Doorzoek volledige site
06 december 2018

Un nouveau toit végétalisé offre une bouffée d’air frais à Jette

Illustratie | © Ibic

IBIC réaménage des toits végétalisés sur des parkings souterrains, selon les règles de l’art. Les habitants d’un immeuble d’appartements de la rue de l’Abbaye de Dieleghem, à Jette, bénéficient à nouveau de tous les avantages d’un parking étanche. En raison de problèmes d’infiltration d’eau, les toits végétalisés présents sur le parking souterrain ont nécessité un réaménagement en profondeur. Spécialiste des toitures vertes et filiale de l’expert en étanchéité SOPREMA, IBIC a proposé une solution à la fois durable, écologique et esthétique, grâce à un concept unique.

De l’étanchéité au substrat, la construction s’avère cruciale

Les toitures vertes gagnent en popularité. Elles apportent une touche de verdure dans un paysage urbain où la nature a cédé sa place au béton, tout en offrant de nombreux avantages : elles améliorent la qualité de l’air, exercent un effet positif sur la gestion de l’eau et offrent une plus-value esthétique. Par ailleurs, elles assurent une durée de vie accrue de la couverture de toit, à condition que l’ensemble de la construction, de l’étanchéité au choix du substrat, ait été réalisé avec soin. Selon les principes de mise en œuvre existants, une toiture verte se compose d’un système de couches déterminé par les plantes et la situation du toit. Les toits végétalisés existants de la rue de l’Abbaye de Dieleghem ont été aménagés à la fin des années 70, et leur couche de terreau en guise de solution d’étanchéité ne répondait plus au savoir-faire actuel. Il s’agissait d’une construction à court terme, car le terreau ne tient pas compte de l’évacuation des eaux excédentaires, retient moins bien l’eau une fois qu’il est sec et ne peut pas être aéré sur un toit végétalisé. Or, cet aspect s’avère essentiel pour bien oxygéner la terre et stimuler la croissance des plantes. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que des problèmes d’humidité soient apparus dans les parkings souterrains à cause de l’utilisation de terreau et de l’absence de natte et de membrane de drainage.

Un concept total, des techniques de pointe

L’Association des Copropriétaires de l’immeuble de Jette s’est adressée à IBIC, pionnier dans le domaine des toitures vertes en Belgique, pour le réaménagement et l’étanchéisation de ses toits végétalisés. Les propriétaires ont ainsi pu compter sur un savoir-faire technique et bénéficier d’un aménagement adapté à leurs souhaits. Afin de garantir une mise en œuvre rapide, un conseiller IBIC a réalisé au préalable une étude approfondie. Cette étude a permis d’évaluer la portance du toit, la structure des toits végétalisés existants et les différentes options d’étanchéisation. Lors de ce genre de projet total, le principal défi consiste à déterminer le niveau de difficulté. Pour ce faire, nous avons d’abord dû éliminer le toit végétalisé existant, afin de mettre la structure à nu. Le substrat du toit végétalisé était réalisé en béton protégé, doté d’une couche d’étanchéité en dessous, et dont les bords en béton entre les terrasses et les toits végétalisés n’avaient pas été rendus étanches. Les professionnels d’IBIC ont d’abord dû éliminer ces bords afin de pouvoir prolonger la couche d’étanchéité. Si, plus tard, l’Association des Copropriétaires décide de s’attaquer aux terrasses adjacentes, les travaux de rénovation pourront être effectués aisément. Le forage de trous taraudés supplémentaires et leur raccordement à l’évacuation présente dans les garages ont permis d’assurer un écoulement efficace des eaux.

Une croissance optimale des plantes grâce à un substrat de lave

Les couvreurs ont posé la couche d’étanchéité et l’ont dotée d’un revêtement bitumineux. Ils ont ensuite aménagé les nouveaux toits végétalisés selon les règles de l’art, en prévoyant une natte de drainage et un substrat certifié de qualité répondant aux normes les plus strictes en vue d’une mise en œuvre sur des toitures vertes. Contrairement à la construction existante à base de terreau, IBIC travaille avec un substrat de lave additionné de matières organiques. L’avantage ? La lave est une pierre poreuse dotée d’une capacité d’absorption et d’une perméabilité élevées. Elle convient parfaitement à une croissance optimale des plantes. En cas de saturation, l’eau percole dans la natte de drainage grâce au volume d’air contenu dans le grain, puis s’écoule de la couche d’étanchéité vers l’évacuation grâce à la pente. Les ouvriers y ont ensuite fixé les clôtures grillagées et les tapis de gazon en rouleau sans perforer le revêtement étanche.

Les habitants peuvent compter sur une garantie de fabrication complète

Bénéficiant des compétences internationales de la société mère SOPREMA, IBIC propose à chaque client un concept total. Un avantage pour les couvreurs, maîtres d’ouvrage et propriétaires. Ceux-ci bénéficient non seulement d’un concept total pour la réalisation de toitures vertes, mais aussi d’une garantie de fabrication complète : outre la garantie décennale imposée aux entrepreneurs, IBIC offre une garantie supplémentaire du groupe SOPREMA. Un atout non négligeable pour une tâche aussi délicate que l’exécution de travaux sur un revêtement étanche.

GERELATEERDE DOSSIERS