Doorzoek volledige site
12 juni 2019

Fineo d'AGC, lauréat du 'Sustainable Energy Award'

Illustratie | Audrey de Leval
Illustratie | AGC Glass Europe
Illustratie | AGC Glass Europe
Illustratie | AGC Glass Europe

Le 6 juin dernier, le Prix belge de l’Energie et de l’Environnement 2019 a été décerné, pour la catégorie 'Sustainable Energy Award', à Fineo, le nouveau double vitrage sous vide(1) d’AGC Glass Europe, aux remarquables performances d’isolation. Ce Prix entend récompenser celles et ceux qui, au travers de leur réalisation et leur créativité, œuvrent à la préservation de la planète.

 

Produit dans l’usine de Lodelinsart (Belgique), Fineo montre des performances d’isolation thermique(2) équivalentes à celles d’un triple vitrage et même supérieures pour l’isolation acoustique. A taille identique, son épaisseur inférieure à 1 cm s’avère toutefois de 4 à 5 fois moindre, pour un poids réduit d’un tiers. La minceur du verre sous vide assure en outre une meilleure transmission lumineuse. Il présente enfin une finition esthétique inégalée sur le marché.

Déclinable avec la gamme de verres multifonctionnels AGC (contrôle solaire, sécurité, acoustique,…), le produit s’adresse tant à la construction nouvelle (tertiaire et résidentielle) qu’à la rénovation, important marché potentiel en Europe. Pour Serge Martin, New Business Development Manager d’AGC Glass Europe, « ce Prix honore un nouveau produit ouvrant vers une génération future de fenêtres ultraperformantes : soit nouvelles, soit rénovées, à un coût maîtrisé, grâce au remplacement, dans le châssis existant, du vitrage obsolète par la solution verrière la plus efficace aujourd’hui.» 

 

(1) Double vitrage constitué de 2 feuilles de verres de 3 mm minimum chacune dont une revêtue d’une couche superisolante, séparées par un vide de 0,1 mm.
(2) Le double vitrage sous vide se caractérise par un coefficient d’isolation thermique Ug de 0,4 à 0,7 W/(m²K) contre 1,1 pour un double vitrage superisolant et 2,8 pour un double vitrage ordinaire.