Des architectes chinois imaginent un maison sur roues

La propriété individuelle n'existe pas en Chine. Les architectes James Shen et Zang Feng ont imaginé de transformer un vélo en habitation. Nous vous présentons la maison du futur, dans un accordéon en plastique.

La maison-tricycle rend l'habitation unifamiliale accessible et durable, tel est le postulat des architectes chinois. Des éléments urbains sont intégrés dans le style de vie de l'homme mobile moderne. Ainsi, l'éclairage de rue procure de nuit la visibilité dans le logement en plastique, tandis que le soleil règne en maître pendant la journée. La climatisation n'est pas disponible.

L'enveloppe en plastique, fabriquée en polypropylène, peut être repliée sans effort. L'habitation peut aussi être déployée pour fournir plus d'espace. On peut même créer une vaste villa en accouplant plusieurs maisons-tricycles.

 

Maison, jardin, cuisine

La maison-tricyle contient tout ce dont a besoin un citadin : un lavabo, une baignoire, un poêle, une réserve d'eau et un meuble multifonctionnel qui se transforme en lit, table ou plan de travail. Les jeunes architectes recommandent la vie itinérante. Les équipements publics complètent l'équipement de la maison-tricyle : les toilettes, parcs et places de parking remplacent les propriétés privées du Belge moyen. Les embouteillages appartiennent aussi au passé : le trajet domicile-travail n'existe plus puisque l'on va au travail avec sa maison. 

Source: Architizer

Partager cet article:

Nos partenaires

GAimage