Inauguration du pavillon d'accueil du Château de Gaasbeek (Pierre Hebbelinck)

Le 28 juin, le pavillon d’accueil a été officiellement inauguré par le ministre-président flamand Jan Jambon en vue d’une ouverture aux visiteurs le 1er juillet. Cette ouverture marque l’avant-dernier jalon du vaste plan directeur de l’ensemble du site patrimonial. La restauration des intérieurs du château est la clé de voûte du projet, la dernière étape qui conduira à un château magnifiquement restauré qui ouvrira à nouveau ses portes en 2023. 

Par le bais d’un appel ouvert du Maître-Architecte du Gouvernement flamand (une procédure de sélection pour concepteurs de marchés publics), le projet a été lancé en 2016 pour la « construction d’un nouveau bâtiment d’accueil pour le Château de Gaasbeek, le jardin-musée et le parc environnant ».

Pas moins de 120 bureaux d’architectes ont posé leur candidature. Parmi eux, quatre ont été sélectionnés et invités à participer au concours de conception. Il a été demandé aux concepteurs de trouver un équilibre entre un bâtiment contemporain et fonctionnel à l’empreinte limitée et le paysage protégé environnant des parcs du Château de Gaasbeek et du Groenenberg situé juste en face et avec lequel une liaison claire devait être assurée.

 

Un bureau liégeois remporte le concours

C’est la conception de l’Atelier d’architecture Pierre Hebbelinck qui a été sélectionnée : un énorme auvent accueillant, surmontant un box fermé abritant, en plus d’une fonction d’accueil, la boutique du musée, l’espace bureau, la bibliothèque du musée et les archives du château, un dépôt fermé, un débarras et les sanitaires. De nombreuses fonctions sous un seul toit : c’est de cette façon que l’architecte a voulu le bâtiment, en créant une « boîte » flexible et généreuse, aux vastes espaces qui reflètent les qualités intrinsèques du site.

 

Une architecture ambitieuse

Le pavillon d’accueil n’a volontairement pas un statut analogue au château ou aux bâtiments historiques du parc, mais se comporte de manière presque humble et fonctionnelle, tel un « outil » au service du domaine. Humble mais pas moins dénué de force. Une prouesse architecturale qui combine robustesse et élégance, aussi bien dans le choix des matériaux, où le béton, le verre, le bois et le métal dominent, qu’au niveau du cachet visuel.

 

Une entrée digne du domaine

La construction nouvelle se situe à hauteur de l’entrée principale du domaine du parc et fait ainsi office de portail et d’élément charnière entre le parking et le domaine du château. Elle constitue le point de départ de chaque visite du château, du jardin-musée et du parc. Les visiteurs y seront accueillis avec style à partir du 1er juillet. Cette année, seuls des tickets d’entrée pour le jardin-musée seront vendus. Ce n’est qu’en 2023, lors de la réouverture du château, qu’il pourra tourner à plein régime.

Source: Kasteel van Gaasbeek

Partager cet article:

Nos partenaires

GAimage