Doorzoek volledige site
18 mei 2020

L'importance de la couleur dans le secteur des soins de santé

Nous oublions trop souvent le pouvoir des couleurs, particulièrement en matière thérapeutique. Les hôpitaux et centres médicaux sont des lieux que nous visitons quand nous sommes malades, blessés et anxieux. En général, leur apparence est excessivement pratique, essentiellement pensée pour être hygiénique et neutre, sans considération pour la création d’un environnement propice à la guérison.

 

Nous avons tous conscience que notre perception d’un lieu est altérée si la couleur en change. Un espace peut sembler plus grand, plus propre, plus accueillant et plus plaisant en fonction de sa couleur.

« Les différents types et éclats de couleurs des objets qui entourent les patients sont de véritables moyens de guérison. » Florence Nightingale

Les directions des hôpitaux et les professionnels de la santé s’intéressent de plus en plus à la couleur et à ses vertus apaisantes et thérapeutiques, ainsi qu’à sa capacité à améliorer l’expérience des patients, des soignants et des visiteurs au sein des environnements médicaux.

Le rôle des designers

Lorsqu’ils travaillent pour des services de santé, les designers doivent tenir compte des différentes zones des cliniques et des hôpitaux : les espaces plus spécialement dédiés à l'exercice médical (consultation, traitement, convalescence, unités post-opératoires, etc.), et les autres comme les salles d’attente, les cantines et les couloirs.

Les couloirs, restaurants et salles d’attente sont les meilleurs endroits où afficher des designs audacieux et des motifs denses, car les gens n’y restent pas trop longtemps. Donner à chaque espace une identité visuelle propre aide les gens à se repérer plus facilement, aussi des couleurs et des images fortes sont particulièrement utiles pour faciliter la circulation à travers un hôpital. Cependant, des couleurs trop intenses, des motifs et des graphismes trop contrastants peuvent être excessivement stimulants et doivent être utilisés avec circonspection.

Le recours à la biophilie

Recourir à la biophilie, employer des matériaux organiques et la lumière naturelle dans le design de ces espaces s’est révélé avoir des bienfaits physiques et psychologiques qui aident à réduire le stress et l’anxiété tout en améliorant la qualité de l’air. Dans les zones de traitement et de diagnostic, il faut choisir des couleurs et des combinaisons de couleurs douces. Les nuances pastel et les tons neutres y sont recommandés. Le personnel soignant se réfère souvent au teint des patients en consultation, aussi les couleurs fortes doivent être évitées puisqu’elles peuvent entraîner une erreur de diagnostic en se reflétant sur la peau.

Des espaces comme les encadrements de lavabos ou de fenêtres peuvent être soulignés afin d’apporter du relief au design, notamment en utilisant des matériaux pour créer des motifs et de véritables œuvres. Les patients pouvant voir des arbres à travers leur fenêtre guérissent plus vite que ceux qui ne le peuvent pas, ce qui renvoie à l’idée du bienfait d’intégrer la nature dans les environnements médicaux.

Des couleurs à éviter

Certaines couleurs sont à éviter dans la conception d’espaces de santé :

  • l’orange est une couleur stimulante pouvant intensifier certains états émotionnels, et son emploi est donc limité en milieu psychiatrique
  • le rouge, réputé pour faire augmenter la pression artérielle et associé au sang, n’est pas utilisé dans les services de cardiologie ou de chirurgie
  • dans les services de néonatalogie et d'obstétrique, le jaune est à bannir, car non seulement il fait pleurer davantage les bébés, mais il rend en plus le diagnostic de la jaunisse plus difficile

Formica travaille sur des projets en milieu médical depuis des décennies : cliquez ici pour trouver votre inspiration.