Doorzoek volledige site
15 februari 2015 | KARI FEYS

L'Îlot Sacré accueillera bientôt de nouveaux habitants (DDS & partners)

Illustratie | Galika
Vue de la rue du Marché aux herbes Illustratie | Galika
Ilot Sacré, au centre de l'image Illustratie | Galika
La future place de Deux personnes, partiellement publique Illustratie | Galika

Le promoteur Galika a un nouveau projet immobilier visant à réhabiliter le site historique de l'Îlot Sacré en plein coeur de Bruxelles. L'objectif est de faire revivre les ruelles historiques que les aléas de la "bruxellisation" avaient mis à mal. Le site, une friche à l'abandon depuis les années soixante, est compris entre la rue des Bouchers et la rue du Marché aux Herbes.  DDS & Partners a imaginé une architecture contemporaine qui s'intègre dans son contexte historique. A découvrir en 2017.

Unis contre un chancre

Galika et la Ville de Bruxelles, plus précisément les équipes de Geoffroy Coomans, collaborent pour mettre une fin à ce chancre à deux pas de la Grand-Place. Le projet  intègre les rues disparues, les agrandit et les relie aux anciennes impasses en créant une placette qui sera au centre de ce nouveau quartier, accessible au public durant la journée et sécurisé durant la nuit par des grilles d’accès.

 

Architecture contemporaine s'intégrant dans le contexte historique

Sur le plan architectural, le projet propose une image contemporaine, tout en s’intégrant dans son contexte historique en terme de gabarits, de rythmes de façades, de matériaux, de couleurs, etc. Il comptera 8 immeubles ayant chacun une identité, un gabarit propre, un programme et des finitions spécifiques. Plus précisément, l’ensemble proposera 24 studios, 22 logements pour étudiants, 29 appartements 1, 2 et 3 chambres, 2 maisons individuelles, un local de gestion/conciergerie, 2 commerces, 24 emplacements de parking en sous-sol et 65 emplacements pour vélo.

 

La durabilité passe aussi par des matériaux traditionnels

La performance énergétique des bâtiments est mise en avant. Isolation de qualité, bonne ventilation, énergies renouvelables sont autant d'éléments qui rendent les logements durables, tout comme l'utilisation de matériaux belges traditionnels comme la brique, la pierre naturelle, la pierre bleue, etc. Ces choix sont garants d'une plus grande qualité de vie et d'économies à long terme. 

Pour ce projet, Galika s'est plongé dans l'histoire du site pour découvrir ce qui existait à cet endroit avant la démolition. Un livre retraçant l'histoire de l'Îlot Sacré paraîtra d'ailleurs prochainement. La vente des logements a quant à elle débuté ce 15 janvier. Le promoteur estime que la moitié des acquéreurs occuperont effectivement leur bien, tandis que l'autre moitié sera constituée d'investisseurs.