Doorzoek volledige site
17 mei 2019 | PHILIPPE SELKE

City Dox : éloge de la mixité

Le bien vivre à proximité du canal... et non loin de la Gare du Midi Illustratie | Georges De Kinder
Les logements côté canal, les espaces pour SIE côté boulevard Illustratie | Marc Detiffe
Déjà construits : logements, espaces pour SEI, maison de repos et résidence service. A venir : un parc, d'autres logements, une école secondaire, des ateliers de production, ... Illustratie | Marc Detiffe
Blancheur éclatante et verticalité : on reconnaît la patte d'architectesassoc. Illustratie | Alexandru Poliac
Cinq bâtiments mitoyens savamment sculptés pour rompre avec la monotonie Illustratie | Alexandru Poliac

Il est de ces architectes qui, à l'instar d'un grand éditeur, suivent une ligne éditoriale claire, qui les distinguent entre tous. Architectesassoc. est de ceux-là. Ce jeudi, Marc Lacour et Sophie Vantieghem présentaient City Dox, l'un des nombreux ensembles de logements conçus dernièrement par le bureau. On y retrouve certains éléments visuels qui font la marque de fabrique d'architectesassoc. : une blancheur éclatante, une recherche quasi obsessionnelle de verticalité, un savant calepinage des façades, des décrochages dans les volumétries... Mais, comme pour la plupart des projets immobiliers, l'histoire de City Dox est avant tout celle d'un équilibre à trouver entre qualité architecturale et rendement financier. Mission réussie, en toute humilité !

 

Nous sommes à Anderlecht, dans une zone jusqu'ici dédicacée à l'activité industrielle, à proximité du canal. Dès l'approche depuis le boulevard industriel en venant de la Gare du Midi, la blancheur d'un ensemble de nouveaux bâtiments se détache. Une résidence services adossée à une maison de repos (ETAU architects) puis cinq immeubles mitoyens en rez + 7 émergeant d'un socle côté canal (logements), doublé d'un autre bâtiment sur 6 niveaux le long du boulevard (activités économiques). L'aspect des immeubles résidentiels évoque par certains détails Leopold Views, une autre réalisation récente d'architectesassoc., cette fois à Evere. On y retrouve en effet de vastes terrasses que chaque occupant peut configurer à sa guise grâce à des panneaux coulissants en aluminium perforé faisant également office de pare-soleil.

 

Une ZEMU pour une mixité fonctionnelle

A Anderlecht, le défi était de transformer une ancienne zone industrielle en un quartier mixte où logements abordables, activités productives et loisirs se côtoient harmonieusement, tirant parti du grand espace vert public en lien avec le canal. En mai 2013, la Région de Bruxelles-Capitale adopte la modification du Plan régional d’affectation du sol (PRAS) qui autorise la transformation des zones industrielles de Biestebroeck en Zones d’Entreprises en Milieu Urbain (ZEMU) à travers l’organisation d’une mixité entre activités productives et logement. C'est Atenor qui est à la manoeuvre pour créer un nouveau quartier sur un terrain de 5,4 ha à proximité du canal, qui accueillera une mixité de fonctions: des logements, une résidence-services, une maison de repos, une école, des espaces verts, un commerce, de l'Horeca et une surface pour entreprises. Après une première phase déjà réalisée (celle que nous évoquons dans cet article) et une deuxième dont les permis ont été délivrés, trois îlots supplémentaires seront encore développés par Atenor sur base d'un concours d'architecture pour assurer une diversité architecturale.

 

Logements et espaces pour SIE

La proposition développée par architectesassoc.répond à la complexité de faire cohabiter différentes fonctions au sein d’un même ensemble construit. 93 logements sont associés aux activités économiques (SIE) dans ce nouvel ensemble qui assure l’épanouissement des deux fonctions. Les SIE sont positionnés en rez-de-chaussée et sur le Boulevard Industriel tandis que le résidentiel trouve logiquement sa place côté parc et canal. Les logements conviennent à la diversité de la demande, avec une offre allant du studio au penthouse 3 chambres. City Dox propose aussi 5 duplex 1 chambre. Une grande variété de plans est mise en place pouvant répondre à des demandes différentes. Et avec succès, puisque tout, ou presque, a été vendu ! 

Chaque logement est conçu en veillant à la qualité spatiale et fonctionnelle et ce tout en maîtrisant les coûts. Tous développent de grandes terrasses de près de 10 m2, une taille nettement supérieure à la moyenne. Celles-ci apportent un confort, une ouverture vers l’extérieur (notamment via de surprenants garde-corps entièrement en verre) et une luminosité exceptionnelle. La majorité des appartements étant traversants, ils offrent une vue dégagée sur le canal d’une part et sur le jardin intérieur d’autre part. 

 

Mixité sociale

City Dox offre la possibilité de devenir propriétaire à partir de 180 000 euros. Parmi les acquéreurs figurent de nombreuses jeunes familles souhaitant rester à Bruxelles, séduites par l'accessibilité du site.  Une partie des appartements est gérée par une AIS. City Dox apporte ainsi une véritable réponse à la problématique d’accès à la propriété tout en garantissant une mixité des publics et des fonctions. A terme, une fois les 5 hectares du site entièrement développés, ce sont près de 1000 logements qui seront disponibles. La présence d'une nouvelle école secondaire sera un atout supplémentaire. Sans oublier le plaisir de pouvoir profiter des berges du canal.