Doorzoek volledige site
27 november 2014 | PHILIPPE SELKE

Le Concours Construction Acier dévoile ses lauréats 2014

Lauréat "Eléments spécifiques en acier" (catégorie C) : Vlooibergtoren, Close to bone Illustratie | jvdb
Lauréat "Bâtiments non résidentiels" (catégorie A) : Maison communale de Montigny-Le-Tilleul, Bureau d’architecture ‘Vers plus de bien être’/V+ Illustratie | 354 Photographers
Lauréat "Bâtiments résidentiels" (catégorie B) : Atelierwoning AWVP, architectuuratelier 9a Illustratie | Yannick Milpas
Prix spécial du jury : Gradin du théatre L’Emulation, Atelier d’architecture Pierre Hebbelinck Illustratie | J-L Deru (Photo-Daylight)
Lauréat "Génie civil et ouvrages d’art" (catégorie D) : Promenade Smedenpoort Brugge, Ney & Partners Illustratie | Alain Trellu
Lauréat "Projets internationaux" (catégorie E) : Hovenring Eindhoven, IPV Delft Illustratie | ipv Delft creatieve ingenieurs
Lauréat "Bâtiments industriels" (catégorie F) : Deusjevoo C-Mine, a2o-architecten Illustratie | Frank Larousselle

C'est ce 27 novembre qu'ont été dévoilés les lauréats de l'édition 2014 du Concours Construction Acier. Sur les 164 projets participants, 31 avaient été préalablement nominés par le jury. Les prix dans les différentes catégories vont cette année aux bureaux ‘Vers plus de bien être’/V+ , architectuuratelier 9a, Close to Bone, Ney & Partners, IPV Delft et a2o architecten.  L'atelier d'architecture Pierre Hebbelinck reçoit par ailleurs un prix spécial du jury pour les gradins de la salle de l'Emulation à Liège.

6 projets sont lauréats, 1 projet reçoit le prix spécial du jury

La participation était ouverte à toute construction, nouvelle construction ou rénovation construite totalement ou partiellement en acier réalisée sur le sol belge (excepté pour la catégorie E) entre juin 2012 et juin 2014. Le concours constistait en six catégories :

  • catégorie A : Bâtiments non résidentiels
  • catégorie B : Bâtiments résidentiels
  • catégorie C : Eléments spécifiques en acier
  • catégorie D : Génie civil et ouvrages d’art
  • catégorie E : Projets internationaux dont l’architecte, l’ingénieur conseil ou l’entreprise de construction métallique est de nationalité belge
  • catégorie F : Bâtiments industriels

Cette année, le jury était composé de la façon suivante :

  • De heer Michiel Cohen, Directeur - Hoofd Architect, Michiel Cohen Architecten – Président du jury
  • De heer Patrick Engels, Directeur Logistiek, Leefmilieu Brussel - Bruxelles Environnement
  • De heer Philippe Van Bogaert, Prof. Em. Dr. ir., Universiteit Gent
  • Madame Laurence Hendrickx, Architecte - Chef de projet, A2RC ARCHITECTSµ
  • Monsieur Jean-Pierre Jaspart, Prof. Dr. ir;Université de Liège, Département ArGEnCo
  • De heer Bart Verheyen, Architect, Vennoot Stramien Multiprofessioneel Architectenvennootschap

 

Categorie A – Bâtiments non résidentiel : Maison communale de Montigny-Le-Tilleul (Bureau d’architecture ‘Vers plus de bien être’/V+ )

L’extension de la maison communale est réalisée sur un terrain offrant un horizon dégagé vers le paysage de la vallée de la Sambre. Elle prolonge l’ancien Hôtel de Ville de Montigny-le-Tilleul. L’enjeu du projet fut d’amplifier l’usage public du site tout en préservant la ceinture de tilleuls qui le borde. Plutôt que de réaliser un bâtiment traditionnel, posé sur le sol, l'architecte a privilégié une construction légère, à la volumétrie horizontale, survolant les dénivelés du terrain par une structure en porte-à-faux. Lorsque l’architecture permet une descente gravitaire des charges vers le sol, elles sont supportées par une succession de colonnes et de poutres soudées en acier. Dans les nombreuses zones en porte-à-faux et/ou de grande portée, la stabilité est assurée par des structures hybrides également en acier; mariage réussi entre un fonctionnement en poutre Vierendeel et un fonctionnement en poutre treillis. Les structures en acier sont apparentes à l’intérieur des bureaux et visibles par transparence depuis l’extérieur.

Les nominés dans cette catégorie étaient : Salle des sports de l’Athénée Royal d’Uccle (URA Architecten), CMI Cockerill Maintenance & Ingénierie (ichen et Robert & Associé), De Grote Post Oostende (B-architecten), AGC Glass Europe (AM. Philippe Samyn and Partners, architects & engineers / BEAI), Eetwinkel Destelbergen (Delmulle Delmulle Architecten), Kunstenpaviljoen Lokeren (plusofficearchitects) et le Trainingscentrum IOK Laakdal (signum+ architects)

 

Catégorie B – Bâtiments résidentielAtelier d’architecture avec habitation (architectuuratelier 9a)

Un entrepôt de 245 m² utilisé par une entreprise de restauration en périphérie de l’ancien centre de Bruges, était au fil des ans encerclé par des immeubles résidentiels. L’architecte a opté pour une nouvelle construction de remplacement (atelier avec habitation) ressemblant beaucoup au bâtiment d’origine. Le volume parallélépipédique de 33 x 5 m est logé entre des murs mitoyens, avec un espace restant utilisé comme un jardin. Douze portiques identiques présentant un entre-axe de 3 m apportent un certain rythme aux onze travées dans la distribution de l’espace. Le projet a été réalisé en deux phases, les portiques de la partie habitation sont laqués en noir, tandis que ceux de la partie professionnelle ont été métallisé en noir. Comme seuls les portiques font office d’éléments porteurs, l’architecte dispose d’une totale souplesse fonctionnelle. Le but n’est pas de se positionner comme un monument, mais bien de témoigner du passé de manière subtile.

Les nominés dans cette catégorie étaient : Villa unifamiliale Uccle (Vanden Eeckhoudt-Creyf architectes), Woning Leen en Thomas (DMOA architecten), Maison passive à Sint-Pieters-Leeuw (NU architectuuratelier) et Deux maisons d’architectes (Arnaud Screpel - Johan Screpel).

 

Catégorie C – Elements spécifiques en acier : Escalier tour en acier de Tielt-Winge (Close to bone)

La commune brabançonne de Tielt-Winge s’est dotée depuis 2013 d’une nouvelle attraction touristique. Cette construction surprenante, à mi-chemin entre une tour et un escalier, domine le paysage.  L’escalier tour mesure 11,28 m de haut et est entièrement revêtu d’acier auto-patinable. Il est composé d’une ossature en acier galvanisé. L’assemblage entre l’ossature de base galvanisée et l’habillage en acier auto-patinable demandait une solution inventive en utilisant des pièces d’écartement en plastique et des rivets en inox. Le garde-corps fait office de poutre structurelle qui assure la résistance, la robustesse et la stabilité de la structure en acier. L’analyse des vibrations constituait la partie la plus complexe du projet. En effet, la fréquence des vibrations générées en montant l’escalier était très proche de la fréquence de résonnance de l’acier. Pour éviter que l’escalier se mette à vibrer en le montant, l’ingénieur a prévu deux amortisseurs de vibrations.

Les nominés dans cette catégorie étaient : Auvents Rector Desomerplein (Ney & Partners), Crematorium Hofheide (Coussée & Goris architecten / RCR Aranda Pigem Vilalta Arquitectes), Escalier et auvent CBAI (Bureau Ledroit-Pierret-Polet),  Cloître néogothique Poelberg (DDM Architectuur) et Gradin du théatre L’Emulation (Atelier d’architecture Pierre Hebbelinck), ce dernier recevant un prix spécial du jury.

 

Prix spécial du jury : Gradin du théâtre L’Emulation (Atelier d’architecture Pierre Hebbelinck)

L’Émulation a voulu s’installer au cœur de Liège dans un grand bâtiment néo-classique. L'immeuble a été construit de 1934 à 1939 sur l’emplacement de l’ancien bâtiment détruit en 1914. Ne répondant plus aux besoins actuels, ce bâtiment devait être transformé en profondeur afin de lui donner une seconde vie. L’aménagement de la salle principale a été complètement repensé. La difficulté réside dans l'intégration d'une structure nouvelle dans un bâtiment dont l'architecture ancienne est cohérente et de qualité. Il a été décidé de réaliser une structure en acier indépendante des murs existants et travaillant complètement en porte à faux. La structure autoportante se compose de deux poutres primaires à inertie variable (PRS). Sur ces éléments porteurs principaux, sont placées des poutres secondaires en treillis, également à inertie variable. La forme est simple et la finition par une enveloppe de bois qui recouvre la structure, sans en dissimuler la forme, garanti la lisibilité de l'intervention contemporaine.

 

Catégorie D – Génie civil : Promenade autour de la ‘Smedenpoort’ (Ney & Partners)

L’édifice historique Smedenpoort (Porte des forgerons) fut érigé à Bruges aux treizième et quatorzième siècles. Cette porte d’entrée de la ville était devenue trop étroite pour permettre une circulation fluide des voitures, piétons et cyclistes, particulièrement aux heures de pointe. C’est pourquoi il a été décidé de réaliser deux passerelles piétonnes de part et d’autre du pont-levis existant. Le tracé en plan a été adapté de telle sorte que les nouvelles passerelles enserrent la porte et le pont existants. Les nouvelles passerelles se doivent de respecter le contexte historique fort dans lequel elles s’incrivent. La multiplication des supports et l’utilisation structurelle du garde-corps permettent de réduire la dimension de tous les éléments porteurs et d’obtenir ainsi une transparence maximale. La structure combine des poutres de type Warren et Vierendeel. Les deux mains courantes fonctionnent comme poutres principales, qui portent un tablier fait de dalles de béton posé sur des traverses. Les poutres continues sont soutenues tous les 5 m par de fines colonnes de 60 sur 60 mm. Les structures portantes sont en acier auto-patinable.

Les nominés dans cette catégorie étaient : Pont sur le Canal Albert à Oelegem (Ney & Partners), Passerelle cycliste et pédestre Zwalm (D.I.A.L. Architects) et Pont mobile Ivoz-Ramet (Canevas).

 

Catégorie E – Projets internationaux : ‘Hovenring’ à Eindhoven (IPV Delft)

Le Hovenring est un rond-point cyclable aérien qui, avec son impressionnant pylône, marque l’entrée d’Eindhoven. L’imposant pylône haut de 70 m et le fin tablier circulaire d’un diamètre de 72 m constituent un nouveau repère dans le paysage. Même le soir, lorsque le pont bénéficie d’un spectaculaire éclairage, ce qui correspond bien à l’identité d’Eindhoven comme Ville Lumière. Pour garder une pente confortable pour les cyclistes, le rond-point a été aménagé en profondeur. Ainsi, la différence de niveau pour les cyclistes a pu être réduite à 1,5 m. Le tablier flottant est fixé par dessus au pylône grâce à 24 haubans en acier, tandis qu’il est soutenu en dessous par des points d’appui en forme de M. Ces derniers sont constitués de deux barres de compression en forme de cigare qui, ensemble, forment un V, complétées sur les côtés par deux tirants. L’ensemble donne un point d’appui en forme de M. En outre, le tablier a une construction en boîte dans laquelle des nervures sont soudées sur 332 mm d’axe en axe aussi bien sur la plaque inférieure que sur la plaque supérieure. On obtient ainsi une finesse maximale.

Les nominés dans cette catégorie étaient : Pont BaakenhafenHambourg (Wilkinson Eyre Architects), De Oversteek Nijmegen (Poulissen & Partners Architectenbureau), Gare Rotterdam Centraal (Team CS) et Abribus à Krumbach (Architecten de vylder vinck taillieu).

 

Categorie F – Projets industriels : Deusjevoo à C-Mine (a2o-architecten)

Le constructeur de décors pour la télévision et de stands Deusjevoo s’est installé récemment le site de C-mine-site à Genk. Le bâtiment industriel atypique a comme point de mire le long escalier rouge de 24 m qui mène vers l’entrée. L’escalier flottant et autoportant confère à l’édifice une certaine légèreté et, tel une vague abstraite, attire le regard vers le deuxième étage largement vitré. À mi-escalier se trouvent le studio et l’atelier de Deusjevoo, qui partage l’immeuble avec d’autres ateliers de créateurs. La façade est vue comme une sorte de damier, dans lequel alternent les éléments de façade et les fenêtres. On a appliqué par l’intérieur de la façade des caissons perforés, remplis avec un pare-vapeur et de l’isolant. La finition extérieure a été faite avec de la tôle ondulée lacquée, brillante et matte. Le sentiment d’espace intérieur est en grande partie dû aux énormes baies vitrées qui procurent de larges vues sur le paysage alentour.

Les nominés dans cette catégorie étaient :  Vopak Jetty C (Technocon) et Bedrijfsgebouw Loda (AIDarchitecten).