Doorzoek volledige site
25 november 2021

850 millions de kg de CO2 en moins dans l'air chaque année grâce à des profilés de fenêtres

Illustratie | © Kömmerling

Kömmerling, la marque du groupe Profine, est convaincue qu'avec ses profilés de fenêtres, elle a un rôle important à jouer dans la réalisation des objectifs climatiques. « Les quelque 15 millions de châssis de fenêtres fabriqués chaque année avec nos profilés réduisent la quantité de CO2 s'échappant dans l'atmosphère de quelque 850 millions de kg et empêchent la pollution de l'équivalent de 90 000 terrains de football de forêt », explique Pieter-Jan Declercq, Product manager. Avec sa ligne ReFrame, Kömmerling a même créé un cycle de matériaux totalement fermé.

 

« Malgré tous les sommets sur le climat, les nations du monde entier n'atteignent pas les objectifs climatiques », constate Pieter-Jan Declercq. « Devons-nous attendre que les politiciens prennent les choses en main ou devons-nous agir nous-mêmes ? Nous penchons pour la seconde solution. »

« La hausse des températures due aux émissions de CO2 est l'une des plus grandes menaces pour notre climat. Les émissions de ce gaz néfaste, qui est produit à la suite de réactions de combustion lors de l'utilisation de combustibles fossiles, ont atteint le niveau record de 37,1 milliards de tonnes en 2018. Environ 40 % de nos réserves de pétrole et de gaz sont utilisées pour chauffer les bâtiments. Mais nous pouvons changer cela. Les fenêtres actuelles réduisent considérablement les besoins en énergie de chauffage et diminuent drastiquement la quantité de gaz à effet de serre nocifs rejetés dans l'air. Garder un air plus pur ralentit le réchauffement de la planète. Les nouvelles fenêtres sont la première et la plus importante étape à franchir dans les projets de rénovation thermique, car elles donnent les résultats immédiats et mesurables les plus impressionnants. »

300 millions de litres de mazout en moins par an

Les profilés de fenêtres de Kömmerling répondent aux exigences les plus élevées en matière d'isolation thermique et améliorent ainsi l'efficacité énergétique des bâtiments. « Les quelque 15 millions de fenêtres fabriquées chaque année à partir de nos profilés entraînent une réduction de 300 millions de litres de la consommation de mazout. En outre, les émissions de carbone sont inférieures d'environ 850 millions de kilogrammes, ce qui permet d'éviter la pollution de forêts couvrant une superficie équivalente à 90 000 terrains de football. Avec nos fenêtres , vous ne faites pas seulement des économies de chauffage, mais vous contribuez également à rendre le monde meilleur. »

Les profilés de Kömmerling sont également durables d'une autre manière. Selon Kömmerling, leur ligne ReFrame est la définition-même de la circularité dans le secteur de la construction, puisque ces profilés de fenêtres et de portes de cette ligne sont fabriqués à partir de PVC 100 % recyclé. Pieter-Jan Declercq : « Les portes et fenêtres en PVC de Kömmerling sont, également en raison de leur haute qualité, récoltées en fin de vie et ramenées chez nous. Nous les transformons ensuite en matériau de base, sans perdre les propriétés techniques de haute qualité du PVC. À partir de ce matériau de base, des profilés entièrement nouveaux sont fabriqués, qui sont ensuite transformés en nouvelles fenêtres et portes. De cette manière, Kömmerling crée un cycle totalement fermé de matériaux qui dure des centaines d'années. Ce n'est qu'après avoir été recyclé au moins sept fois que le PVC ne peut éventuellement plus être recyclé. »

« Un autre fait qui soutient la durabilité des fenêtres en PVC est que 4 % des réserves mondiales de pétrole sont utilisées pour la production de plastique, mais que seulement 1 % de ces 4 % est représenté par le PVC-U utilisé pour fabriquer les fenêtres. Enfin, une fenêtre en PVC-U a une durée de vie théorique de 50 ans et peut être recyclée au moins sept fois », conclut Pieter-Jan Declercq.