Doorzoek volledige site
20 oktober 2020 | LIESBETH VERHULST

Deux récompenses pour la passerelle de Tintagel (NEY & Partners)

Illustratie | Jim Holden / English Heritage

La passerelle piétonne de Tintagel Castle, dans les Cornouailles, conçue par NEY & Partners en collaboration avec William Matthews Associates, vient de recevoir une nouvelle récompense en Angleterre. Après le Museum + Heritage Award 2020 attribué fin septembre, la passerelle vient d'obtenir le Structural Steel Design Award 2020. Ce prix renommé reconnaît et souligne un haut niveau de conception structurelle et architecturale atteint dans l'utilisation de l'acier. Il honore les conceptions qui prouvent le potentiel de l'acier en matière d'efficacité, de rentabilité, de durabilité, d'esthétique et d'innovation.

 

Les commentaires du jury sur le pont de Tintagel révèlent une grande appréciation des compétences de NEY & Partners : « Une structure très habile et intemporelle : audacieuse dans son concept mais modeste et sympathique à son contexte historique et naturel. Chaque élément en acier a été dessiné avec soin pour assurer son processus de fabrication, sa construction et sa durabilité, ce qui apporte une valeur ajoutée à l’esthétique gracieuse. Le projet est un triomphe : c’est un hommage à la vision d’English Heritage et à toute l’équipe qui a principalement fait appel aux entreprises de construction locales, soutenues par des spécialistes de la construction alpine. »

Tintagel Castle est un fort moyenâgeux situé dans les Cornouailles. Le 11 août 2019, on a inauguré une passerelle piétonne de 67 m et de 47,5 tonnes qui le relie à nouveau au village voisin. English Heritage, le gardien des monuments et sites, avait organisé un concours international pour concevoir une passerelle au sommet de la falaise. La liaison terrestre d’origine, disparue lors d’érosion et d’effondrements, peut ainsi être recréée grâce à cette nouvelle structure. 

« Le concept est basé sur le principe de recréer le lien qui existait autrefois et franchissait le vide », explique-t-on chez NEY & Partners. « Au lieu d’introduire un troisième élément portant d’un côté à l’autre, nous avons proposé de placer deux porte-à-faux indépendants qui se rejoignent au milieu sans se toucher, ou presque... Le nouveau pont permet d'améliorer l'expérience vécue par les visiteurs, autorisant plus de gens à découvrir le site et vise à en faciliter sa compréhension. L’accès principal se fait par la porte intérieure et offre des vues spectaculaires. »

La passerelle, 28 m plus haute que l’actuel passage, d’une portée de 68,5 m et d’environ 2,4 m de large, permet aux piétons de circuler dans les deux sens. L’expérience de la traversée offre aux visiteurs des vues imprenables sur le littoral et le site environnant. La passerelle crée également une route directe vers l’île, reliant le château à son entrée originelle. 

La structure, haute de 4,50 m là où elle jaillit de la roche, atteint une épaisseur de 17 cm à mi-travée, avec un joint ouvert entre les deux parties. La structure principale est en acier peint. Les balustrades sont en acier inoxydable Duplex électropoli et le platelage est réalisé avec des ardoises posées sur chant, extraites d’une carrière locale.