Doorzoek volledige site
19 april 2019

The One, pour redévelopper le quartier européen de Bruxelles

Illustratie | Philippe van Gelooven
Illustratie | Philippe van Gelooven
Illustratie | Philippe van Gelooven
Illustratie | Philippe van Gelooven

Le bâtiment The One, conçu par B2Ai, est à présent terminé. Le programme mixte de The One offre +/- 30 000 m² de surfaces de bureaux, 97 unités de logement (pour un total de 9.000 m²) et 900 m² de commerces. Il intègre également une des entrées du parking public 'Loi', un escalier public et un ascenseur pour PMR permettant notamment l’accès à la station de métro Malbeek. Situé à l'angle de la rue de la Loi et de la chaussée d'Etterbeek, le bâtiment s’inscrit dans la logique du redéveloppement du quartier européen et s’intègre dans le tissu urbain en créant un environnement de qualité et en assurant une organisation cohérente et dynamique de l’espace public.

 

L’accès principal à l’immeuble de logements se situe côté Sud, rue J. de Lalaing, Le lobby largement vitré et spacieux donne accès aux 20 étages comportant des unités de logement de programmation variée, allant du studio à l’appartement 3 chambres. Les appartements bénéficient d’une orientation sud, ouest ou est et ont pour la plupart un balcon où l’on peut profiter d’une vue dégagée sur la Ville.

Les bureaux ont leur entrée principale rue de la Loi. Du lobby ouvert sur deux étages, via le noyau central de distribution  on accède aux 22 plateaux de bureau. Ceux-ci, pouvant être aménagés en paysager ou être cloisonnés, se veulent flexibles et bénéficient quasi exclusivement d’espaces de travail baignés de lumière du jour.

La volonté d’offrir des surfaces de bureaux bénéficiant d’un apport maximum de lumière naturelle tout en conservant des hautes performances énergétiques a abouti à concevoir une enveloppe qui puisse être adaptée à chaque orientation. Il en résulte une façade fonctionnelle, « éco-logique », et énergétiquement efficiente.

Les commerces situés chaussée d’Etterbeek et rue de Lalaing ainsi que le long des 'chemins publics' côté Ouest participent à l’animation et à la convivialité des espaces publics.  Les surfaces commerciales, largement vitrées sont modulables et peuvent accueillir tout type de programmation.


Consommation énergétique rationnelle

Les objectifs fixés en termes de développement durable amène à ce que le projet tienne compte d’une consommation énergétique rationnelle. Cette philosophie se traduit dans les différents éléments constructifs et techniques du bâtiment avec pour résultat, des espaces de bureau répondant au standard passif et des logements répondant au minimum au critère de basse énergie.

Une attention toute particulière est portée aux impacts de l’orientation et de la distribution des espaces, aux performances de l’isolation thermique et à l’optimisation de l’éclairage naturel. Des protections solaires fixes adaptées à l’orientation des façades rythment et animent les façades. Pour les bureaux, des protections solaires sont conçues pour minimiser les apports solaires en été et maximiser le facteur lumière du jour, important pour le confort des utilisateurs et la réduction de la consommation d’énergie liée à l’éclairage artificiel. Ces éléments de protection transforment l’aspect des façades selon les points de vue, celles-ci pouvant être perçues totalement ouvertes ou fermées selon la position de l’observateur et cette perception varie avec l’évolution du sujet. Pour les logements, des terrasses et balcons en surplomb optimisent les apports externes.

Les équipements techniques répondent aux exigences de hautes performances nécessaires, avec entre autres pour les bureaux : chaudières à condensation à haut rendement, free-cooling, groupe de ventilation à double récupération de chaleur, utilisation de l’eau de pluie pour le refroidissement adiabatique, régulation de l’éclairage en fonction de la luminosité couplée aux détecteurs d’absence et pour les logements : chaudières à condensation à haut rendement et groupes de ventilation à récupération de chaleur.