Doorzoek volledige site
27 maart 2018 | SANDRINE BONMARIAGE

Métamorphose d’une boulangerie à Sombreffe

Illustratie | Bartholomé Catherine Architecte
Illustratie | Bartholomé Catherine Architecte
Illustratie | Bartholomé Catherine Architecte
Illustratie | Bartholomé Catherine Architecte
Illustratie | Bartholomé Catherine Architecte
Illustratie | Bartholomé Catherine Architecte

Dans ce projet, la boulangerie a clairement été repensée dans l’intérêt des clients. l’architecte Catherine Bartholomé a retravaillé l'ensemble des accès en ouvrant la zone de commerce au public par de larges baies et par un accès vers les zones de parking et le Ravel. L'habitation a quant à elle été transformée pour l'aménagement de deux appartements avec accès privatifs, parkings et garage. 

 

Défi architectural

La situation de la parcelle sur la chaussée de Nivelles et dans le village de Sombreffe a immédiatement séduit les acquéreurs du commerce pour ses qualités dynamiques, même si la réorganisation interne complète du volume principal constituait un défi architectural. Il fallait en effet ouvrir le commerce et créer un point d'accroche visuel dans le paysage afin de dynamiser le bâtiment et de le rendre visible aux automobilistes venant de Nivelles et de Spy. Il était également important d’ouvrir le commerce aux utilisateurs du Ravel et au parking de la place. L’architecte a donc réorganisé les circulations internes au bénéfice du commerce et créé une circulation indépendante pour les logements sans dénaturer le commerce. Des places de parkings pour les logements ainsi qu’un accès pour les livraisons ont été aménagés à l’arrière du commerce.

Nouvelle dynamique

Afin de permettre l’ouverture du commerce pendant toute la durée des travaux, le volume principal a été conservé tandis que les annexes ont été démolies. Les circulations internes ont toutefois été réorganisées pour laisser une vaste zone dégagée au commerce et à ses ateliers. L'accès aux logements a été déplacé vers le nouveau volume implanté dans l'espace résiduel de la parcelle. Ce nouveau volume a été bardé de bois pour souligner son aspect contemporain et accrocher le regard afin de dynamiser le commerce dans son contexte urbain. Coté Nivelles, la zone de vente s'ouvre un maximum vers la chaussée, la place et le Ravel grâce à une large baie vitrée qui crée une relation avec les utilisateurs. Les contingences de l'atelier (zone de livraison) et des logements (parkings/garages/poubelles) ont naturellement été dirigés vers la voirie secondaire. Le projet acquiert ainsi une grande cohérence architecturale en se dirigeant par les caractéristiques du site. Du point de vue des logements, les espaces proposés permettent à leurs occupants de jouir des qualités de la parcelle, de l'orientation et de la situation au maximum. La distribution spatiale est simple et dégagée. Les volumes sont simples et les matériaux sobres permettent une intégration optimale du projet dans son contexte bâti. Une touche colorée et chaude est apportée au niveau de l'entrée du commerce et du volume de circulation créant ainsi, un emblème pour Sombreffe.