Doorzoek volledige site
04 mei 2021 | LIESBETH VERHULST

BBA 3-2-1 Façade : WOODFACE (guerrilla office architects)

Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart

Conçue par guerrilla office architects, WOODFACE, une étonnante maison mitoyenne située en face du Jardin botanique de Louvain, a été nominée dans la catégorie 3-2-1 Façade des Belgian Building Awards 2021. La façade en bois de la maison joue un jeu d'ouverture et de fermeture, de couleurs et de textures, de vues intérieures et extérieures.

 

WOODFACE est née de la demande d'un couple de retraités qui souhaitait transformer une maison mitoyenne existante d'à peine 3,5 mètres de large et dotée d'un jardin situé un niveau plus haut que le rez-de-chaussée en leur "dernière maison". L'arrière de l’habitation offre une vue sur le magnifique jardin botanique de Louvain, un atout que guerrilla office architects a exploité au maximum dans la conception.

 

Espace ouvert

La maison a été entièrement décloisonnée pour créer un espace ouvert avec une vue sur la colline du Jardin botanique. L’habitation a recours à différentes ‘marches’ pour atteindre la hauteur du patio et déboucher finalement sur le jardin. Le plafond en bois de l’espace traversant forme un double pli asymétrique vers le jardin. La vue est ainsi dirigée vers le haut, donnant aux résidents un sentiment d'ouverture, le Jardin botanique et leur propre jardin formant pour ainsi dire un seul et même espace ouvert. Ressemblant à une coque de navire inversée, le plafond en bois procure un sentiment de sécurité.  

 

Façade ludique

La façade joue un jeu d'ouverture et de fermeture et forme, en quelque sorte, un "judas" côté rue. La façade a été réalisée avec trois types de bois de couleur gris-noir avec quelques éléments blancs : la porte d'entrée coulissante, le judas avec une moulure, la petite fenêtre. La combinaison de trois textures de bois crée une façade subtile offrant une lecture différente différemment de loin ou de près.

Le contact avec la rue est fortement encouragé par l'ouverture maximale de la façade. Le vitrage vert et les différences croissantes de niveau réduisent la vue et reflètent en même temps le Jardin botanique. La façade se nourrit presque littéralement du Jardin botanique et se niche contre son grand voisin, un bâtiment patrimonial de Joris Helleput, formant un duo de jumeaux sympathiques : le grand frère de briques rouges et le "petit poucet" gris et noir.

Avec ses matériaux, ses fenêtres spéciales et son articulation, cette façade simple tente d'être un filtre complexe entre la rue et la maison. La façade n'est pas un barrage, fermant la maison ou supprimant la rue. C'est un rideau précis qui joue un jeu entre ouverture-fermeture, couleurs, textures, vues vers l'intérieur/extérieur.

 

Incidence de la lumière

Malgré la largeur très limitée de 3,5 mètres, la maison semble très spacieuse. La chambre dispose de deux fenêtres spéciales : la "fenêtre Vermeer" et la "fenêtre Cyclope".  La fenêtre Vermeer est un clin d'œil aux tableaux de Johannes Vermeer, où la lumière dans le coin de la pièce tombe du haut sur le mur parallèle au peintre. La fenêtre Cyclope forme un œil globuleux qui se tourne vers les grands arbres du Jardin botanique. Vous pouvez vous y installer comme dans un petit nid à l'intérieur de la maison, flottant à 5 mètres au-dessus de la rue et avec la cime des arbres presque à portée de main.

 

3-2-1 Façade

Le prix 3-2-1 Façade est dédié aux maisons mitoyennes (à une, deux ou trois façades) livrées en 2019 ou plus tard. Dans cette catégorie, les membres du jury ont sélectionné des projets qui, d’une manière innovante, réussissent à proposer une qualité de vie maximale, avec une attention particulière portée à la lumière naturelle et au respect de la vie privée, malgré des dimensions réduites et un nombre de façades limité. L’évaluation a tenu compte aussi bien de l’extérieur et que de l’intérieur du bâtiment. Le lauréat dans cette catégorie sera connu le 25 mai.