Doorzoek volledige site
04 november 2014

Auberge de jeunesse ‘De Ploate’ à Ostende (ABSCIS ARCHITECTEN)

Illustratie | Studio Claerhout
Illustratie | Studio Claerhout
Illustratie | Studio Claerhout
Illustratie | Studio Claerhout
Illustratie | Studio Claerhout
Illustratie | Studio Claerhout

Une auberge de jeunesse se doit aujourd’hui d’être une infrastructure d’accueil tout public : groupes scolaires, familles, visiteurs voyageant seuls, … Ostende avait besoin d’une nouvelle auberge de jeunesse, l’ancienne ne répondant plus aux critères d’accueil des établissements ‘nouvelle génération’.

En collaboration avec le maître d’ouvrage ‘Toerisme Vlaanderen’ et l’entreprise de construction Maes Van Roey dans un partenariat public-privé, les architectes ont ainsi créé un concept d’accueil moderne et confortable, offrant différentes formules d’hébergement.

L’esprit ‘auberge de jeunesse’ reste bien entendu très présent en privilégiant les espaces communs, d’échanges et de rencontres. Ainsi, le rez-de-chaussée est conçu comme un espace ouvert qui abrite le desk, le lobby, la cafétéria mais aussi des salles de cours pour les groupes scolaires. Pour créer aussi une communication avec le quartier, ces fonctions sont fortement ouvertes sur l’espace public grâce au rez-de-chaussée entièrement  vitré qui éclaire également le sous-sol où l’on trouve la cuisine collective et le restaurant, les sanitaires, …

Par contre, les chambres sont plongées dans une ambiance plus calme, isolées de l’effervescence des deux niveaux inférieurs. Cette ambiance plus privative se traduit par une architecture plus fermée, clairement différenciée de celle du rez vitré. Chaque étage apparaît comme une ‘strate’ superposée à l’autre et légèrement décalée vers l’avant ou l’arrière. Ces strates massives sont réalisées en parement de briques rythmé par des fenêtres verticales.

Outre la volumétrie et la façade découpée, d’autres éléments d’architecture animent le bâtiment comme la terrasse à l’angle du bâtiment, les accents de couleurs avec un bardage vert vif.

Le contexte urbanistique dans lequel ce bâtiment d’angle a vu le jour, se caractérise par une grande variabilité entre les bâtiments. Le bâtiment s’aligne à la hiérarchie contextuelle existante et compte cinq étages avec chambres du côté de Langestraat, tandis que seuls deux étages sont construits lorsqu’on s’avance dans la petite rue Sint-Niklaasstraat.

A l’intérieur du bâtiment, des oeuvres de l’artiste Honoré δ’O prennent place à chaque étage, autour du thème du mouvement et du paysage changeant de la mer.

 

Cet article est paru précédemment dans Terre Cuite et Construction.