Doorzoek volledige site
13 mei 2019 | WOUTER POLSPOEL

Le projet circulaire pionnier Circular Retrofit Lab officiellement inauguré

La Vrije Universiteit Brussel a inauguré en grande pompes son Circular Retrofit Lab le 13 mai dernier. ce projet circulaire pionnier du département Architectural Engineering est la concrétisation de nombreuses années de recherche et prouve que la construction circulaire peut être réalisée sans compromis. « L'époque des bâtiments à fonction permanente est révolue », a déclaré le professeur Niels De Temmerman.

 

Avec le Circular Retrofit Lab (Laboratoire de Construction Circulaire), la VUB joue un rôle de précurseur. C'est en effet la première fois en Europe qu'un projet de rénovation circulaire est mis en œuvre avec succès. La rénovation s'inscrit dans le cadre de l'initiative internationale BAMB (Building As Material Banks), dans laquelle quinze organisations de sept pays différents ont mené des recherches sur les méthodes de construction circulaires et les modèles économiques, grâce à des fonds du projet Horizon 2020. L'équipe de la VUB menée par le professeur Niels De Temmerman, et composée de Stijn Brancart, Stijn Elsen, Wesley Lanckriet, Anne Paduart et Jeroen Poppe, a mené pendant 15 ans des recherche sur les méthodes et les systèmes de construction circulaire, puis appliqué ces connaissances à la rénovation d'un bloc composé de huit anciens logements étudiants, d'iconiques kots préfabriqués conçus dans les années '70 par Willy Van Der Meeren sur le campus d’Etterbeek. L'ensemble du bâtiment a été dénudé, seule la structure en béton est restée intacte. Les matériaux démontables et réutilisables et les connexions réversibles ont ensuite constitué le point de départ de la rénovation. Le Circular Retrofit Lab, qui se compose de deux étages, servira initialement de bâtiment témoin pour la construction circulaire et d’espace événementiel, mais pourra également être utilisé à d’autres fins.

De nombreux préjugés

« Le concept global du Circular Retrofit Lab démarre du principe de la construction orientée vers le changement », déclare le professeur Niels De Temmerman. « Le Lab peut servir de chambre d’étudiant, de salle d’étude, de laboratoire, de salle de classe ou même de maison d’hôtes écologique. L'époque des bâtiments à fonction permanente est révolue. Ce projet pilote prouve également que les préjugés encore tenaces en matière de construction circulaire sont injustifiés : ces nouveaux systèmes innovants offrent autant de qualité, de confort et de liberté architecturale que les systèmes et méthodes de construction traditionnels. »

Le professeur De Temmerman souligne également qu'une transition vers une construction circulaire doit être faite sans tarder. « La construction est responsable de 40% de tous les déchets au niveau mondial. Les rénovations énergétiques sont bien établies aujourd'hui, mais il ne faut pas oublier que l'impact matériel du secteur de la construction est énorme. Il est erroné de penser que la simple utilisation de matériaux et de produits circulaires se traduira par définition par un bâtiment circulaire. Si vous placez ces matériaux et ces produits d'une mauvaise manière, par exemple avec des connexions irréversibles, vous n'êtes en réalité nulle part. Dans ce cas, il vaut mieux utiliser des matériaux traditionnels à appliquer de manière réversible. »


Différents partenaires de la construction

Pour la réalisation du projet, la VUB s'est associée à divers partenaires du secteur de la construction. Concrètement, la façade a été construite avec un système modulaire de panneaux de façade préfabriqués mis au point par Reynaers Aluminium, Beneens et Jonckheere Projects. Ces systèmes de façade ont été intégrés dans les encadrements existants, formés par la structure en béton typique du bâtiment, qui fait référence à des conteneurs empilés. Pour l’intérieur, les chercheurs ont utilisé un système de plancher sec avec finition de Tarkett et quatre systèmes différents de murs intérieurs développés par Saint-Gobain, Systimber, Geberit et JuuNoo. Des techniques intelligentes ont été imaginées pour le chauffage, l’éclairage et l’alimentation en eau du Circular Retrofit Lab; elles ont été développées par des sociétés telles que Jaga, Bao Living, Zehnder et Lumency, spin-off de la VUB. En tant qu'entrepreneur général, le groupe Van Roey a géré l'ensemble du projet. Kaderstudio et MK Engineering ont participé à la conception architecturale et aux techniques.

Le projet a vu le jour en partie grâce au soutien financier de la VUB. Nic Van Craen, président de l'Université bruxelloise, explique : « La VUB est attachée au développement durable et investit donc de manière permanente pour rendre ses infrastructures plus durables. Le nouveau Circular Retrofit Lab est un excellent exemple de cette volonté. De plus, le Lab est également un exemple de mariage réussi entre les connaissances scientifiques et académiques d'une université et les connaissances pratiques des entreprises. »