Doorzoek volledige site
19 oktober 2020

La Gare Maritime est terminée !

Illustratie | Filip Dujardin
Illustratie | Filip Dujardin
Illustratie | Filip Dujardin
Illustratie | Filip Dujardin
Illustratie | Filip Dujardin
Illustratie | Filip Dujardin
Illustratie | Filip Dujardin
Illustratie | Filip Dujardin
Illustratie | Filip Dujardin
Illustratie | Filip Dujardin
Illustratie | Sarah Blee
Illustratie | Sarah Blee
Illustratie | Filip Dujardin
Illustratie | Tim Fisher

Sur le site de Tour & Taxis à Bruxelles, la Gare Maritime est à présent terminée. A la demande du pormoteur Extensa, ce nouveau quartier couvert avec un programme mixte d’espaces de travail, de shopping et de loisirs, a été conçu par le bureau néerlandais Neutelings Riedijk Architecten, en collaboration avec Bureau Bouwtechniek. La Gare Maritime, par le passé plus grande gare de marchandises d'Europe, est devenue une 'ville couverte où il ne pleut jamais' et deviendra rapidement un lieu inspirant pour diverses entreprises, qu'elles soient jeunes ou expérimentées. Bel exemple de circularité et de développement durable, la Gare Maritime est actuellement le plus grand projet de construction en CLT en Europe.

 

La Gare Maritime date du début du XXe siècle et mesure 140 m de large sur 280 m de long. Sous les sept toits d'acier - trois grands et quatre petits - connectés entre eux, l'ensemble du bâtiment est désormais accessible au public. Neutelings Riedijk Architecten a installé douze pavillons en bois sous les 'nefs' latérales de la toiture existante, qui abritent ensemble le nouveau programme de plus de 45 000 m². Entre les pavillons, on trouve une structure de boulevards, de rues, de parcs et de places, comme si l'on évoluait dans une vraie ville.

Une inspiration espagnole

Le climat du grand espace central, destiné à des événements publics, évoluera au fil des saisons. Inspiré des Ramblas de Barcelone, un boulevard piétonnier vert a été créé de part et d'autre de cet espace événementiel. Les boulevards sont si larges (16 m) que des jardins intérieurs spacieux pourraient également être réalisés avec de nombreux arbres. L'aménagement de l'espace public et de la verdure est assuré par les architectes paysagistes d'OMGEVING. Ils ont conçu au total dix jardins autour de quatre thèmes récurrents : jardin boisé, jardin fleuri, jardin gazonné et jardin des parfums. Les plantes sont adaptées aux conditions de culture spécifiques, ici comparables à un climat méditerranéen. Le plasticien bruxellois Henri Jacobs a conçu huit mosaïques différentes pour les places.

CLT et circularité

En collaboration avec Ney & Partners et Bureau Bouwtechniek, la construction des nouveaux volumes a été réalisée en bois, spécifiquement en Cross Laminated Timber (CLT) avec une finition de façade en chêne (FSC). Cela se traduit par une réduction considérable de la quantité de ciment et évite ainsi l'émission de 3 500 tonnes de CO2. En béton, le bâtiment aurait été cinq fois plus lourd... Le choix du bois a également eu un effet favorable sur le processus de construction : grâce à la préfabrication et à la méthode de finition à sec, le temps de construction a été considérablement plus court qu'avec un processus traditionnel. Au cours du développement,on a également fait attention à la circularité de la construction, notamment via l'utilisation de connexions démontables et d'éléments de construction modulaires.

Energie solaire et géothermique

La Gare Maritime est totalement neutre en énergie et n'utilise pas d'énergie fossile. Les façades en verre de la rue Picard sont équipées de cellules photovoltaïques et une surface totale de 17 000 m² de panneaux solaires a été installée sur les toits les plus hauts. Des mesures de durabilité de grande envergure ont été mises en œuvre à tous les niveaux - construction, installation, utilisation circulaire des matériaux, verdurisation, santé - telles que l'utilisation de pompes à chaleur géothermiques comme seule source de chauffage et la réutilisation des eaux de pluie pour alimenter les jardins en eau. Les techniques ont été prises en charge par boydens engineering.

Une restauration durable

Dans sa première phase, le bâtiment historique a été soigneusement restauré par Jan de Moffarts Architecten, Bureau Bouwtechniek, Ney & Partners et Boydens. La structure portante, composée de poutres treillis rivetées et de fermes à trois charnières caractéristiques, a été rénovée durablement et renforcée là où cela s'est avéré nécessaire. L'enveloppe existante a également été renouvelée durablement sur la base d'une analyse comportant différents scénarios afin de répondre aux normes actuelles.

Des pavillons flexibles et un espace de travail sain

La conception de Gare Maritime s'est axée sur la création d'un espace de travail sain avec des lieux de travail légers, ouverts et inspirants. Les pavillons en bois se composent d'un rez-de-chaussée et de deux étages, avec un étage supplémentaire sous le faîte du toit. Les vitrines en chêne du rez-de-chaussée forment également des balcons pour les bureaux du dessus. Les pavillons sont reliés entre eux par quelques escaliers sculpturaux en chêne au-dessus des rues intérieures. Dans un système modulaire, avec des surfaces au sol librement divisibles, diverses fonctions peuvent facilement être intégrées (bureaux, magasins, salles d'expo, zones de production...). Avec douze pavillons distincts, chaque locataire possède sa propre adresse et la Gare Maritime reste un projet à taille humaine tout en contribuant au redéploiement du site de Tour & Taxis.