Doorzoek volledige site
24 maart 2020

Construction : plan d'action européen pour une économie circulaire

En décembre dernier, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, présentait le 'Pacte Vert', dans lequel s'inscrivent aujourd'hui le plan d'actions en économie circulaire. Illustratie | Compte Twitter d'Ursula von der Leyen

Le 11 mars dernier, la Commission européenne publiait son 'Nouveau Plan d’Action pour une Economie Circulaire – Pour une Europe plus propre et plus compétitive'. Les actions comprises dans ce Plan visent à atteindre les objectifs fixés dans le Pacte Vert pour l'Europe, et elles concernent notamment la construction et les bâtiments existants.

 

Une page de ce plan (qui en compte 23) concerne donc le secteur de la construction. On peut y lire ceci : " L’environnement bâti a un impact considérable sur de nombreux secteurs de l’économie, sur les emplois locaux et sur la qualité de vie. Il nécessite énormément de ressources et est à l’origine d’environ 50% des extractions de matières. Le secteur de la construction est responsable de plus de 35 % de la production totale de déchets de l’Union. Selon les estimations, les émissions de gaz à effet de serre résultant de l’extraction des matériaux, de la fabrication de produits de construction, de la construction et de la rénovation des bâtiments représentent 5 à 12 % des émissions nationales de ces gaz. Une utilisation plus efficace des matières premières permettrait d’éviter 80 % de ces émissions. "

Pour un environnement bâti durable

" Afin de tirer parti de ce potentiel d’efficacité accrue dans l’utilisation des matières premières et de réduction des incidences sur le climat, la Commission lancera une nouvelle stratégie globale pour un environnement bâti durable. Cette stratégie garantira la cohérence entre les domaines d’action concernés tels que le climat, l’efficacité énergétique et l’utilisation efficace des ressources, la gestion des déchets de construction et de démolition, l’accessibilité, la numérisation et les compétences. Elle préconisera l’application des principes de circularité tout au long du cycle de vie des bâtiments :

  • en abordant la question des performances en matière de durabilité des produits de construction dans le cadre de la révision du règlement sur les produits de construction, y compris la possibilité d’instaurer des exigences concernant la teneur en matières recyclées de certains produits de construction, en tenant compte de leur sécurité et de leur fonctionnalité;
  • en promouvant des mesures destinées à améliorer la durabilité et l’adaptabilité des actifs immobiliers conformément aux principes de l’économie circulaire appliqués à la conception des bâtiments et en élaborant des journaux de bord numériques pour les bâtiments;
  • en utilisant Level(s) pour intégrer l’analyse du cycle de vie dans les marchés publics ainsi que le cadre de financement durable de l’UE et en étudiant l’opportunité de fixer des objectifs de réduction des émissions de carbone et les possibilités offertes par le stockage du carbone;
  • en envisageant une révision des objectifs de valorisation des matières définis dans la législation de l’UE relative aux déchets de construction et de démolition et à leurs fractions spécifiques par matériau;
  • en favorisant des initiatives visant à réduire l’imperméabilisation des sols, à réhabiliter les friches abandonnées ou contaminées et à promouvoir l’utilisation sûre, durable et circulaire des terres excavées.

Initiative 'Vague de rénovation'

Par ailleurs, l’initiative baptisée 'Vague de rénovation' annoncée dans le pacte vert pour l’Europe et qui vise à améliorer sensiblement l’efficacité énergétique dans l’Union sera mise en œuvre conformément aux principes de l’économie circulaire, ce qui se traduira notamment par des performances optimisées tout au long du cycle de vie et par un allongement de l’espérance de vie des actifs immobiliers. Dans le cadre de la révision des objectifs de valorisation pour les déchets de construction et de démolition, la Commission accordera une attention particulière aux matériaux d’isolation, qui génèrent un flux croissant de déchets.

Le document complet en français est à consulter sur cette page.

 

GERELATEERDE DOSSIERS