Doorzoek volledige site
30 januari 2019

Belgian Building Awards : les nominés dans la catégorie New Way of Working

Illustratie | DIAL Architects
Illustratie | DIAL Architects
Illustratie | Els Claessens en Tania Vandenbussche
Illustratie | Els Claessens en Tania Vandenbussche
Illustratie | TRANS / Stijn Bollaert
Illustratie | TRANS / Stijn Bollaert
Illustratie | DMOA / Nick Cannaerts
Illustratie | DMOA / Nick Cannaerts
Illustratie | DMOA / Nick Cannaerts

14 bureaux d'architectes ont encore une chance de remporter l'un des trois Belgian Building Awards qui seront décernés le 21 février prochain lors de la journée d'ouverture du salon Batibouw. La liste de tous les nominés a été dévoilée la semaine dernière. Zoom sur les projets nominés dans la catégorie New way of working.

Plus de 80 projets avaient été soumis pour les différentes catégories des Belgian Building Awards. Le jury, composé de 9 spécialistes, a ramené cette impressionnante liste à 14 projets, dans trois catégories : New way of working, New way of living en Rookie of the year. Et comme l'an dernier, le jury décernera également un Pioneer Award.

Les Belgian Building Awards ont été extrêmement attentifs aux nouveaux environnements de travail. Dans la catégorie New Way of Working, le jury a cherché à mettre en avant des aménagements originaux d'espaces de bureaux répondant aux nouvelles évolutions dans l'organisation du travail.  4 projets ont été nominés dans cette catégorie. 

Kunstencentrum Vooruit (Centre culturel Vooruit) : rénovation et extension du bâtiment COOP - Dial Architects

Le regroupement du personnel et de la direction du Centre Culturel gantois Vooruit représentait un défi majeur. L'ancien bâtiment COOP, en béton, a été choisi pour accueillir le personnel. Une rénovation en profondeur et une extension de cet ancien grand magasin, bâti en 1953, se sont avérées nécessaires. Le projet de Dial Architects prévoyait un niveau de construction supplémentaire. Le nouveau volume affiche des affinités avec l’ancien magasin par ses formes, sa structure et son coloris, et le met en valeur par une verrière grandiose à travers laquelle la façade nord est ressentie et visible de l’intérieur. Le bâtiment a été conçu comme un quadruplex, ce qui signifie que les 4 étages supérieurs du bâtiment sont connectés de manière spatiale, matérielle, visuelle et acoustique. Ce principe favorise l'interaction. L'escalier de 5 étages invite au mouvement, tandis qu’un puits de lumière de 3 étages assure un flux suffisant de lumière du jour. Une grande attention a également été portée à l’acoustique et à la présence de verdure en suffisance dans le bâtiment, avec notamment un jardin de toiture et deux murs verts verticaux.

 

KRUUL - DMOA architecten

Les architectes de DMOA ont conçu et fait construire leurs propres bureaux sur un lopin de terre triangulaire de 60 m², dans les environs de Louvain. Il ne s’agit pas seulement de bureaux sur deux étages mais également d’un studio avec vue sur le parc qui se trouve à l’arrière du terrain. DMOA emploie 16 personnes, mais avait encore de la place à disposition. C’est pourquoi le bureau a choisi de partager le bâtiment avec le voisinage, évitant de cette façon une trop grande inoccupation du bâtiment en-dehors des heures de travail. Seuls deux étages sur quatre sont des espaces de bureaux. Le rez-de-chaussée, avec cuisine ouverte, sert aussi de brasserie. L'étage en penthouse avec une vaste terrasse de toit sert d’espace polyvalent mis à la disposition des voisins et des entreprises des environs. KRUUL peut ainsi être utilisé pour des réunions, des sessions de brainstorming, des ateliers et des conférences. Grâce à l’utilisation de l’énergie solaire et à l’activation du noyau de béton, KRUUL est un ‘smart building’, où l’on accorde énormément d’attention aux économies d’énergie. Ce bâtiment se manifeste également par une façade en béton compacté de couleur chocolat et des châssis de fenêtres en châtaigner.

 

Bestuurs- en Dienstencentrum (Centre administratif) Sint-Gillis-Waas - Els Claessens en Tania Vandenbussche

Depuis 1961, le château Vaulogé abrite la maison communale de Sint-Gillis-Waas. Lorsque la construction d'un nouveau centre administratif est devenue nécessaire, il a été décidé de choisir le château comme point de départ. Les architectes Els Claessens et Tania Vandenbussche ont alors conçu un nouveau bâtiment beaucoup plus grand que le château, permettant au passé et au futur de cohabiter naturellement. Le château joue un rôle central dans le parc, qui a été étendu. Pour le nouveau bâtiment, les architectes ont opté pour une volumétrie dense avec un certain nombre d’angles et de lignes brisées. De cette manière, le nouveau bâtiment conserve une proportionnalité correcte avec le château. Avec ce projet, Els Claessens et Tania Vandenbussche ont voulu créer un bâtiment ouvert : le personnel et les visiteurs y trouvent facilement leur chemin grâce aux différents accès aménagés. Les bureaux, qu’ils se situent dans le château ou dans le nouveau bâtiment, ont été prévus flexibles. Dans le nouveau bâtiment, la structure porteuse a été conçue comme une enveloppe extérieure portante et des colonnes structurelles autour du hall permettront à l’avenir d’aménager librement la zone d’espaces de travail et de réunion. Une ergonomie très poussée et l'utilisation de matériaux chauds et de qualité ont été au cœur de ce projet.

 

Ryhove Urban Factory - TRANS architectuur | stedenbouw

Après un agrandissement progressif du site de l’entreprise au cours des dernières décennies, qui avait entraîné un enchevêtrement confus des hangars et des bureaux, une rénovation complète a été décidée. La conception du bureau d’architecture TRANS a entraîné la démolition d'une partie du complexe existant. A sa place, un nouveau bâtiment a été créé, accompagné d’une restructuration du site amenant la zone de chargement/déchargement jusqu’à l'épicentre de la nouvelle Ryhove Urban Factory. Les ateliers et espaces de travail sont situés autour de cette zone. Tout le monde voit dès lors l’activité de production et une grande attention a été accordée au lien intellectuel entre travail de bureau et travail produit. Dans les ateliers, on a volontairement limité les modifications : les postes de travail reprennent une taille ‘humaine’, celle d’une maison de ville mitoyenne. Dans la Ryhove Urban Factory, l'espace de travail est surmonté d’un impressionnant toit en pente, reposant sur une charpente majestueuse (fabriquée à partir de panneaux de bois lamellé-collé (CLT)) au lieu d'un plafond suspendu traditionnel. Cela engendre une atmosphère chaleureuse. De plus, il n'y a plus de murs, de portes ou d’autres barrières entre les différents types d'employés : tout le monde travaille désormais ensemble.

 

A propos des Belgian Building Awards

Le jury des Belgian Building Awards était composé de 9 architectes, journalistes spécialisés et critiques d’architecture : Rita Agneessens (Linklab), Laure Bertrand (LRarchitectes), Eric Cloes (Je Vais Construire & Rénover), Marc Dubois (critique d’architecture), Lionel Lhoir (Focus Archi), Rik Neven (architectura.be), Philippe Selke (architectura.be), Arnaud Tandt (NAV et Febelcem) et Marnik Dehaen (avec un rôle d’observateur au nom de l’Ordre des Architectes).

Les Belgian Building Awards sont une initiative de Batibouw, qui fait appel au Bureau Palindroom et à architectura.be pour l’organisation pratique de ce concours. L’Ordre des Architectes et le magazine Je Vais Construire & Rénover (Sanoma) apportent également leur collaboration active.