Doorzoek volledige site
05 november 2020 | MICHEL CHARLIER

Deschacht réalise le premier bassin d’orage wallon en BIM/Revit

Illustratie | Deschacht
Illustratie | Deschacht
Illustratie | Deschacht

Pour New Mecco, l’entreprise générale Maurice Wanty est occupée à finaliser un giratoire et un centre commercial le long de la N5 à Gosselies. La réalisation d’un bassin d’orage, obligatoire, doit permettre de collecter de manière efficace les eaux de toiture et les eaux de pluie du site. Wanty a fait appel à Deschacht pour la réalisation de ce bassin d’orage de 855 m³, constitué d’une combinaison de casiers alvéolaires Variobox et Controlbox. Une réalisation moderne et efficace qui peut, de plus, se targuer d’être le premier bassin d’orage réalisé en BIM/Revit en Wallonie !

 

« Toutes les eaux de toiture et de voirie du site sont récoltées par un système traditionnel de collecteurs, d’avaloirs et de chambres de visite », explique Dimitri Steilen, chef de projet chez Deschacht. Le volume du bassin d’orage a été calculé sur base des précipitations extrêmes recensées ces 20 dernières années dans la région. « En cas de gros orage », précise Dimitri Steilen, « cela permet de temporiser toutes les eaux et d’assurer en parallèle un petit débit continu vidant le bassin. Ce débit, qui répond aux normes imposées par la commune, ne sature donc pas le réseau. Le bassin est également pourvu d’un système de trop plein pour éviter que le site soit inondé en cas de forte pluie persistante. »

L’entreprise Wanty a donc fait appel à l’expertise de Deschacht pour ce bassin de rétention. « C’est loin d’être notre première collaboration », explique Sébastien Abrassart, gestionnaire de chantiers pour le Groupe Wanty. « Ici, l’offre de Deschacht répondait au mieux à notre demande. »

Des casiers alvéolaires étanches

Le bassin d’orage est constitué d’une combinaison de casiers alvéolaires Variobox et Controlbox, certifiés BENOR. Les Variobox peuvent être connectés et raccordés sur tous leurs côtés et conviennent particulièrement à des projets de type ‘grand centre commercial avec parking’. Les Controlbox facilitent quant à eux l’accessibilité en vue de l’inspection et de l’entretien. Dimitri Steilen : « Il s’agit d’un système SAUL (Structure Alvéolaire Ultra Légère) en polypropylène. Les casiers sont des cubes de 60 cm d’arête. Un cube est composé à 95% de vide, l’idée étant de pouvoir stocker un maximum d’eau dans le bassin. Pour l’étanchéité, en plus de placer un géotextile, on a recouvert le tout d’une membrane étanche en PVC, soudée par un spécialiste, la société Stassen. Les coins sont renforcés et l’ensemble est refermé, un peu comme un emballage cadeau 100% étanche », précise Dimitri Steilen.

Les avantages des casiers

Les avantages d’un bassin en casiers alvéolaires sont nombreux : grande capacité d’absorption et d’écoulement (avec capacité de retenue de 95%), modularité et flexibilité en fonction des contraintes du chantier (différentes hauteurs, raccordement horizontal et vertical). Dimitri Steilen : « Ces casiers se caractérisent également par une résistance exceptionnelle aux charges. En cas de trafic lourd, comme ce sera le cas ici, ils peuvent être recouverts de 80 cm de remblaiement, sans dalle de répartition, et résister à une charge de 60 tonnes. » Dernier avantage mis en avant par le chef de projet : « bien souvent, la profondeur pour installer un bassin d’orage est très limitée et les casiers alvéolaires sont parfaits dans ce cas. A Gosselies, le bassin ne mesure qu’ 1,20 m de haut. »

Premier bassin en BIM/Revit en Wallonie 

Le bassin d’orage spécifique de Gosselies est le premier à avoir été conçu de manière numérique. Depuis deux ans, et l’engagement d’un BIM Manager, Deschacht s’est lancée de manière proactive dans la réalisation en BIM. Des modèles de bassin d’orage ont été créés dans une bibliothèque numérique. Dimitri Steilen : « Nous dessinons donc les bassins d’orage directement en 3D sur le logiciel Revit. Le principal avantage est que cela nous permet de sortir immédiatement le plan de pose avec tous les plans d’étage, les coupes et les élévations. Nous pouvons donner également un plan clair et précis au poseur, ce qui n’était pas toujours le cas auparavant. Et en interne, une fois que le bassin est modélisé en 3D, il suffit de cliquer sur un bouton pour réaliser l’offre de prix sur base de toutes les pièces nécessaires à sa construction. Si une modification s’avère nécessaire par la suite, de dimension par exemple, quelques clics suffisent pour changer l’ensemble. » Les réseaux d’égouttage sont également modélisés de cette manière, ce qui fait de Deschacht un pionnier en matière de conception BIM dans ce domaine.

 

GERELATEERDE DOSSIERS