Doorzoek volledige site
02 juni 2021 | MICHEL CHARLIER

Autoportrait : Charly Wittock (AWAA)

Illustratie | Marta Salas Porras
Cameleon Illustratie | Serge Brison
Cameleon Illustratie | Serge Brison
Cameleon Illustratie | Serge Brison
Cameleon Illustratie | Serge Brison
Duvel Moortgat Illustratie | Serge Brison
Duvel Moortgat Illustratie | Serge Brison
Duvel Moortgat Illustratie | Serge Brison
Duvel Moortgat Illustratie | Serge Brison
Duvel Moortgat Illustratie | Serge Brison

Le bureau AWAA for cwarchitects sprl est nominé dans la catégorie Utility Building des Belgian Building awards 2021 pour l’étonnant chai de Bousval. Nous avons demandé à Charly Wittock, fondateur du bureau AWAA, de nous en dire un peu plus sur lui et sur le regard qu’il porte sur son métier et son expérience d’architecte.

 

Votre vision de l’architecture

Parmi les projets que vous avez réalisés, quels sont ceux qui vous procurent le plus de fierté, et pourquoi ?

Le projet Caméléon et les divers projets sur le site de la Brasserie Duvel Moortgat. 

Pour le premier, notre mission était de créer un bâtiment exemplaire du point de vue écologique et énergétique. Concevoir le premier bâtiment commercial de plus de 17 000 m² sans air conditionné était l’un des nombreux défis. Pour ce faire, nous avons suivi des formations, nous nous sommes entourés des plus grands experts et le projet s’est construit en nous remettant perpétuellement en question, nous en tant qu’architectes et notre client en tant qu’utilisateur. Toutes les ‘règles de base commerciales’ ont été remises en question.   

Nous travaillons pour la Brasserie Duvel Moortgat depuis plus de 20 ans. C’est enivrant de pouvoir s’occuper d’un site aussi vaste que celui de leur centre de production à Puurs. Nous avons commencé avec leurs Headquarters pour ensuite développer une nouvelle salle de brassage, dessiner des bâtiments techniques pour les cuves de fermentation, convertir l’ancienne salle de brassage en bureaux, concevoir un nouveau bâtiment pour abriter les laboratoires et une unité de production expérimentale pour développer des nouvelles bières, etc…  Les échanges avec Michel et Philippe Moortgat ont toujours été challengeant. On apprend à se remettre en question à chaque fois et découvrir de nouveaux procédés tout en essayant de maintenir un fil rouge pour une continuité architectural sur un site si vaste et éclectique.

Pour quel projet en cours ou en préparation avez-vous des attentes élevées ?

Nous développons un projet pour l’extension du foyer du théâtre au Château de Chimay, un château chargé d’histoire. On vient contribuer à cette histoire en rajoutant une pierre qui, je l’espère, marquera notre époque dans l’histoire de ce château et de ses nombreux occupants.

Quel projet d’un autre architecte belge est selon vous une belle réussite ?

La Galerie Hufkens par Paul Robbrecht.

Quels architectes étrangers sont pour vous une grande source d’inspiration ? 

SANAA, Terunobu Fujimori, Sou Fujimoto, Junya Ishigami et Lina Bo Bardi.

Quels projets récents construits à l’étranger considérez-vous comme particulièrement réussis ?   

Le Rolex Learning Center à Lausanne, La Roof House à Shiga (Japon), L’Arbre blanc à Montpellier et le Vijversbrug Visitor Center à Tietjerk (Pays-Bas).

Quel jeune architecte belge vous impressionne le plus pour le moment ?

BAU CLUB

Quels aspects du métier d’architecte trouvez-vous passionnants ? Inciteriez-vous les enfants d’aujourd’hui à suivre cette voie ?

L’échange avec les maîtres d’ouvrage, la construction d’un projet commun pour le bien-être de tous.  J’inciterais tous les enfants du monde à suivre leur voie, leur passion.  Ecouter leur cœur, leur ressenti et foncer… Il n’y a pas un bon métier. On vit son métier et la vie est bien trop courte pour ne pas le vivre à fond.

Quelles rencontres furent décisives pour votre épanouissement en tant qu’architecte ?  

Sergio Lerda-Olberg pour son enseignement de la mathématique selon la couleur et le recyclage, Martin Shubik (Prof. Émérite en Mathematical Institutional Economics à l’Université de Yale) pour sa clairvoyance sur le processus d’innovation et son amour de la bonne nourriture, et Oscar Niemeyer pour sa passion pour la volupté féminine.

Vous reconnaissez-vous encore dans le jeune étudiant ambitieux que vous avez été ? Rêve et réalité se sont-ils rejoints ? 

La vie est parsemée d’obstacles, les surmonter nous fait avancer. Après chaque ascension, il y a la descente, surfer la vague est enivrant, c’est le moteur de l’ambition… Le rêve ne peut devenir la réalité. Quand il le devient, ce n’est plus un rêve. 

 

Un peu de tout

Quel autre métier auriez-vous voulu exercer ?  Cuisinier

Où avez-vous suivi votre formation en architecture ?  University of Hawaii – Berkeley University – California College of Arts & Crafts – Yale University

Chez qui avez-vous été stagiaire ?  WILLIAM STOUT ARCHITECT

Quel était le titre de votre travail de fin d’études ? Et de quoi parlait-il ?  ‘Architects can build a network but can the network build?’ : en 1996, les technologies de réseau apparaissaient dans nos vies à travers le secteur bancaire, l’industrie de l’aviation, l’armée américaine, etc… La thèse avait pour but de comprendre comment l’architecture influence le développement de ces technologies et comment celles-ci influencent la manière dont les architectes construisent…

Votre livre d’architecture favori : What Will Be Has Always Been – The Words of Louis I. Kahn

Votre livre favori (hors architecture) :  Chroniques de l’oiseau à ressort de Haruki Murakami

Votre film préféré : In My Room de Mati Diop

Votre programme tv préféré :  Je ne regarde pas la TV.

Votre musique favorite :  Danza Dell’Aqua de Tony Esposito

Que faites-vous volontiers dans vos temps libres (si vous en avez) ? : Je cuisine.

La ville belge que vous préférez :  Anvers pour ses restaurants, ses musées, son architecture, ses magasins …

La ville européenne que vous préférez :  Rome. Outre ses monuments incroyables, on y découvre une ville de disjonctés. Leur phobie pour la conservation transforme les Romains en progressistes, contestataires et réformistes.

Dans quel pays auriez-vous voulu naître et grandir ? Je suis né à Rome, j’ai grandi à Bruxelles et étudié aux Etats Unis.  Je le referais…

Etes–vous sportif, actif ou passif ? Si oui, quel sport ?  Je me déplace à vélo...

Votre site d’architecture favori : l’instagram de Studio magGA

D’autres sites web que vous appréciez particulièrement : www.mubi.com, qui offre une sélection de films hors du commun, une source quotidienne d’inspiration.