intérieur et pour ne rien gâcher, l'environnement est juste extraordinaire !

Quel jeune architecte belge vous impressionne le plus pour le moment ?

ND : Je vais lui lancer deux compliments en un, je ne peux ne pas citer les maisons de Bruno Erpicum!!

Quels aspects du métier d’architecte trouvez-vous passionnants ? Inciteriez-vous vos enfants à vous suivre dans cette voie ?

ND : La création: les premières esquisses, les premiers coups de crayons et le papier froissé qui s'accumule sur le bureau... J'aime la diversité des projets et des différentes tâches à accomplir.. C'est bien pour cette raison que je travaille seul.. j'aime toucher à tout et surtout mâiriser chaque stade du projet et de ses compostants. Mon père a essayé de m'en dissuader pour plein de (bonnes) raisons (parfois) mais ça n'a pas suffi pour m'en dissuader.. 

Quelle rencontre fut décisive pour votre épanouissement professionnel ?

ND : Il s'agit plus d'une successions de rencontres...  pour commencer avec mon père et mon oncle tous deux architectes sur des projets de grande taille qui ont marqué à l'époque le paysage Bruxellois pour le premier qui était bras droit de René Stapels et en  France principalement pour le second qui était un des  fondateurs du bureau AUSIA qui s'est fait connaître à l'époque avec les Venelles à Wolulwé dans les années 1970. Ensuite, lors  de mes études, plusieurs professeurs m'ont marqués, comme Christian Kremer, Roxane Enescu et Pierre Lallemand. Ce dernier ayant été le trait d'union entre ma vie d'étudiant et ma vie professionnelle très déterminant. Une autre rencontre qui m'a porté et m'a beaucoup apporté est celle avec Steven Beckers qui m'a fait profiter de ces expériences diverses.

Vous reconnaissez-vous encore dans le jeune étudiant ambitieux que vous étiez ? Le rêve correspond-il à la réalité ?

ND : Je rêve toujours,  les pieds bien sur terre !! Je pense avoir toujours eu conscience de la réalité du métier, donc, je n'ai en tout cas jamais été déçus..  

 

Formation : Saint_Luc pour les candis  et Horta pour les licences  (avec une transition en douceur entre les deux)

Stage : Chez Cécile Michaux et ensuite au Bureau Art & Build à Bruxelles.

Mémoire : «Scénarios lumières

Un peu de tout 

1.    Quel autre métier auriez-vous voulu exercer ? Avocat (dans le droit immobilier ou financier). 

2.    Où avez-vous suivi votre formation en architecture ? Saint_Luc pour les candis  et Horta pour les licences  (avec une transition en douceur entre les deux) 

3.    Chez qui avez-vous été stagiaire ? Chez Cécile Michaux et ensuite au Bureau Art & Build à Bruxelles. 

4.    Quel était le titre de votre travail de fin d’études ? «Scénarios lumières» 

5.    Votre livre d’architecture favori : “100 contemporary House” aux éditions TASCHEN

6.    Votre livre favori (hors architecture) : « La délicatesse” de David Foenkinos

7.    Votre film préféré : “ Jeu d'enfants”  de Yann Samuell

8.    Votre programme tv préféré : actuel: “Le grand Cactus” 

9.    Votre musique favorite : actuellement : le pop rock ( Lazy factory le dimanche matin sur Pure fm)

10. Que faites-vous volontiers dans vos temps libres (si vous en avez) ? : Une promenade en forêt avec ma compagne.. et notre chien. 

11. La ville belge que vous préférez : Bruxelles, ma ville natale!

12. La ville européenne que vous préférez : Barcelone pour son foisonnement culturel (et son climat) 

13. Dans quel pays auriez-vous voulu naître et grandir ? L'Espagne et en particulier, Barcelone pour les raisons évoquées précédemment. 

14. Etes–vous sportif, actif ou passif ? Quel sport ? Actif, très actif...  Tous deux indépendants avec 4 enfants, 1 cheval et 1 chien, on court beaucoup.. de tous les côtés …  et on aime ça!! 

15. Votre site d’architecture favori ? www.lecourrierdelarchitecte.com

16. D’autres sites web que vous appréciez particulièrement ? www.printerest.com