Doorzoek volledige site
11 januari 2022

A Ostende, Schréder customise son luminaire SHUFFLE pour créer une œuvre d’art sobre et élégante

Illustratie | Schréder
Illustratie | Schréder
Illustratie | Schréder
Illustratie | Schréder

Pour magnifier l'esplanade de la piscine Brigitte Becue d’Ostende, Schréder a customisé son luminaire SHUFFLE afin de créer une œuvre d’art sobre et élégante qui offre un nouveau repère iconique dans cette ville moderne et dynamique. Une ville qui possède également une identité forte grâce à la volonté de ses responsables d’apporter une attention particulière à l’aménagement du territoire et de l’espace public, en proposant notamment une diversité d’expériences à ses habitants et visiteurs.

 

A Ostende, l’art ne se limite pas aux musées : les responsables ont voulu l’intégrer dans l’espace public, comme par exemple avec le ‘Crystal Ship’ (Street Art où des artistes belges et internationaux de renom ont peint de gigantesques fresques à travers la ville). Pour les responsables, l’art dans la ville amène le débat, il apporte une cohésion sociale et invite tant les touristes que les habitants à découvrir la ville autrement et aussi à y découvrir des quartiers qu’ils n’auraient peut-être jamais visités. 

Une nouvelle piscine, un nouvel éclairage extérieur

En 2021, la ville inaugure une toute nouvelle piscine communale. Devant l’entrée de celle-ci, les autorités ont aménagé une esplanade. Pour l’éclairage de cet espace public, la ville a fait appel à l'Atelier Jéol, un bureau français renommé dans le domaine de la conception de la lumière. Les autorités souhaitaient un projet d’éclairage qui n’encombre pas l’esplanade et qui soit sobre, tout en lui apporte une véritable identité. 

La première idée du concepteur lumière, Guillaume Jéol, était d’intégrer discrètement l’éclairage dans le bâtiment de la piscine et les bancs afin de ne pas entraver la vue sur l’architecture du bâtiment. Cette option n’étant pas envisageable du point d’un vue technique, il a décidé de prendre le contre-pied et de proposer à la ville une création originale, avec comme objectifs d'attirer le regard des passants, de créer un nouveau repère artistique dans la ville et de s’intégrer dans cet environnement sobre et élégant.

Du mouvement et du dynamisme comme fil rouge 

Pour cette réalisation, Guillaume Jéol a trouvé son inspiration dans les valeurs de la ville et son environnement. En effet, comme toute ville côtière, l’eau et le vent sont des éléments incontournables de l’environnement, qui inspirent le mouvement. Un mouvement qui se traduit également dans le dynamisme de la ville créé par les responsables de celle-ci. A contrario, l’eau d’une piscine est statique et ne devient en mouvement que lorsqu’on plonge ou lorsqu’on évolue dans l’eau. Le plongeon est un mouvement de compression puis de détente. C’est cette image qui a été symboliquement recherchée dans ce projet.

Les concepteurs ont imaginé deux fois cinq colonnes lumineuses avec un dégradé de tailles, de la plus petite à la plus grande ou inversement, suivant l’angle de vue. « Au départ, je souhaitais garder cette esplanade aussi vide que possible et permettre de renforcer la pureté de la perspective sur la façade en briques blanches de la piscine », explique Guillaume Jéol. « Mais cela n’a finalement pas été possible… Alors, au vu de son environnement, il n’y avait pas beaucoup de choix : puisque du mobilier d’éclairage devait être installé dans l’espace, autant essayer d’imaginer quelque chose de plus artistique ! Le plus difficile dans ce cas est de rester assez sobre pour ne pas tomber dans le kitsch et d’essayer de garder le lien avec le sujet, même s’il est symbolique et quelque fois ténu. L’imagination de l’observateur doit faire le reste ! »

Pour pouvoir concrétiser cette vision artistique, l’Atelier Jéol cherchait un luminaire en forme de colonne avec une tête lumineuse et qui pourrait avoir des tailles différentes : le SHUFFLE répondait donc à ces critères. Les concepteurs devaient ensuite s’assurer qu’il serait techniquement possible d’avoir des inclinaisons différentes pour chaque SHUFFLE. 

Réinterpréter un luminaire pour répondre aux besoins spécifiques 

Le projet a été pris en charge par le département Schréder STUDIO, qui a réalisé les études techniques afin de pouvoir produire des luminaires SHUFFLE avec les inclinaisons souhaitées par le client. 

Au-delà de la forme des luminaires, l’implantation de ceux-ci a également été minutieusement réfléchie. En s’inspirant du mouvement des vagues, 5 luminaires ont été installés en quart de cercle vers la gauche et les 5 autres en quart de cercle vers la droite, créant cet effet de courbe et contre-courbe des vagues, sur le plan horizontal cette fois-ci. De plus, cette composition offre des perspectives différentes en fonction du point de vue sur les avenues amenant à l’esplanade. 

Le choix des couleurs était également une symbolique très importante. Les concepteurs ont choisi la couleur acier corten pour les poteaux afin de trancher avec le sol et le bâtiment qui sont de couleur claire. Les têtes des 4 premiers SHUFFLE sont de couleur bleue, symbolisant la couleur de l’eau. La teinte chaude de l’acier corten qui attire l’attention s’accorde parfaitement avec la teinte froide bleue et crée un nouveau contraste. La couleur orangée de l’acier corten est aussi un clin d’œil aux sculptures Stranger Rocks de l’artiste Arne Quinze, visibles sur le Zeeheldenplein. 

Pour la ville d’Ostende, l’éclairage de l’espace public représente toujours un défi entre les normes d’éclairage et le ressenti des personnes qui utilisent ces espaces, en leur garantissant confort et sécurité. En choisissant des LED bleus, l’Atelier Jéol était conscient d’être face à un défi photométrique. On a donc opté pour un dégradé de bleu, amenant vers le SHUFFLE le plus haut, équipé quant à lui de LED blanches, assurant ainsi un niveau d’éclairage conforme aux prescriptions. 

L’éclairage comme support à la vision de l’espace public

Pour la ville d’Ostende, les luminaires ainsi que l’éclairage doivent être un soutien à l’espace public et au ressenti qu’ils créent auprès de ses utilisateurs. Ils ne doivent pas être la pièce prépondérante de l’espace public mais un élément qui renforce le bien-être dans cet espace. La réalisation sur l’esplanade de la piscine en est pour eux un parfait exemple. Cette œuvre d’art pleine de symboles apporte, de jour comme de nuit, une touche singulière à cet espace public. Toute en finesse et parfaitement intégrée dans l’environnement, elle crée une ambiance générale harmonieuse où chaque élément à sa place.

« L’éclairage de l’espace public ajoute une ambiance à la perception, pas seulement la nuit mais aussi en plein journée », affirme Karel Vanackere, Directeur Proces et Gestionnaire de projet à la ville d'Ostende. « L’art de trouver cet équilibre entre jour et nuit n’est pas seulement un exercice de conception mais aussi de collaboration avec un esprit ouvert. Sans concepteur maîtrisant cet art et des politiciens et fonctionnaires persistants et courageux, on n’arrive pas à un tel résultat. »

Schréder est particulièrement fier d’avoir réussi ce challenge de transformer une idée créative en une réalisation concrète. La customisation du SHUFFLE a permis de répondre aux attentes du concepteur lumière tant d’un point de vue technique que photométrique et de créer un nouveau repère iconique dans la ville.

 

GERELATEERDE DOSSIERS