Doorzoek volledige site
03 juli 2020

Logements sociaux : 3 ensembles, 3 échelles, 3 appels, 1 même objectif

Illustratie | © Ghandi - Séverin Malaud

Le patrimoine des sociétés immobilières de service public datant d'après-guerre est arrivé à un tournant : le cycle de vie de divers matériaux et bâtiments touche à sa fin, l'intégration du logement dans le tissu urbain doit être revue, l'interaction avec l'espace public et la localisation des places de parking méritent une réflexion plus large. En collaboration avec la SLRB, plusieurs études de faisabilité sont donc lancées en vue de rénover ce patrimoine.

 

Des questions telles que la qualité des logements, l’isolation de l’enveloppe, la sécurité incendie, la réutilisation des matériaux, la production locale d'énergie et la verdurisation des espaces extérieurs sont au centre de cette démarche. Pour chacune des missions ci-dessous, est recherchée une équipe d'architectes, d'ingénieurs en stabilité et d'ingénieurs en techniques spéciales capable d’étudier les potentialités techniques et programmatiques des différents sites ainsi que leur faisabilité économique. Sur base d’un diagnostic approfondi, différents scénarios de redéveloppement seront ainsi proposés pour ensuite être évalués par le maître de l’ouvrage qui l’affinera et le fera exécuter via une mission de suivi.

Découvrez donc ci-dessous trois appels qui concernent trois ensembles de logements sociaux  aux différentes situations et échelles. Une seule et même date est fixée pour répondre à ces trois appels: le 20.08.2020 à 12:00. Vous pouvez répondre à un, à deux ou aux trois marchés. Attention: l’appel concernant la rue du Moulin à Saint-Josse est une manifestation à intérêt. Les conditions pour y répondre sont donc différentes. 

1.    GHANDI  - LE LOGEMENT MOLENBEEKOIS

L’avenue Mahatma Ghandi compte cinq tours résidentielles construites entre 1960 et 1973. Plusieurs problèmes se présentent : cet ensemble créée une rupture d'échelle avec la zone résidentielle environnante relativement dense, l’espace ouvert est peu lisible et de mauvaise qualité et le complexe est en très mauvais état et ne répond plus aux exigences actuelles en termes d'habitabilité et d'accessibilité. Le Logement Molenbeekois souhaite examiner la possibilité de densifier ce site, ce qui créerait un plus grand mélange des fonctions et de types de logements. Le scénario de redéveloppement du site sera décidé sur base de l’étude lancée ici et sur base duquel il devrait être possible de décider de la meilleure option à développer. 

HONORAIRES : Le montant global des honoraires est fixé à 130 000 € HTVA 
DÉFRAIEMENT : 4 000 € attribués à chacune des équipes invitées à soumissionner ayant remis une offre régulière. Pour le lauréat, ce montant est considéré comme une avance d’honoraire.

LIEN VERS LES DOCUMENTS DE MARCHÉ

2.    DE ROOVERE - MACHTENS – LE LOGEMENT MOLENBEEKOIS

Datant du début des années 60, l’ensemble d’immeubles De Roovere - Machtens, situé à deux pas de la Gare de l’Ouest, représente un réel défi pour sa rénovation. Composé d’une dizaine de bâtiments et comptant un peu moins de 500 logements, cette portion de ville détient un certain nombre de qualités mais également des défauts pour lesquels différentes approches doivent être imaginées afin de hiérarchiser les interventions futures. En effet, on retrouve une rupture entre l’avant du bâtiment, assez qualitatif, et l’arrière composé essentiellement de parkings et débouchant sur la friche de la gare de l’Ouest. En outre, ces ensembles sont composés majoritairement de petits logements dans un contexte où de plus grands logements seraient souhaitables. Enfin, de nombreux problèmes d’infiltration d’eau font actuellement l’objet d’une étude à laquelle il faudra veiller dans les futurs scénarios de redéveloppement. Le tout devra être imaginé en concertation avec les habitants de l’ensemble. 

HONORAIRES : Le montant global des honoraires est fixé à 165 000 € HTVA 
DÉFRAIEMENT : 4 000 € attribués à chacune des équipes invitées à soumissionner ayant remis une offre régulière. Pour le lauréat, ce montant est considéré comme une avance d’honoraire.

LIEN VERS LES DOCUMENTS DE MARCHÉ

3.    MOULIN 41  - HABITATIONS À BON MARCHÉ (HBM)

De par sa situation et son gabarit atypique dans le quartier, l’immeuble apparaît comme un signal dans son environnement et a une présence forte. L’ensemble a un certain intérêt architectural qui mérite à tout le moins une réflexion par rapport à sa rénovation future. Si certains éléments, essentiellement techniques, ont été remplacés et/ou rénovés dans le courant des dernières années, ou le seront prochainement, l’enveloppe du bâtiment accuse aujourd’hui le poids des ans et les performances énergétiques sont très faibles, voire inexistantes.  De plus, le socle de l’immeuble, entouré d’une grille, est déconnecté de son contexte, les accès vers les garages sont situés à l'arrière et l’environnement immédiat est très minéral, ne rendant pas justice au potentiel que présente l’édifice. En outre, la toiture pourrait être exploitée au bénéfice des habitants. L'objectif est donc à nouveau ici d’élaborer une série de scénario établissant les priorités dans les interventions à mener.

Il s’agit ici d’un appel à manifestation à intérêt. Le timing des opérations sera donc plus rapide que pour les deux précédents appels. Si vous êtes intéressés par la mission, nous vous invitons à envoyer un e-mail avant le 20 août 2020 à 12h à l’équipe du bouwmeester maître architecte via appel-oproep@perspective.brussels en témoignant de votre intérêt, motivation et expérience/compétences et en indiquant vos coordonnées et/ou celles de l’équipe envisagée (sur maximum 1 page A4 en annexe).

TIMING INDICATIF :
– Semaine du 24 août 2020: 3 à 5 équipes seront invitées à remettre une offre;
– 9 septembre 2020: visite + séance d’information pour les équipes invitées;
– 6 octobre 2020: remise des offres (méthode de travail, compréhension de la mission);
– 20 octobre 2020: présentation des offres au comité d’avis;
– Novembre 2020: attribution et début de la mission.

CRITÈRES D’ATTRIBUTION :
– Qualité de la méthode de travail (50%)
– Compréhension de la mission (50%)

HONORAIRES : Les honoraires pour la mission sont fixés à 50 000 € HTVA ;
DÉFRAIEMENT : 1 000 € attribués à chacune des 2 à 4 équipes non-retenues à soumissionner ayant remis une offre régulière et qui obtient la moitié des points sur base des critères d’attribution.

Le bouwmeester maître architecte accompagne les trois projets et assistera au comité d’avis pour la sélection des deux premiers et l’attribution des trois.