Doorzoek volledige site
10 juli 2019

citydev.brussels lance trois appels à projets pour des logements

Illustratie | citydev.brussels

Forte du succès sans cesse croissant du partenariat public-privé, citydev.brussels annonce une cinquième vague d’appels à projets comprenant entre 25 et plus de 100 logements conventionnés. Appel est donc lancé aux promoteurs réalisant un projet de logement en Région bruxelloise.

 

La politique d’appels à projets de citydev.brussels porte ses fruits. En 2015, les appels à projets de l’institution ont abouti à l’attribution du projet City Dox à Anderlecht comprenant 99 appartements conventionnés. En 2016, les projets Nautica à Anderlecht et M-Square à Molenbeek-Saint-Jean ont permis de créer respectivement 43 et 45 logements conventionnés.

En quelques mots, il s’agit de faire appel à des promoteurs qui désirent réaliser un projet de logements et souhaiteraient en produire une partie en collaboration avec citydev.brussels en tant que logements moyens conventionnés. Le promoteur développe et finance le projet. citydev.brussels pour sa part sélectionne le ou les projets en fonction de critères de qualité urbanistique et architecturale, de prix et de timing de réalisation, et libère ensuite des subsides pour les logements conventionnés

3 catégories pour 2 types de sols

Cette année, citydev.brussels lance trois catégories d’appels à projets qui seront chacune réparties en 2 types : sols pollués et sols non-pollués.

La première catégorie concerne les projets comprenant entre 25 et 50 logements conventionnés. La mixité sociale, à savoir la cohabitation de logements conventionnés avec des logements à prix libres ou sociaux, est recommandée dans cette catégorie. En fonction de la situation du projet, citydev.brussels favorisera les projets incluant une diversité d’affectations (commerce, crèche, etc.).

La deuxième catégorie concerne les projets comprenant entre 51 et 100 logements conventionnés. Ici, la mixité sociale est obligatoire. La diversité d’affectations est également un élément requis, et ce toujours en fonction de la situation du projet.

La troisième catégorie concerne les projets comprenant plus de 100 logements conventionnés. La mixité sociale et la diversité d’affectations y sont obligatoires.

« C’est déjà la 5ème édition de ce type d’opération et nous sommes enthousiastes à l’idée de nouveaux partenariats  public/privé. Il s’agit d’un outil réellement efficace que notre institution a entre les mains pour développer de nouveaux projets immobilier, très complémentaire avec les autres opérations que nous menons par ailleurs », explique Nathalie Renneboog, directrice générale ff de la rénovation urbaine.

Plus de détails et d'informations sur https://www.citydev.brussels/fr/march%C3%A9s-publics