Doorzoek volledige site
27 januari 2020

Laine de verre : dites adieu au modèle économique linéaire

Illustratie | © Isover

L’économie circulaire apporte une solution au modèle économique classique 'take-make-waste'. Les isolants en laine de verre en sont le parfait exemple !

Le réchauffement climatique ne ment pas : l’Homme a trop longtemps consommé sans compter, au détriment de l’environnement dans lequel il vit. Face à ce constat amer, un nombre croissant de personnes choisissent donc de vivre durablement, entre autres grâce à l’isolation de leur logement, et se distancient du modèle économique classique 'take-make-waste' (prendre-faire-jeter) selon lequel les matières premières et l’énergie sont utilisées afin de produire des biens qui, après consommation, atterrissent immédiatement à la poubelle. Heureusement, l’économie circulaire apporte une solution à ce modèle économique linéaire. Comment ? Voyons-le avec la laine de verre, un isolant durable !

Economie circulaire

Alors que l’ancien modèle économique « take-make-waste » possède un caractère linéaire, l’économie circulaire tente quant à elle de mettre en place un cycle dont le point de départ serait aussi le point d’arrivée. En d’autres mots, l’objectif est de produire des matériaux et biens à la durée de vie aussi longue que possible qu’il suffit ensuite de recycler pour en faire de nouveaux produits. Ce type d’économie favorise donc le plus possible la production et l’utilisation de matériaux naturels et/ou recyclés.

Une durée de vie d’au moins 50 ans !

La durée de vie de la laine de verre fait partie de ses caractéristiques les plus prometteuses. En effet, ce matériau garantit non seulement une excellente isolation thermique et acoustique, mais la garantit aussi sur une période de plus d’un demi-siècle. Comment le savons-nous ? Eurima, l’European Insulation Manufacturers Association, a soumis à des tests la laine de verre présente dans des bâtiments arrivés en fin de vie après une cinquantaine d’années. Les résultats furent sans appel, puisque le matériau offrait les mêmes performances qu’au moment de sa pose. Il n’est d’ailleurs pas impossible que la laine de verre présente dans ces bâtiments aurait encore rempli son rôle durant de longues années, si seulement les bulldozers n’étaient pas entrés en action. Mais ça, ISOVER ne sera malheureusement jamais en mesure de le vérifier…

Un matériau d’isolation 'vert'

La laine de verre est fabriquée à partir de verre recyclé et de matières premières naturelles comme le sable et la chaux. Dès sa phase de production, elle est donc extrêmement respectueuse de l’environnement. En outre, n’oublions pas que la laine de verre peut être recyclée une fois arrivée en bout de vie. Elle peut ainsi être reconvertie en laine à insuffler ou utilisée pour d’autres applications isolantes.