Doorzoek volledige site
09 september 2014 | PHILIPPE SELKE

Divercity à Forest, équipements de proximité exemplaires à plusieurs égards (V+/Bouwtechniek)

Brussels Greenbizz, projet mixte logements-bureaux respectueux de l’environnement Illustratie | V+ / Bureau Bouwtechniek
Maison de jeunes Illustratie | V+ / Bureau Bouwtechniek
Implantation Illustratie | V+ / Bureau Bouwtechniek

Le projet “Divercity” englobe, sur une ancienne friche industrielle, un complexe d’équipements d’intérêt public (crèche, centre formation horeca, centre de soins, espace jeunesse) et un vaste parc.

Ce projet est réalisé dans le cadre du contrat de Quartier « Primeurs - Pont de Luttre » dont l’étude de base a souligné le manque d’équipements et l’absence d’espaces verts publics dans cette partie de Forest. C'est le bureau V+, accompagné par Bureau Bouwtechniek, qui a conçu l'ensemble. La fin des travaux est prévue en décembre 2015.

 

Projet exemplaire au niveau culturel, social, architectural et énergétique

Sur un site complexe entre deux voies ferrovaires et sur une zone d’inondation régulière, le projet comble un manque d’équipements et d’espaces verts dans une partie de Forest à la marge de par sa position périphérique vis-à-vis du coeur de la commune et transforme une friche industrielle enclavée en un vaste espace public. Celui-ci s’adresse aux habitants du quartier mais son échelle en fait également un point de repère pour la commune toute entière. Le projet propose un ensemble d’équipements publics complémentaires en termes de programmes, d’usagers et de catégories d’âges et a donné lieu à un processus de participation incluant les acteurs institutionnels, les futurs gestionnaires et la population.

Le bâtiment principal s’organise autour du patio, le coeur creux du bâtiment, fabriqué par l’écartement des trois ailes et refuse tout effet architectural superflu pour se concentrer tout entier sur les relations entre les usagers et le paysage particulier de la parcelle. L’antenne de la Maison des Jeunes suit la même logique cherchant, dans la volumétrie en retrait, à mettre en évidence le Pont de Luttre plutôt qu’à s’affirmer. Le projet combine une architecture contemporaine assumée et des performances énergétiques élevées garantes de sa durabilité à long terme tant du point vue culturel, social et énergétique.

 

Projet durable

Techniquement, les bâtiments répondent au standard passif : une attention particulière est mise sur l’isolation (isolation élevée, pose de toitures vertes, …) et l’étanchéité à l’air mais aussi sur des consommations d’énergie très basses entre autres grâce à un choix particulier d’installations techniques. Les matériaux utilisés ont été sélectionnés sur leurs qualités écologiques et durables suivant la classification ‘Nibe’, les labels de durabilité FSC/PEFC et des labels écologiques spécifiques. Un système de récupération d’eau de pluie est installé, une partie des toitures est réalisée en ‘toiture verte’ et un secteur du parc sert de bassin d’infiltration, de sorte que l’ensemble du projet réduit fortement les surfaces imperméables du site.