Doorzoek volledige site
29 maart 2021 | MICHEL CHARLIER

Lauréats et nominés des Belgian Timber Construction Awards 2020

Premier prix national d’architecture en bois, les Belgian Timber Construction Awards mettent en lumière la construction en bois et créent une vitrine belge de l’architecture de qualité en bois. L’édition 2020 de ce concours organisé par Hout Info Bois a remporté un vif succès puisque plus de 100 projets ont été présentés, répartis de manière relativement uniforme entre chacune des 5 catégories. Un engouement qui, pour les organisateurs, « souligne l'indispensable place du bois dans le paysage de la construction. » Les lauréats ont été récompensés ce jeudi 26 mars.

 

Les prix récompensent les (bureaux d’)architectes, s’étant démarqués au cours des 4 dernières années pour leurs bâtiments en bois. 5 catégories étaient proposées.

Bâtiment résidentiel (maison unifamiliale)

Le projet lauréat :

‘G12O3’ : à Gentbrugge, intégration d’une habitation dans un atelier de tailleur de pierres sous la forme d’un volume en bois dans un hall en béton avec une structure en acier à double niveau. Le projet a été conçu par les architectes de GAFPA Bureau voor Architectuur en Stedenbouw bvba en collaboration avec l’ingénieur Arthur De Roover. Le jury met ici en avant « une grande clarté dans l’usage du bois, une limpidité, une sorte de luminosité qui imprègne tout le projet. »

Les deux (autres) projets nominés :

Une maison le long de la Lys dont la conception a été imaginée par le bureau Perneel Osten Architecten BV en collaboration avec Corneel Cannaerts.

A Molenbeek, transformation d’un ancien entrepôt à la structure en béton sur 3 niveaux, en une 3 logements avec atelier partagé.. Une conception du bureau AgwA Architectes.

Bâtiment multi résidentiel

Le projet lauréat :

‘MUG-CASAVIVA’ : à Bruxelles, une éco-rénovation a permis de transformer un ancien bâtiment de bureaux en un immeuble de 12 logements sociaux avec, au rez-de-chaussée, un centre d’accueil et d’accompagnement. Un exemple réussi d’habitat groupé et intergénérationnel. Un projet conçu par le Collectif d’architectes La Verte Voie (Cristian Crisan & Gaël Cernocky). Le jury a voulu récompenser l’utilisation du bois « à la fois comme un vecteur, mis en œuvre dans une sorte de lecture des espaces, mais également comme un fil rouge nous menant jusqu’au toit où l’on trouve un lieu d’utilisation collective. »

Les deux (autres) projets nominés :

A Namur, ‘Rue de l’Inquiétude’, la construction d’un immeuble de 10 logements en CLT sur 6 niveaux, bâtiment conçu par le bureau SPECIMEN Architects.

A Molenbeek, le projet ‘Perle’, un immeuble de 17 logements sociaux avec espace communautaire imaginé par le bureau DXA ARCHI.

Bâtiment non résidentiel

Le projet lauréat :

Faut-il encore la présenter, cette Gare Maritime bruxelloise, sur le site de Tour & Taxis conçue par le bureau Neutelings Riedijk Architects en collaboration avec les bureaux JDMA et Bureau Bouwtechniek ? Une ville couverte, où une douzaine de pavillons ont été intégrés. Des pavillons majoritairement construits en bois, un matériau également utilisé pour la structure portante et les façades. Pour le jury, « il était difficile de ne pas retenir le projet de la Gare Maritime tant ce projet est emblématique dans son iconographie, dans son ampleur, dans sa relation avec le patrimoine - l’expression du bois dans la charpente est extrêmement riche et précise - mais également dans une démarche complète depuis le plus petit détail – la finition du mobilier – jusque la construction des escaliers et des volumes. C’est une véritable prouesse car les architectes ont mis ici en évidence l’utilisation d’un bois indigène dans sa forme la plus pure. »

Les deux (autres) projets nominés :

A Courtrai, ‘Met Zonder Jas’, un projet situé dans le domaine De Warande à Courtrai, composé de réfectoires, de dortoirs et de salles polyvalentes en bordure de forêt. Une conception des bureaux aRCHITEC en Dertien12.

A Liège, la Passerelle Vivegnis reliant deux quartiers en franchissant le chemin de fer, dans laquelle le bois est utilisé dans l’élément d’ascension, entre un socle en béton et une passerelle proprement dite en acier. Une réalisation de Maximilien Cornet et de l’Atelier d’Architecture Alain Richard.

Extension (tout type de bâtiment)

Le projet lauréat :

‘ALEX’, un pavillon d’hôtes pas comme les autres, inspiré par le monde du cinéma, qui prend la forme d’une véritable grotte en bois. Une idée originale de l’Atelier Vens Vanbelle qui a véritablement séduit le jury, pour qui « ce projet est paradoxal tellement l’usage du bois est étrange. Il est utilisé dans la masse, découpé et mis en forme de manière originale. C’est un projet qui a retenu notre attention non seulement par sa forme et son originalité, mais également pour l’ensemble de son processus : un dispositif de préfabrication en atelier qui a permis de réaliser une analyse très précise sur le parcours du bois et l’économie circulaire qui allait entourer l’ensemble de l’opération. »

Les deux (autres) projets nominés :

‘Snoepwinkel’ à Gand, l’extension par le bureau Dial Architects du centre culturel De Vooruit visant à remplacer une maison mitoyenne historique dans une zone protégée.

‘Hof ten Broeck’ à Afsnee (Gand), la réaffectation et l’extension d’un clos résidentiel au sein d’un paysage rural protégé, par le bureau NERO architectuur en stedenbouw.

Surélévation (tout type de bâtiment)

Le projet lauréat :

‘Jaspar’, la surélévation d’un étage d’une maison située dans la commune bruxelloise de Saint-Gilles imaginée par l’architecte Guillaume Sokal. Un projet qui, pour le jury, « est particulièrement emblématique parce que il s’agit d’une surélévation d’un bâtiment de 6 étages proposant une résille en bois indigène extrêmement intéressante dans sa manière de configurer les lieux et d’apporter la lumière à l’intérieur du bâtiment. »

Les deux (autres) projets nominés :

Rijkswachtkazerne à Deurne (Anvers) : la rénovation et la réaffectation de l’ancienne caserne de gendarmerie en projet d’habitat groupé contenant 4 maisons, par le bureau Polygoon Architectuur, en collaboration avec Jouri De Pelecijn

A Bruxelles, la surélévation, conçue par l’Atelier tom vanhee, d’une maison via la transformation d’un grenier inutilisé en un duplex penthouse passif.  

 

Retrouvez les présentations plus détaillées de tous ces projets, en vidéo, sur http://www.timberawards.be/#presentation

 

 

GERELATEERDE DOSSIERS

GERELATEERDE ARTIKELS