Doorzoek volledige site
28 april 2021

A Jambes, la caserne du Génie fera place à 445 logements de standing

Illustratie | Thomas & Piron

La caserne du Génie à Jambes, aussi connue sous l'appellation de quartier militaire de Wispelaere, a été vendue par la Défense à Thomas & Piron, qui a remporté les enchères en payant plus du double de la mise à prix, qui était fixée à 11,5 millions d'euros. Les architectes qui transformeront ces 9 hectares idéalement situés en bord de Meuse en un nouveau quartier de ville sont Urban Platform et BAEB. Un gigantesque projet de reconversion dûment balisé par la Ville de Namur.

 

Le site, qui longe le Boulevard de la Meuse à Jambes, est idéalement situé à 2 kilomètres du centre-ville de Namur et de la gare de Jambes, mais surtout à quelques mètres de la Meuse et de l’Île Vas-t'y-Frotte. « Il s’agit du dernier terrain constructible d’une telle ampleur aussi bien situé sur le territoire de la Ville de Namur. A cela s’ajoute le fait qu’il soit idéalement orienté avec une vue Ouest sur la Meuse, qu’il ait aussi vue sur la Citadelle et qu’il permette un accès direct au centre-ville de Namur via le RAVeL en bord de Meuse, à tous les commerces de proximité et à la gare de Jambes en moins de 5 minutes en vélo. Ce caractère exceptionnel explique la concurrence féroce lors de la séance de surenchère. Nous sommes ravis de cette acquisition qui renforce notre présence en Région Wallonne et singulièrement sur les terres de notre siège social de Namur, capitale dynamique de la Wallonie !», explique Aubry LEFEBVRE, administrateur-délégué de Thomas & Piron Bâtiment.

 

50 logements à l’hectare

Sur un terrain de près de 9 hectares, l’ensemble sera composé d’un espace vert conséquent, d’appartements, de maisons ainsi que quelques commerces en entrée de site, pour un total de 445 unités. Les habitants du projet pourront bénéficier d’un véritable écrin de verdure puisqu’en plus de l’espace vert conséquent qui y sera implanté, le vaste terrain engazonné situé au nord du projet appartenant à la SWDE ne sera a priori pas construit davantage. Le projet prévoit de placer la majorité des parkings en sous-sols afin de laisser la part belle à l’espace vert.

Au niveau du patrimoine, le promoteur-constructeur envisage de conserver la partie centrale de la façade avant pour en faire le porche d’entrée du projet.  Il aménagera, comme souhaité par la ville, le « Parade Ground » - l’endroit où les militaires défilaient – pour en faire une place publique minéralisée, structurante et accessible à l’ensemble du nouveau quartier, des riverains et de tous les Namurois.

Les futurs clients devront néanmoins se montrer patients puisque Thomas & Piron Bâtiment devra, dans un premier temps, lancer une procédure de changement d’affectation pour ensuite introduire une demande de permis d’urbanisme. Ces deux procédures devraient prendre 3 à 5 ans.