Doorzoek volledige site
26 september 2019

Belgique : des maisons de 48 m² construites en 30 minutes

Illustratie | Warsco Units
Illustratie | Warsco Units
Illustratie | Warsco Units
Illustratie | Renaat Nijs Media
Illustratie | Renaat Nijs Media
Illustratie | Renaat Nijs Media

Une maison d'un peu moins de 50 m2, quasiment neutre en énergie et construite en une demi-heure ? Etonnant, mais pourtant réel ! On doit le lancement à grande échelle de ce tout nouveau concept à l'entreprise Warsco Units, leader du marché belge de la construction unitaire. Une ouverture vers davantage d'opportunités sur le marché immobilier avec une forme de logement qui pourrait plaire aux jeunes, compenser la pénurie de logements sociaux et permettre aux habitations kangourous de se développer. L'extérieur de l’unité Cocon a été conçu par le designer belge Roel Vandebeek.

 

Il s’agit d’un tout nouveau concept d’habitat appelé ‘Cocon’. Avec leurs 48 m2, les maisons sont véritablement compactes. Tous leurs éléments constitutifs sont fabriqués et assemblés dans un même hall de production. Une fois sortie de l'usine, la maison est transportée sur le lieu d'installation et il ne faut pas plus de 30 minutes avant que les propriétaires puissent entrer dans leur nouvelle habitation.

« Une maison construite en moins de 30 minutes, cela n’existe pas en Belgique. Et nous répondons également à de nombreux besoins de la société. Ce nouveau concept doit devenir L’alternative viable et abordable sur le marché immobilier belge. Pour 99 500 € TVAC, vous avez une maison neuve compacte et prête à bâtir, qui, en termes de qualité et de confort, ne rougiraient pas de la comparaison avec des appartements récemment construits. Et si vous voulez la monter vous-même, cela ne vous coûtera que 65 000 €. »

Marc Warson, administrateur délégué de Warsco Units

La production de ces maisons est entièrement réalisée en Belgique, les éléments étant fabriqués à Zutendaal, dans le Limbourg. Ce qui est étonnant, c’est que l'unité résidentielle Cocon est Quasi-ZéroEnergie (Q-ZEN). Cela signifie qu’elle ne rejette pas de combustibles fossiles, utilise des pompes à chaleur et des panneaux solaires. Il n'y a donc ni chauffage au gaz ni au mazout. Cerise sur le gâteau, l’extérieur des maisons Cocon a été conçu par Roel Vandebeek, un designer belge reconnu internationalement. Roel Vandebeek souligne que la finition de l'extérieur est conçue comme un rideau drapant la maison, ce qui crée et un lien dynamique entre l'unité d’habitation et l'extérieur.

Répondre aux besoins de la société

Tout le monde pourra acheter les unités résidentielles Cocon. L’objectif principal reste cependant de répondre au besoin d’un grand nombre de jeunes Belges d’acquérir un bien immobilier à un prix abordable et de permettre également de résorber les longues listes d’attente pour les logements sociaux.

« Pour les personnes disposant d’un revenu modeste ou d’un salaire minimum, il sera plus facile et financièrement plus intéressant à terme d’acheter une maison que d’en louer une ou d’attendre, parfois pendant de longues années, un logement social. »

Anneleen Van Bosch, CEO de Warsco Units

Mais l’intérêt des maisons de Warsco Units ne s'arrête pas là : le concept Cocon est prévu pour avoir une longue durée de vie. Au bout de quelques années, il est d’ailleurs parfaitement possible d’ajouter à sa maison une unité de vie supplémentaire.

Autre atout important, la facilité de déménager - au sens propre du terme - la maison. Si l’on change d'emploi, on peut donc prendre sa maison avec soi et l’installer ailleurs, à proximité du nouveau lieu de travail. Ce confort peut apporter une réponse au nombre croissant de délocalisations dans notre pays (selon Statbel, en 2018, on a enregistré 306 578 délocalisations). 

« L'avantage est que le Cocon peut être soulevé et déplacé très facilement. En tant que propriétaire d’un tel logement, vous pourrez déplacer votre maison vers une autre ville ou un autre village. Vous devrez néanmoins utiliser un moyen de transport exceptionnel et vous devrez disposer des autorisations adéquates pour vous installer sur un nouveau terrain. »

Marc Warson, administrateur délégué de Warsco Units

A grande échelle

Le succès de ces constructions rapides ne s’est pas fait attendre. A l’heure actuelle, Warsco reçoit déjà cinq demandes par jour pour de telles habitations. La société prévoit dès lors que des centaines de Belges vivront de la sorte dans les années à venir. L'idée vient en réalité du monde de l’entreprise, où des types d'unités similaires avaient été construits par le passé. Mais c'est la première fois que ce type de maison se développe sur le marché de l'habitation privée en Belgique. Ce n'est en réalité pas surprenant car, avec le ‘stop à l’urbanisation’, le nombre réduit de terrains à bâtir et la tendance sociétale à vivre dans des habitations plus petites et plus écologiques, il est logique – selon les experts - que les maisons de Warsco deviennent une des formes de logement émergentes.

 « Dans le monde de l’entreprise, on connait déjà le concept d’unités, bien que celles-ci soient souvent plus élémentaires. Par le passé, on rencontrait parfois des personnes qui louaient un conteneur, en cas d’incendie de leur maison ou parce qu’ils voulaient vivre à côté de la maison qu’ils étaient occupés à construire, par exemple. Mais ce que nous apportons sur le marché va beaucoup plus loin et sera de meilleure qualité, plus, confortable et plus grand. »

Anneleen Van Bosch, CEO de Warsco Units

Les premières unités résidentielles Cocon sont déjà disponibles à la vente. À partir du 6 octobre, à l'occasion de la ‘Journée Entreprises Ouvertes’, le grand public et les professionnels de la construction pourront venir découvrir de visu les toutes premières unités.