Doorzoek volledige site
18 juni 2018 | SANDRINE BONMARIAGE

Extension de la section fondamentale de l’établissement spécialisé de Flémalle

Illustratie | Alain Janssens
Illustratie | Alain Janssens
Illustratie | Alain Janssens
Illustratie | Alain Janssens
Illustratie | Alain Janssens
Illustratie | Alain Janssens
Illustratie | Alain Janssens
Illustratie | Alain Janssens
Illustratie | Alain Janssens
Illustratie | Alain Janssens
Illustratie | Alain Janssens
Illustratie | Alain Janssens
Illustratie | Alain Janssens
Illustratie | Alain Janssens
Illustratie | Alain Janssens
Illustratie | Alain Janssens
Illustratie | Alain Janssens
Illustratie | Alain Janssens
Illustratie | Alain Janssens
Illustratie | Alain Janssens

Le bureau he-architectes a réalisé l’extension de la section fondamentale de l’établissement spécialisé de Flémalle. Dans ce projet, les architectes ont cherché à établir une unité, une connivence entre l’extension et l’école actuelle, et ce, tant en terme d’expression que de fonctionnement. L’extension est réalisée telle une greffe, qui s’accole au bâtiment existant et en utilise les forces pour se développer.

Harmonie avec le bâtiment existant

Plutôt que de générer une organisation bicéphale, les architectes ont choisi de légèrement glisser le centre de gravité de l’école existante et de le renforcer en accolant les fonctions communautaires du programme de l’extension à l’atrium existant. Une distribution simple traversant l’ensemble de l’école est ainsi créée. En parallèle, le prolongement de l’aile administrative et paramédicale est réalisé. L’implantation a été choisie parce qu’elle ouvre la voie à différents schémas de développement futurs pour l’école, sans jamais hypothéquer les fondements, la proposition réalisée. Que du contraire, puisque cet  accolement à l’existant permet diverses  économies du fait de la réduction des circulations, du regroupement des locaux  techniques, de la suppression de la façade nord de l’extension et donc de la  réduction du volume de déperdition. D’autre part, l’intervention sur le bâtiment existant met à  profit des m² existants en les réaffectant ou en en optimisant l’organisation à moindre frais. 

Circulation optimale

L’entrée principale des élèves est déplacée au cœur du dispositif, entre les deux entités, à la jonction entre l’école existante et l’extension. Le nouvel ensemble s’articule autour du volume haut abritant la salle de gymnastique ; ce volume répondant en contre point au volume de l’atrium existant. Les deux espaces « communautaires » de la composition affichant ainsi la singularité de leur fonction, sans être en conflit d’intérêt. La circulation à l’intérieur se veut simple et claire, gage de sécurité et de facilité d’utilisation pour les enfants. Un premier axe nord/sud relie l’atrium, la salle de gym, le réfectoire et les classes. Son prolongement, vers l’extérieur, donne sur le réfectoire des repas chauds. Un second axe nord/sud, plus court, prolonge l’aile existante abritant la direction et les locaux paramédicaux. Ces deux axes sont en relation via le bâtiment existant mais aussi via le réfectoire venant ainsi réaliser une «boucle» spaciale pour une liberté de circulation optimale.

L’école fondamentale

A l’échelle du site, l’école fondamentale se trouve à l’entrée du site. La nouvelle entité formée s’étire horizontalement sur un axe nord-sud, vers le secondaire et se ramifie selon un axe secondaire Est-Ouest. L’école est remodelée, (re)ancrée au site qu’elle colonise, se mettant en sympathie avec le paysage qui l’entoure. Malgré une typologie de plain-pied inhérente à la fonction d’école spéciale et un facteur de forme relativement défavorable, les valeurs Ew de 65 KWh/m²/an et K24 sont atteinte pour l’extension. Les parements extérieurs sont majoritairement composés de maçonneries de brique - teinte grise avec joints beurrés, à l’exception des façades vers jardin, présentant un ensemble de menuiserie bardé de tôles en acier laqué dans une gamme de quatre couleurs. Les auvents, couvrant l’entrée principale et la façade vers jardin sont, quant à eux, en acier laqué blanc. Les menuiseries extérieures sont réalisées en afzélia. À l’intérieur, dans un soucis de longévité, les murs des classes, de la salle de sport et des circulations sont laissés en blocs apparents. Seules quelques  zones choisies sont enduites en blanc pour optimiser l’apport de lumière naturelle. Les entrées des classes sont également traitées de manière différenciée, profitant de tôles d’affichage en acier laqués et  de menuiseries peintes. Les revêtements de sol choisi sont le carrelage granito pour les circulations, le linoléum pour les classes et les bureaux ainsi qu’un caoutchouc acoustique pour la salle de sport.