Doorzoek volledige site
15 januari 2019

Des pavés perméables à l'eau pour empêcher les inondations

Illustratie | © COECK Betonfabriek

Un joint plus large pour une meilleure infiltration. C’est la solution pour une infiltration naturelle et efficace des eaux de pluie. En effet, en raison de sa forme spécifique aux arêtes larges, un joint plus large se crée lors de la pose des pavés perméables. Cette ouverture de drainage assure une infiltration plus aisée des eaux pluviales.

Les inondations sont de plus en plus fréquentes parce que l’on aménage de plus en plus de surfaces dures. Les eaux pluviales ont dès lors beaucoup plus de mal à atteindre le sous-sol. Les pavés perméables à l’eau contribuent à l’infiltration naturelle et apportent à ce problème une solution efficace, de qualité et esthétique.

 

Dalle gazon

Outre le pavé perméable à l’eau, Coeck offre aussi d’autre pavages perméables, c’est à dire des dalles gazon en béton et en polyéthylène. La dalle gazon est la combinaison idéale d'un pavage et de verdure. La dalle gazon en béton peut également être remplie avec des gravillons. Quelle quantité de gravier de jointoiement est-elle nécessaire ?

   Dimensions

   Gravier de jointoiement (jusqu'à ras bord)

   22x11x6

   5,7 kg/m2

   22x11x8

   7,6 kg/m2

   22x11x10

   9,5 kg/m2

   20x20x6

   8 kg/m2

   60x40x10

   65 kg/m2

 

Comment fonctionne un pavement drainant ?

  • L’eau pluviale s’infiltre le long des pavés en béton, du jointoiement et de la couche de pose jusqu’aux fondations drainantes. La perméabilité empêche que l’eau ne s’écoule en surface.
  • Le système tampon inférieur, conçu pour la portance, stocke l’eau pluviale.
  • Infiltration dans le sol, selon la perméabilité de celui-ci.
  • Si le sol n’est pas suffisamment perméable, un ajutage peut assurer un écoulement ralenti vers un système d’infiltration ou un réseau d’égouts situé à proximité.

 

Allées et parkings

Les endroits modérément fréquentés, tels que les allées, les places de stationnement ou les parkings d’entreprises constituent l’endroit idéal pour des pavés perméables à l’eau. Il convient toutefois de faire attention à certains points importants 

  • Si le sous-sol n’est pas suffisamment perméable, un système de drainage supplémentaire doit être prévu.
  • Lors du traitement, il est nécessaire que les joints soient remplis avec un bon matériau de jointoiement drainant.
  • Uniquement dans les endroits où le trafic reste limité : parking pour véhicules particuliers, centres commerciaux, etc.
  • En terme de confort : se prêtent moins aux trottoirs et pistes cyclables.
  • Ne pas placer dans des endroits faisant l’objet d’un épandage fréquent de sel dégivrant, qui s’infiltrerait dans le sous-sol.
  • Ne pas placer sur des zones d'exploitation de nappe phréatique.

 

Conseils de placement

1. Évaluez la perméabilité du sous-sol.

2. Choisissez la structure en fonction de la perméabilité du sous-sol.

3. Tenez compte du type de circulation et de sous-sol.

Pour le dimensionnement de la fondation et de la sous-fondation, étant donné que celles-ci jouent un double rôle : capacité tampon et protection contre le gel.

Pour la sous-fondation et la fondation, l’on utilise un empierrement non lié (p.ex. 0/32 mm) ou un béton maigre drainant (13 N/mm²). Toutes les données se trouvent dans le cahier des charges type SB250.

4. Choisissez la bonne couche de pose, selon les facteurs suivants :

- Perméabilité du matériau

- Stabilité du filtre

- Résistance à la désagrégation

Proposition de matériau : porphyre 0/6,3 mm, sable concassé 0/4 ou empierrement concassé 2/4mm

5. Choisissez le bon jointoiement.

Veillez à ce que le grain du matériau de jointoiement ne soit pas plus fin que la couche de pose afin d’éviter qu’il ne s’y infiltre. Proposition de matériau : split 1/3 ou 2/4 mm.

6. Disposez le pavé suivant un des schémas de pose possible. 

 

GERELATEERDE DOSSIERS