Doorzoek volledige site
25 september 2019 | MICHEL CHARLIER

The Twist, un pont tordu conçu par Bjarke Ingels

Illustratie | Laurian Ghinitoiu
Illustratie | Laurian Ghinitoiu
Illustratie | Laurian Ghinitoiu
Illustratie | Laurian Ghinitoiu
Illustratie | Laurian Ghinitoiu
Illustratie | Laurian Ghinitoiu
Illustratie | Laurian Ghinitoiu
Illustratie | Laurian Ghinitoiu
Illustratie | Laurian Ghinitoiu
Illustratie | Bjarke Ingels Group (BIG)

Traversant la rivière Randselva, The Twist - le premier projet de Bjarke Ingels Group en Norvège - est à première vue un pont moderne tordu en son centre. Mais il est en réalité plus que cela car il fait partie d'un nouveau parcours de promenade au sein du Kistefos Sculptures Park de Jevnaker. Reliant les deux rives boisées de la Randelsva, il complète ainsi une véritable route culturelle à travers le plus grand parc artistique du nord de l’Europe.

 

Construit tout près d'une ancienne usine de pâte à papier, The Twist est conçu comme une poutre tordue à 90 degrés en son centre. Cette torsion du volume permet au pont de passer naturellement de la rive boisée basse du sud à la colline située au nord. Les deux côtés du bâtiment servent d’entrée principale. Depuis l’entrée sud, les visiteurs traversent un pont en acier revêtu d’aluminium de 16 m pour atteindre un espace à double hauteur offrant une vue dégagée sur l’extrémité nord, également reliée à la rive par un pont piétonnier de 9 m.

Panneaux d'aluminium et lattes de pin 

La géométrie à double courbe du bâtiment se compose de panneaux d'aluminium droits de 40 cm de largeur disposés comme une pile de livres, légèrement décalés dans un mouvement d'éventail. Le même principe est utilisé à l’intérieur avec, recouvrant le sol, les murs et les plafonds, des lattes en pin de 8 cm de large peintes en blanc. Les murs serviront à court terme de toile de fond pour des expositions nationales et internationales. Lors de leur déplacement, les visiteurs ont l'impression de passer dans un obturateur d'appareil photo.

L'influence de la lumière du jour

À l'extrémité nord, un mur de verre en pleine hauteur offre une vue panoramique sur l'usine de pâte à papier et sur la rivière. Ce mur de verre se rétrécit en se courbant vers le haut pour former une lucarne de 25 cm de large. En raison de la forme incurvée des fenêtres en verre, la lumière du jour pénétrant dans le musée crée trois galeries distinctes : une vaste galerie baignée de lumière naturelle au nord, une grande galerie sombre éclairée artificiellement au sud et, entre les deux, un espace avec une lumière venant du toit à travers l'espace en torsion.

Au niveau inférieur

La possibilité de compartimenter, de diviser ou de fusionner les espaces de la galerie crée une flexibilité pour la future programmation artistique du Kistefos Park. Un escalier de verre mène au niveau inférieur du musée sur la berge nord de la rivière. Là, un mur de verre extra-large rapproche encore davantage les visiteurs de la rivière, ce qui renforce l'expérience immersive globale dans ce paysage idyllique, en pleine forêt norvégienne.

 

GERELATEERDE DOSSIERS