Doorzoek volledige site
15 oktober 2020

La façade ventilée, une activité fructueuse pour un couvreur diversifié

Bernd Schmidt & Oliver Schmidt Illustratie | Trespa
Europaschule (Erkelenz) Illustratie | Trespa
Europaschule (Erkelenz) Illustratie | Trespa
Europaschule (Erkelenz) Illustratie | Trespa
Oliver Schmidt & Bernd Schmidt Illustratie | Trespa

Située entre Cologne et Mönchengladbach, en Rhénanie, Erkelenz est une ville chargée d'histoire : dès le 16e siècle, elle a joué un rôle important sur le plan régional. Sans remonter aussi loin, l'entreprise de couverture Schmidt Bedachungen est, elle aussi, implantée de longue date dans la région, comme le souligne Bernd Schmidt : « Nous sommes couvreurs de père en fils depuis la fondation de l'entreprise par mon arrière-grand-père en 1908, et nous passerons à la cinquième génération d'ici peu, lorsque mon fils Oliver prendra la relève. »

 

Il poursuit : « Nous sommes 16 dans l’entreprise, ce qui nous donne une taille respectable dans la circonscription de Heinsberg, où sont situés la plupart de nos clients. Nous sommes bien équipés – nous disposons même d’une grue dotée d’une flèche de 36 m – et notre activité est fortement diversifiée, puisqu’elle comprend la couverture, la plomberie, l’isolation thermique, l’énergie solaire et la façade ».

Une entreprise familiale aux compétences étendues

Schmidt Bedachungen est présent depuis déjà 15 ans sur le créneau des façades ventilées – et dès le départ, l’entreprise a misé en particulier sur les produits Trespa®. Bernd Schmidt précise : « L’activité façade représente environ 15 % du total. Elle se partage essentiellement entre des façades ventilées en panneaux Trespa® et des façades métalliques. Ces dernières, majoritairement en tôle d’aluminium, sont fabriquées en général dans notre propre atelier, où nous disposons entre autres d’une presse plieuse numérique. Mais je dois dire que les panneaux Trespa®, sur lesquels nous mettons l’accent en parallèle, sont un produit très apprécié : la demande est forte, notamment de la part des architectes. Ils sont nos interlocuteurs pour la plupart des projets importants, dont les ERP (Etablissement Recevant du Public) et les bâtiments tertiaires constituent la majeure partie ».

Bernd Schmidt ajoute : « Pas plus tard qu’hier, nous avons reçu un nouvelle commande pour une façade ventilée en panneaux Trespa® Meteon® ‘Focus Tribeca’, une finition orientée qui permet des effets inédits. Le projet sort lui aussi de l’ordinaire, puisqu’il s’agit d’un presbytère doté d’un toit en pente légère, qui va recevoir une façade ventilée en panneaux Trespa® Meteon® sur l’avant et l’arrière du bâtiment ! La surface totale des panneaux se monte à 250 m² ». Il ajoute : « Ces projets de taille intermédiaire ne sont pas rares. Il advient même que nous soyons sollicités simplement pour habiller des lucarnes sur une maison. C’est ce que j’appelle nos petites commandes Trespa. Mais globalement, les façades ventilées classiques sur des projets de type ERP et tertiaires constituent le gros de notre activité façade».

Une spécialité : les établissements d'enseignement

« Lorsqu’un architecte nous sollicite dans le cadre d’un projet important, notre taille est un atout indéniable. Notre rayon d’action habituel est de l’ordre de 50 km, et dans ce périmètre, les entreprises comparables à la nôtre se comptent sur les doigts d’une seule main : la plupart des couvreurs n’emploient guère plus de trois personnes ». Bernd Schmidt poursuit : « Nous bénéficions d’opportunités intéressantes dans le domaine de la réhabilitation : les immeubles construits il y a environ 50 ans ne manquent pas, et ils sont souvent dotés de façades en béton désactivé. Sur des bâtiments de ce type, la façade ventilée en panneaux Trespa® est une solution gagnante sur tous les tableaux. De tels projets se situent généralement dans une fourchette de 500 à 1200 m² ».

Bernd Schmidt cite notamment l’école maternelle de Golkrath et le Collège européen d’Erkelenz. Ce dernier a fait l’objet d’une réhabilitation complète en façade ventilée il y a quelques années. Bernd Schmidt précise : « Le projet se distingue notamment par l’animation visuelle des façades. Elle s’appuie sur une utilisation créative et ludique des panneaux Trespa® Meteon® ». Le Collège européen occupe une place à part dans la région : son concept ambitieux est fondé sur une pédagogie intégrée qui fait la part belle aux thématiques interculturelles. En 3e et en seconde, les langues étrangères proposées incluent même le suédois.

« Autant dire qu’une façade ventilée originale et des matériaux de qualité s’imposaient tout naturellement », explique Bernd Schmidt. « Nous avons mis en œuvre des panneaux Trespa® Meteon® d’un gris uni soutenu sur l’essentiel des parties courantes. En alternance, des portions des façades ont été traitées dans un contraste de coloris très tonique. Pour cela, nous avons juxtaposé au sein d’un calepinage volontairement déstructuré des panneaux Meteon® dans trois teintes unies particulièrement vives – rouge vermillon, jaune citron et jaune bouton d’or – en alternance avec des panneaux gris. J’ai peaufiné moi- même le plan de calepinage sur mon ordinateur. Nous avons ensuite commandé les panneaux chez Janssen à Mönchengladbach, qui est en relation avec V+V Kunststoffe à Langenfeld, le grossiste Trespa. Sur la base de notre plan de calepinage, V+V a assuré la découpe des panneaux aux différents formats. Il n’y a guère qu’au niveau des raccords que nous avons dû mettre à dimension quelques-uns des panneaux sur site ».

Il ajoute : « Nous travaillons avec Janssen et V+V depuis des années, et nos relations avec les deux entreprises sont excellentes. Chez V+V, la plupart des références courantes sont en stock, ce qui est bien pratique. Pour le reste des produits, le délai de livraison est de 4-5 semaines ; cela reste donc très raisonnable. De toute façon, la première chose à mettre en place est l’ossature. En général, dans le temps qu’il faut pour mener à bien cette étape préliminaire, notre commande de panneaux est livrée, quel que soit le coloris ».

De multiples avantages techniques et pratiques

De l’avis de Bernd Schmidt, les panneaux Trespa® Meteon® « se travaillent beaucoup plus facilement que le fibrociment ou les panneaux composites ciment-verre (CCV) ». Il enchaîne : « Sans compter un choix de coloris et de finitions qui creuse l’écart : la collection Trespa® domine les gammes concurrentes de la tête et des épaules. Si l’on entre dans le détail, les panneaux Trespa® en stratifié compact HPL (High Pressure Laminate) offrent un autre avantage précieux : la couleur sombre et neutre du noyau des panneaux. C’est un point important, car les chants restent visibles au niveau des joints sur la façade terminée. Or sur les panneaux de certains concurrents, les chants sont de couleur verdâtre, ce qui n’est pas du meilleur effet ».

Dans le cas des ERP, et en particulier des établissements d’enseignement, les panneaux Trespa® offrent deux autres atouts précieux pour Schmidt Bedachungen : le stratifié compact HPL est non seulement extrêmement résistant et durable, mais également disponible en qualité ignifugée (FR), conformément à la réglementation.

Bernd Schmidt ajoute : « Sur certains projets, il nous arrive de mettre à dimension nous-mêmes l’ensemble des panneaux. Dans un tel cas, les quatre formats de base disponibles chez Trespa nous permettent de rationaliser très efficacement la découpe et de minimiser les chutes. À titre d’exemple, je citerais volontiers la réhabilitation d’une école maternelle, avec la mise en place d’une façade ventilée en panneaux Trespa® Meteon®. Dans le cadre de ce projet, nous avons effectué la découpe en interne. Nous disposons d’une scie circulaire puissante, et cela n’a posé aucun problème. Cela étant, il faut opérer avec un maximum de précision – la découpe ne tolère aucune approximation – et garder à l’esprit les contraintes de dilatation inhérentes au stratifié compact. Pour le projet en question, la longueur des panneaux atteignait 200 cm. Sur un tel format, il est est essentiel de positionner correctement les points d’ancrage et de tenir compte des variations dimensionnelles au niveau des joints. Tout est dans la préparation du chantier : c’est la meilleure façon d’éviter les problèmes et les pertes de temps. C’est pourquoi nous réalisons systématiquement, en amont de la mise en œuvre, des plans de calepinage extrêmement détaillés en CAO ».

Très clairement, la connaissance du produit et du matériau constitue un avantage de taille. Bernd Schmidt apprécie par conséquent à leur juste valeur les formations Trespa : « Je me souviens encore parfaitement d’une présentation des produits Trespa à laquelle j’ai participé il y a bien des années. Elle était exemplaire. Le service client en ligne est lui aussi très efficace. Nous avions prévu de participer à une formation fin mars, mais elle a été annulée en raison de la Covid-19. Ce n’est que partie remise, parce que pour nous, le professionnalisme passe par la connaissance du produit et des bonnes pratiques ».

« La Mercedes des panneaux de façade »

« Même si les alternatives ne manquent pas, nous utilisons presque exclusivement des produits Trespa®. Sans compter que, dans 99 % des cas, l’architecte a déjà prescrit le produit en amont ! Le choix des coloris et des décors disponibles suffirait à lui seul à justifier cette décision, et les nouvelles finitions méritent une mention particulière. Lumen, notamment, est une variante très séduisante. Nous ne l’avons pas encore utilisée, mais cela ne saurait tarder. À l’évidence, Meteon® Lumen est un produit qui va plaire énormément aux architectes ». Bernd Schmidt conclut : « il y a aussi une raison toute simple pour laquelle nous privilégions les produits Trespa : leur fiabilité à tous points de vue. Trespa® Meteon® est la Mercedes des panneaux de façade, il n’y a aucun doute sur la question ! »

 

GERELATEERDE DOSSIERS