Doorzoek volledige site
23 januari 2018 | FILIP VAN DER ELST

“HospitaCité” va revitaliser les Cliniques Universitaires Saint-Luc

C’est la totalité du campus des Cliniques universitaires Saint-Luc (CUSL) à Woluwe-Saint-Lambert qui est en passe d’être revitalisée. VK Architects & Engineers et Michel Remon & Associés (Paris) ont conçu la nouvelle tour d'hospitalisation. Le nouveau campus, appelé ‘HospitaCité’, comprend également un centre de traitement du cancer et un institut psychiatrique. C’est le bureau d’architecture belge MODULO, associé pour l’occasion au bureau hollandais de Jong Gortemaker Algra, qui en est le concepteur.

 

Il s’agit d’un projet gigantesque : 400 millions d’euros sont prévus pour le projet ‘Hôpital 2025’, qui redessinera le skyline de cette partie est de Bruxelles.

Une transformation significative s’imposait déjà depuis longtemps. La Clinique Saint-Luc date de 1976, et beaucoup de choses ont changé depuis lors. « Notre infrastructure est saturée : le bâtiment est prévu pour 2000 membres du personnel, alors qu’ils sont 5800 aujourd’hui », explique Renaud Mazy, administrateur délégué des CUSL.

 

Le projet ‘Hôpital 2025’  redessinera le skyline de cette partie est de Bruxelles

 

Parcours de soins

Le secteur des soins de santé a également bien évolué en 40 ans. « Les services ont besoin de plus d’espace pour pouvoir traiter les patients. De plus, le travail se fait beaucoup plus de manière interdisciplinaire : les patients suivent actuellement un parcours de soins complet. Il y a donc plus de collaboration entre les différents services, et l’infrastructure doit en tenir compte. »

HospitaCité doit être étroitement reliée avec le campus universitaire voisin mais évidemment aussi avec la ville. « En 1976, la Clinique se trouvait pour ainsi dire en plein champ, à présent elle est en pleine ville », commente Jean-Louis Vanoverschelde, directeur médical. La Clinique doit être un environnement de soins agréable, lumineux et confortable. « Nous avons volontairement choisi un environnement sobre. Les gens viennent pour se faire soigner, ce n’est pas un hôtel de luxe. » Les CUSL accorde aussi beaucoup d’importance à la performance énergétique du bâtiment.

 

Le projet de VK - Michel Rémon & Associés a été choisi à l’issue d’une compétition de 9 mois « pour sa vision urbanistique et architecturale prospective

 

Vision urbanistique et architecturale

La pièce maîtresse est naturellement la nouvelle tour d’hospitalisation de 52 000 m². Celle-ci viendra s’implanter face à la tour existante, avenue Emmanuel Mounier. La partie libre entre les deux tours sera largement végétalisée. Le projet de VK - Michel Rémon & Associés a été choisi à l’issue d’une compétition de 9 mois « pour sa vision urbanistique et architecturale prospective ».

« La clarté des plans de circulation, la connexion avec le quartier et la ville, les jardins en toiture conçus comme une oasis de paix au cœur de la ville active et de nombreuses autres interventions, transformeront l'imposante structure monolithique actuelle en campus de soins attractif », affirme VK Architects & Engineers dans un communiqué de presse.

« Des solutions remarquables au niveau des façades, combinées à l'utilisation du bois et du verre, permettront au visiteur de s’orienter facilement et laisseront la lumière du jour faire son travail de guérison. Dans l'esprit d'une « Ville Santé », les bâtiments de hauteurs différentes créeront une dynamique en lien avec le panorama de Bruxelles. » 

 

Nouveaux instituts

L’Institut Roi Albert II est déjà une référence européenne en matière de traitement du cancer. Le nouveau centre de 17 000 m² doit renforcer cette réputation. Tous les types de cancer y seront traités, et ce tant pour les patients âgés que pour les plus jeunes.  

L’institut psychiatrique de 9000 m² regroupera tous les services psychiatriques actuellement éparpillés à différents endroits du campus. Il comptera 94 lits pour adultes, 10 pour enfants et 30 places de jour pour les enfants.  

 

Pose de la première pierre

La première pierre de ces deux instituts sera posée déjà fin 2018 ou début 2019 tandis que la construction de la tour d’hospitalisation débutera courant 2019.